Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« Le prix immobilier ne cesse d'augmenter dans la région des Trois Frontières »

Le secteur des Trois Frontières, dans le Grand-Est, est très apprécié des acquéreurs. Partons à la découverte de son marché immobilier avec Sébastien Ciavarella, Directeur de l'agence CGA Immobilier, à Saint-Louis.

« Le prix immobilier ne cesse d'augmenter dans la région des Trois Frontières »

Quel est l’état du marché immobilier des Trois Frontières ?

Il a toujours fait preuve d’un fort dynamisme. Cet attrait pour le secteur se poursuit depuis le début de la crise sanitaire et s’est même amplifié. Nous faisons face à une très forte demande immobilière depuis la fin du premier confinement. Depuis le mois de novembre 2020, nous avons réalisé pas moins de 28 ventes.

Les prix immobiliers ont-ils évolué ces derniers mois sur le secteur ?

Face à la forte tension du marché local, nous constatons une hausse généralisée des prix de vente.

Quel est le profil des acquéreurs dans votre secteur d’activité ?

Notre clientèle est assez diversifiée. Néanmoins, compte tenu de la situation privilégiée du secteur au carrefour de l’Alsace, de la Suisse et de l’Allemagne, nous avons affaire à de nombreux travailleurs frontaliers.

Bon à savoir

Le prix immobilier dans le Haut-Rhin est de 2 100 €/m², environ.

Quels sont les secteurs les plus prisés des Trois Frontières ?

Saint-Louis est l'une des villes les plus recherchées des Trois Frontières. La demande est également importante dans un rayon avoisinant de 10 à 15 km. De manière plus générale, les acquéreurs plébiscitent la proximité des frontières suisse et allemande. 

Quel est le délai moyen pour la vente d’un bien ?

Actuellement, il faut compter, en moyenne, entre un et deux mois à compter de la publication de l’annonce pour qu’un bien trouve preneur. Il n’est cependant pas rare que nous recevions une offre d’achat dès la première visite du logement, en quelques jours seulement.

Comment se porte le marché de la location ?

La demande est tout aussi importante que celle qui règne sur le marché de la transaction. Nous observons, en ce moment, une tendance haussière des loyers sur l’ensemble du secteur des Trois Frontières.

« Il faut compter, en moyenne, entre un et deux mois pour qu’un bien trouve preneur »

Sébastien Ciavarella, Directeur de l'agence CGA Immobilier, à Saint-Louis

Avez-vous un ou deux conseils à donner à une personne intéressée par un achat sur le secteur ?

Il est vivement recommandé de définir son enveloppe budgétaire en amont afin de pouvoir se positionner rapidement sur un bien en cas de coup de cœur. Cela permet également de bien cibler sa recherche immobilière. Il ne faut pas hésiter à faire appel à une agence immobilière qui connaît bien le secteur pour être accompagné dans son projet d’achat immobilier.

Êtes-vous confiant pour l’avenir du marché immobilier des Trois Frontières ?

Il y a tout lieu d’être optimiste car nous sommes au cœur d’un marché à fort potentiel, notamment dans le neuf. Saint-Louis et Huningue se situent en zone B1 et de nombreux programmes immobiliers neufs sont en cours ou à venir dans ces villes prisées. 

Pouvez-vous nous présenter, en quelques mots, votre agence ?

L’agence CGA Immobilier est une entreprise familiale créée en 1989 par mes parents. Nous sommes spécialisés dans la transaction de logements neufs et anciens. Notre équipe, composée de cinq collaborateurs expérimentés, couvre toute la couronne de Saint-Louis ainsi que le sud mulhousien.

Sébastien Ciavarella © DR
Sébastien Ciavarella, Directeur de l'agence CGA Immobilier
Agence CGA Immobilier, 40 Rue Mulhouse, 68300 Saint-Louis
Plus de conseils :