« Les perspectives de croissance du marché immobilier équestre sont importantes »

27 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sophie Chassagne, gérante de l’agence SC Immobilier Équestre, évolue sur un marché très confidentiel : la vente de biens de plus d’un hectare, avec ou sans installations équestres. Une niche prometteuse en Nouvelle-Aquitaine.

Image
terrain-nouvelle-aquitaine-seloger
La Nouvelle-Aquitaine jouit d’une large façade maritime ouverte sur l’océan Atlantique. © Stéphane Guegan - aérovid SARL

Quelles sont les spécificités de votre agence ?

Notre activité est extrêmement spécifique. Nous sommes l’unique agence physique sur le territoire français à être spécialisée sur les biens de plus d’un hectare avec ou sans installations équestres. Par conséquent, nous travaillons sur ce que l’on peut définir comme un marché de niche. Nous ne vendons pas des maisons à proprement dit, mais un lieu, un site. L’autre particularité de notre activité c’est l’étendue de notre zone d’intervention : la Nouvelle-Aquitaine est une région très vaste et aux départements bien différents.

Quel est l’état du marché immobilier équestre en Nouvelle-Aquitaine ?

Actuellement, le marché immobilier équestre se porte très bien. Nous recherchons d’ailleurs des profils pour grandir et ainsi installer une agence dans chaque département immobilier de la région.

Quelles ont été les conséquences de la crise sanitaire dans votre activité ?

2021 n’a pas été une année facile pour l’agence. La pandémie et ses conséquences ne nous ont pas aidés dans notre développement. Notre activité a démarré en octobre 2019, ce qui fait que nous n’avons pas de réels moyens de comparaison afin de dire s’il y a eu augmentation ou baisse des prix dans le secteur. Ce qui est certain néanmoins, c’est que la demande fut importante, car beaucoup de gens ont voulu quitter la ville. Ceux qui avaient vendu leurs terrains avant 2020 pour se rapprocher de la ville l’ont amèrement regretté au plus fort de la crise. Nous avons rencontré à plusieurs reprises des gens qui veulent vivre en quasi autarcie. On a même vendu des sites de superficie très importante à des personnes sans chevaux !

« les gens qui recherchent des installations équestres, peu importe le lieu, l’important c’est l’espace »

Quelles sont les perspectives pour l'immobilier équestre ?

En tant qu’agence spécialisée, nous avons besoin de nous faire connaître ! Notre but est donc d’être connues et reconnues. Nous commençons à être bien référencées, les perspectives sont enthousiasmantes. C’est pour cela que nous souhaitons nous développer rapidement et former de nouveaux collaborateurs !

Existe-t-il un moment propice pour vendre ce type de bien ?

Il n’y a pas réellement de meilleur moment qu’un autre. Il est évident que quand il ne pleut pas, les visites sont plus agréables.

Quels conseils donner à un particulier ou un professionnel souhaitant acquérir un bien d’une superficie importante ?

Je dirai qu’il est absolument essentiel de bénéficier d’un apport. Pour les professionnels, qui désirent se projeter dans le milieu équestre, il faut véritablement être prêt à se donner corps et âme, car les métiers du domaine équestre sont extrêmement exigeants.

Image portrait
Image
Sarah Piel & Sophie Chassagne Agence SC Immobilier Équestre
Sophie Chassagne et Sarah Piel
SC Immobilier, 2 route de Cabara, 33420 Branne
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !