« L'hypercentre est boudé au profit de Nice ouest qui offre des quartiers plus verts »

01 déc 2021
mis à jour le
14 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les confinements successifs ont fait naître l’envie de vivre dans un logement plus grand avec extérieur. En témoigne l’engouement pour le quartier ouest de Nice, plus vert et spacieux que l’hypercentre d’après Myriam Cejudo, gérante de l’agence Sud Contact Immobilier.

Image
« L'hypercentre est boudé au profit de Nice ouest qui offre des quartiers plus verts »
Calme, mais proche de la ville, le secteur de Nice Ouest offre également de beaux panoramas. © Structured Vision – Shutterstock

Quels sont les quartiers de Nice ouest qui présentent le plus de potentiel et pourquoi ?

C’est en réalité tout le secteur ouest qui se développe progressivement grâce à la ligne de tram et qui propose des opportunités immobilières. Les prix immobiliers ont explosé dans le centre niçois, alors qu’ils restent encore relativement raisonnables dans notre zone géographique.

Qu’en est-il du marché de la location dans le secteur ?

Le marché locatif est très dynamique durant l’été, de la fin du mois de juin jusqu’au mois d’août. Cela coïncide avec la période de congé de la majorité des Français, mais également avec celle pendant laquelle les étudiants cherchent un logement dans lequel s’installer avant d’entamer la rentrée scolaire. Concernant les types de biens disponibles à la location, ce sont sans surprise surtout des studios et des 2-pièces que l’on trouve sur notre marché. Les biens de 3 ou 4 pièces à louer sont rarissimes.

Le prix au mètre carré à Nice est de 4 800 €, environ.

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix en location sur les biens les plus recherchés ?

Dans le secteur ouest, un studio est généralement proposé à la location pour un prix moyen de 520 €/mois, en fonction de sa surface. Pour un deux-pièces, les loyers s’élèvent de 720 jusqu’à 1 000 € et de 850 à 1 500 € pour un trois-pièces. Tout dépendra évidemment de la localisation du bien.

Quel conseil voudriez-vous transmettre à un particulier ayant le projet d’acheter ou d’investir dans votre secteur ?

Tout d’abord, il me paraît essentiel de rassurer les particuliers ayant un projet immobilier.  Nous nous trouvons actuellement dans une période très propice à l’achat, les taux étant très bas. Depuis plus de 30 ans d’activité, nous n’avons connu qu’à de très rares occasions une baisse des prix. Il y a plus de chance que les prix continuent à grimper.

Pouvez-vous nous communiquer des exemples de prix de biens dans le secteur qui reflètent bien l’état du marché immobilier ?

Dans le secteur ouest de Nice, nous avons la chance de trouver vraiment toutes les gammes de prix, le marché s’adresse à une grande diversité de clients. Un studio de 20 m² se négociait autour de 80 000 € il y a deux ans, désormais ce sera plutôt aux alentours des 100 000 €. Les F1 avec vue mer et piscine peuvent se vendre jusqu’à 185 000 € avec garage. Pour un T2 de 40 m², il faut compter entre 150 000 et 200 000 € et jusqu’à 320 000 € pour les plus grands s’ils ont une vue sur la mer et une terrasse. Les prix sont finalement assez disparates dans ce secteur, tout dépend de l’emplacement, de la vue et des prestations. Le bas de Nice Ouest est plus populaire dans certains quartiers. Selon la surface, les prestations et l’emplacement, les 3-pièces sont proposés à partir de 150 000 € et peuvent grimper jusqu’à 500 000 €. Ce type de surface intéresse de plus en plus les investisseurs, qui les achètent pour les transformer et faire de la colocation : une chambre correspond au prix d’un studio.

Image portrait
Image
Myriam Cejudo, Gérante Sud Contact Immobilier
Sud Contact Immobilier, 46, avenue Saint-Augustin, 06000 Nice

A la une !