Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« L’immobilier à Bollène résiste bien à la crise sanitaire »

Bollène et ses environs n’ont pas perdu en attractivité avec la crise sanitaire. Jean-Yves Sottet, gérant de l’agence Sottet Immobilier, à Bollène, nous en dit plus sur ce marché immobilier en plein essor.

 « L’immobilier à Bollène résiste bien à la crise sanitaire »

Quelles sont les répercussions de la crise sanitaire sur le marché immobilier bollénois ?

Il reste très dynamique. La crise sanitaire a plutôt un effet positif sur l’immobilier du secteur. La demande dans le Haut-Vaucluse et la Drôme provençale s’est accentuée. Malgré les mois de confinement, nous avons réalisé une très belle année 2020 avec une activité soutenue et de nombreuses transactions.

Quel est le profil des acquéreurs sur Bollène et ses alentours ?

Nous recevons en agence une clientèle locale et en provenance de toutes les régions de France. Depuis le premier déconfinement, de nombreux habitants de la région limitrophe Rhône-Alpes nous consultent pour l’achat d’une résidence secondaire.

Bon à savoir

Le prix immobilier à Bollène est de 1 800 €/m², environ.

Quelles sont les villes les plus recherchées dans le pays bollénois ?

Les acheteurs orientent principalement leur recherche dans un rayon de 15 km autour de Bollène. Ils privilégient Uchaux, Suze-la-Rousse, Rochegude, Solérieux et Sainte-Cécile-les-Vignes. Tout le secteur au nord de Bollène jusqu’à Grignan est également très prisé. 

Y a-t-il des biens plus demandés que d’autres sur le secteur ?

Tout dépend du type de clientèle. Notre clientèle locale plébiscite les maisons avec un espace extérieur. Nos clients extérieurs apprécient les grandes propriétés provençales du pays bollénois.

Quel est le délai moyen de vente d’un logement sur Bollène et ses alentours ?

De manière générale, entre la signature de la promesse ou du compromis de vente et celle de l’acte authentique, il faut prévoir, en moyenne, un délai de 4 mois. Ce délai est moindre pour les ventes sans condition suspensive de prêt. Dans ce cas, à l’expiration du délai d’instruction du droit de préemption de deux mois, la signature de l’acte de vente est possible.

Comment se porte le marché locatif dans le pays bollénois ?

Il est tout aussi dynamique que celui de la location. La demande locative est très forte sur les biens comportant un espace extérieur, même petit. Ils se louent très rapidement.

« C’est le moment de vendre dans le pays bollénois, car la demande est forte »

Jean-Yves Sottet, gérant de l’agence Sottet Immobilier, à Bollène

Quels conseils donner à une personne souhaitant acheter sur le secteur ?

Il est vivement conseillé de bien estimer , en amont, le coût d’acquisition pour valider son projet immobilier et pouvoir se positionner rapidement sur un bien en cas de coup de cœur. À ce titre, nous mettons à la disposition des futurs acheteurs des outils d’évaluation fiables pour définir leur enveloppe budgétaire. Ils permettent de connaître la capacité d’emprunt en intégrant tous les frais relatifs à une vente comme les frais de notaire.

Et pour un vendeur ?

Pour bien vendre, l’idéal est de se faire accompagner par une agence immobilière. L’offre de biens à vendre se fait rare, c’est donc un moment idéal pour mettre en vente son bien. Nous recherchons d’ailleurs activement des maisons, villas, propriétés, appartements et terrains pour nos clients.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Sottet Immobilier est une agence familiale implantée sur Bollène depuis 1981. Nous sommes spécialisés dans la transaction, la location et la gestion locative dans le Vaucluse et la Drôme Provençale. Nous connaissons parfaitement le secteur et mettons nos compétences et notre savoir-faire au service de la concrétisation des projets de nos clients. 

Jean-Yves Sottet ©SeLoger
Jean-Yves Sottet, Gérant de l’agence Sottet Immobilie
Agence Sottet Immobilier, 29 boulevard Victor Hugo, 84500 Bollène