Les frais de notaire peuvent-ils être payés par le vendeur ?

Les frais de notaire peuvent-ils être payés par le vendeur ?

En règle générale, c’est l’acquéreur qui s’acquitte des frais d'acte appelés à tort frais de notaire au moment de la signature de l’acte de vente définitif. Mais, il est possible que le vendeur se charge lui-même de les payer, grâce à la clause acte en main.

Le vendeur peut payer les frais de notaire avec la clause acte en main

Lors d’un achat immobilier, l’acquéreur ne doit pas seulement s’acquitter du prix net vendeur : viennent s’ajouter d’autres frais tels que les frais de notaire qui comprennent les frais d’actes d’enregistrement et autres frais relatifs à la vente. Ces frais de notaire sont en principe à la charge de l’acquéreur, mais il est possible de faire en sorte que le vendeur supporte lui-même les frais de notaire, grâce à la clause acte en main. Elle ne s’impose pas à chaque vente et doit être discutée et accordée par les deux parties. Si les deux sont d’accord, le vendeur et l’acquéreur peuvent donc déroger à la règle générale, et le vendeur pourra donc prendre les frais de notaire à sa charge.

Bon à savoir

Dans l’immobilier ancien, les frais de notaire sont entre 7 et 8 % du prix de vente.

La banque peut accorder le financement des frais de notaire

Si un acquéreur s’apprête à acheter un bien immobilier dont le prix est de 250 000 € net vendeur, il devra non seulement payer le prix du bien immobilier, mais également s’acquitter des frais de notaire de 8 % sur le prix du bien, à savoir 20 000 € de frais de notaire. Or, la banque ne finance, en principe, que le prix du bien net vendeur, et demande généralement à l’acquéreur de supporter le montant des frais de notaire. Pour éviter cela, l’acquéreur peut faire valoir la clause acte en main, ce qui signifie que la banque va bien lui accorder un prêt de 270 000 €, et non de 250 000 €. De ce fait, les frais de notaire seront évidemment à la charge du vendeur. Ce dernier va alors encaisser 20 000 € de surplus sur son prix net vendeur, qu’il devra par la suite reverser au notaire qui percevra les frais de vente en définitive. Dans ce cas, l’acquéreur n’aura pas à régler de frais d’acte d’enregistrement.

Frais de notaire

La clause acte en main doit apparaître dans l’avant contrat

Notez que pour faire valoir la clause acte en main, il faut que cette dernière soit accordée par les deux parties, et elle doit obligatoirement apparaître dans l’avant-contrat. Le vendeur et l'acquéreur signent systématiquement un compromis ou une promesse de vente dans lequel le contenu de la clause acte en main devra être mentionnée. Elle s’imposera alors au moment de la signature de l’acte de vente définitif. De plus, cette clause étant une dérogation à la règle générale, il est recommandé de signer l’avant contrat chez le notaire afin de connaître les tenants et les aboutissants de la clause acte en main.

Vidéo : Lors d’une vente, est-il préférable de faire appel à 1 ou 2 notaires ?