Tour Triangle : Anne Hidalgo déclare le vote nul

17 nov 2014
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La journée a été animée au Conseil de Paris. Le projet de la tour Triangle a été rejeté avant que le maire, Anne Hidalgo, dénonce le « scrutin nul ».

Image
Tour Triangle : Anne Hidalgo déclare le vote nul
La Tour Triangle a donné lieu à une séance houleuse, ce 17 novembre, au Conseil de Paris. © Herzog & De Meuron

Sommaire

Coup de théâtre au Conseil de Paris. Par 83 voix contre 78, les conseillers parisiens ont rejeté le projet de la tour Triangle, rapporte l'AFP. Mais Anne Hidalgo a décidé d’entamer un bras de fer juridique en déclarant le vote « nul ». Sur quelle justification repose la décision du maire ?  « La loi n’a pas été respectée dans la mesure où des conseillers de Paris ont montré leur bulletin avant leur passage devant l’urne, assure la maire de Paris. Si le nombre de bulletins montrés est supérieur à l’écart de voix, le scrutin est considéré comme nul a-t-elle expliqué à l’issue de la séance.

La tour triangle aura-t-elle droit à un second tour ? 

Avant le vote, Nathalie Kosciusko-Morizet s’était élevée contre l’idée d’un vote à bulletin secret, rejointe sur ce terrain par l’Udi-Modem et les élus écologistes. Elle avait annoncé que les membres de son groupe afficheraient clairement leur intention en montrant leur bulletin « contre » au public. L’UMP estime que des élus PS ont agi de la même manière avant de glisser leur bulletin dans l’urne. Résultat, le vote est caduc et la tour Triangle ne reste pour l’heure qu’à l’état de lointain projet.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !