Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« A Thionville, le prix immobilier ne baisse pas »

Karine Karas et Katia Moriceau, collaboratrices associées de l’agence Aprim, analysent pour nous les grandes tendances du marché immobilier de Thionville pour l’année 2021.

« A Thionville, le prix immobilier ne baisse pas »

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de Thionville ?

Il n’y a pas eu de changement radical dans notre manière de travailler. Nous avons certes mis en place la visite 3D. Néanmoins, dès que cela fut possible, nous avons repris les visites physiques, qui restent la façon la plus efficace pour vendre un bien immobilier. Le contact humain est essentiel. Concernant les transactions, le volume est resté excellent en 2020 et nous n’avons pas noté de ralentissement en dehors des mois de fermeture. Nous espérons que cette tendance très positive se poursuivra en 2021.

Les prix de l’immobilier ont-ils évolué à Thionville suite à la crise sanitaire ?

Tout d’abord, nous n’avons constaté aucune baisse des prix de vente. Après cela dépend des secteurs. À Thionville même, nous ne notons aucune augmentation marquée. Les secteurs situés à une dizaine de kilomètres du centre-ville connaissent par contre une hausse parfois significative, notamment en ce qui concerne les maisons individuelles. Les biens se vendent d’ailleurs très rapidement. Il ne faut parfois que 24 heures pour trouver un acheteur lorsque le logement est parfaitement estimé et qu’il correspond aux besoins du marché.

Bon à savoir

Le prix au m² à Thionville est de 2 280 €, environ.

Quels sont les critères les plus recherchés des acheteurs aujourd’hui à Thionville ?

L’extérieur est évidemment de plus en plus demandé depuis le premier confinement. Les acheteurs recherchent également très souvent un bureau, une pièce supplémentaire ou même simplement un espace, par exemple dans le salon, pour télétravailler. La superficie du bien et le nombre de pièces sont donc devenus des critères essentiels depuis le début de la crise sanitaire.

Quelle est la fourchette des prix au m² à Thionville ?

C’est très compliqué de donner une réponse précise. Il existe en effet des différences significatives d’un secteur à un autre, mais aussi d’un bien à un autre. Pour un logement des années 70, le prix au m² tourne autour de 1 800 €/m² lorsqu’il y a des travaux et autour de 3 500 €/m² pour un appartement neuf au centre-ville. De la même façon, il y a près de 150 000 € de différence entre une maison près de l'hôpital Belair et une autre dans le quartier de Guentrange.

« La dynamique du marché immobilier à Thionville est excellente »

Karine Karas et Katia Moriceau, collaboratrices associées de l’agence Aprim

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaiterait acheter ou vendre à Thionville ?

Tout d’abord, il faut être assisté par un professionnel de l’immobilier. Ensuite, pour acheter, il est essentiel de bien définir son projet en amont. Ils doivent par exemple lister les critères non négociables pour eux. Il s’agit la plupart du temps de la fourchette de prix, mais également du nombre de chambres et du secteur géographique. Il faut également avoir validé son budget avec sa banque ou son courtier. Obtenir un accord de principe de sa banque permet ainsi de se positionner plus rapidement sur un bien et de rassurer le vendeur.

Comment envisagez-vous l’évolution du marché immobilier de Thionville cet été ?

Nous anticipons un léger ralentissement pour le mois de juillet et août. Les acheteurs vont sans doute avoir envie de penser à autre chose et de profiter du beau temps. Les projets immobiliers seront sans doute remis à plus tard.

Karine Karas et Katia Moriceau © Seloger
Karine Karas et Katia Moriceau, Collaboratrices associées de l’agence Aprim
Agence Aprim, 36 rue de l'ancien Hôpital - 57100 Thionville
Plus de conseils :