Tips, conseils et autres astuces pour bien préparer votre recherche de logement

Laetitia Lapiana
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Location, achat de sa résidence principale ou secondaire... Quel que soit le projet immobilier, la recherche d’un logement ne s’improvise pas, sauf à prendre le risque de voir cette jolie maison coup de cœur nous passer sous le nez ou à battre le record en nombre de visites sans trop savoir ce qu’on cherche. Pour éviter les déconvenues, gagner un temps précieux et viser dans le mille, mieux vaut baliser le terrain en amont. On vous dit tout.

Image
appart-maison
Achat ou location, la recherche d'un logement est une étape phare qui demande préparation et bons réflexes pour trouver le bien idéal ! @ Getty
Sommaire

Bien définir sa recherche et faire le point sur ses envies

La recherche d’un logement commence bien avant... de rechercher ce logement. Parce que c’est une étape majeure dans la vie de chacun, qui peut prendre beaucoup de temps et d’énergie, on commence par anticiper et mettre en ordre un certain nombre d’informations. C’est le temps des questions, des réflexions et des listes. En tout premier lieu, il convient de faire le point avec soi-même et savoir ce qu’on veut, et qu’on ne veut pas. À ce stade, trois axes majeurs sont à définir :

  • Le budget dont on dispose (capacité d’emprunt pour un achat ou règle des 30 à 35% du salaire moyen pour les dépenses locatives).
  • Le secteur géographique en veillant, à ce stade, à garder une marge de flexibilité.
  • Le type de logement (appartement, duplex, maison...).
  • La nature du logement : ancien, neuf, de caractère, atypique, etc.

Préparer une liste des critères essentiels, facultatifs et des points rédhibitoires

Une fois ces critères bien définis, il est conseillé de lister les autres critères importants à vos yeux, comme certaines qualités inhérentes au logement, à son emplacement, à son environnement. Pour commencer, vous pouvez créer un petit tableau avec 3 colonnes :

  • Les critères essentiels et non négociables (localisation,  nombre de chambres, présence d’un extérieur, d’une place de stationnement, transports et/ou commerces à proximité, etc.)
  • Les préférences facultatives, comme la présence d’une cheminée, d’une cuisine américaine ou d’une baignoire.
  • Les éléments rédhibitoires sur lesquels vous refusez de transiger, comme un étage élevé sans ascenseur, un mauvais DPE, une localisation trop excentrée par rapport à votre cœur de cible géographique, etc.

Faire le point sur ses besoins et envies est essentiel, mais il ne faut pas perdre de vue que tout nouveau logement est un engagement sur le terme, d’où la nécessité de se projeter pour anticiper un minimum ses besoins futurs selon ses projets de vie.

Se renseigner sur l’état du marché

À ce stade, vous devez avoir une idée assez précise du bien que vous allez rechercher et avez toutes les cartes en main pour démarrer votre recherche.

Oui mais, avant de consulter les annonces et de foncer tête baissée dans les visites, il convient de bien vous renseigner sur l’état du marché immobilier dans le secteur choisi : quels sont les prix pratiqués ? Y a-t-il beaucoup de nouveaux logements à la vente ou à la location qui s’ajoutent à la pile d’annonces chaque semaine ? Certaines annonces restent-elles longtemps en ligne ?

Outre vous fournir une vision éclairée du marché immobilier à date, ces questions vous donneront des éléments précieux quant aux prix pratiqués dans le secteur visé, l’état de l’offre et de la demande, etc. Dans un marché où la demande est plus importante que l’offre par exemple, les prix de vente y sont rarement négociables et les biens partent vite. De l’intérêt de tout préparer en amont pour être réactif et à-même de se positionner tout de go après une visite qui coche tous vos critères.

Si une annonce retient votre attention, pensez à vous rendre sur les lieux un peu avant la visite, afin d’explorer l’environnement proche et le quartier alentour, la présence de commerces, services, écoles, etc. Outre éviter les mauvaises surprises et vous conforter ou non dans votre choix, cela vous permettra de vous positionner rapidement lors de la visite si celle-ci est concluante.

Utiliser différents leviers pour sa recherche immobilière

C’est bon, vous êtes désormais un fin connaisseur de votre secteur et maniez toutes les ficelles immobilières ? Reste maintenant à vous lancer dans la précieuse quête de votre futur logement en organisant de façon optimale vos recherches. À commencer par faire le point sur tous les leviers disponibles pour dénicher le logement idéal :

  • Les sites et portails immobiliers en ligne comme seloger.com; meilleursagents.com ou encore logic-immo.com regroupant le plus grand nombre d’annonces.
  • Les agences immobilières qui ont pignon sur rue dans la zone sélectionnée, pour tester le terrain et ne pas passer à côté de la moindre opportunité et pour bénéficier en parallèle d’un accompagnement et de conseils personnalisés d’un professionnel qui connaît parfaitement le marché local.
  • Les réseaux sociaux, comme Facebook, en postant un message comportant le descriptif du bien recherché ou en rejoignant des groupes privés, où les membres partagent des annonces, des conseils et des avis sur certains secteurs ou quartiers.
  • Vos réseaux immédiats – familles, amis, proches, collègues... –, auprès desquels vous pouvez faire passer le message et actionner le bouche-à-oreille.

Les visites : poser les bonnes questions et se montrer réactif

Et voilà, tout est en place pour démarrer les visites, mais là encore, la concurrence étant parfois très rude, il convient de prendre les devants pour être réactif en cas de coup de cœur ou de choix plus rationnel en accord vos attentes. Dernier point mais non des moindres : avant chaque rendez-vous, veillez à préparer une liste de questions pour glaner toutes les informations utiles qui vous permettront de garder la tête froide même si le cœur s’emballe lors d’une visite !

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?
6
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Après une hausse fulgurante, les prix immobiliers bordelais ont finalement nettement baissé. © MarioGuti - Getty images
Acheter
Le marché immobilier de Bordeaux a connu un dynamisme sans précédent entre 2018 et 2022, avec des prix en forte hausse sur cette période. Trop forte peut-être, à en croire la conjoncture actuelle qui...