L'évolution des prix immobiliers en Alsace

Quentin Gres 20 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le volume total des ventes diminue également. SeLoger vous explique l'évolution des prix immobiliers dans les principales villes alsaciennes pour vous aider à comprendre le marché local et vous permettre d'investir plus sereinement.

Image
ville de Colmar
À Colmar, la baisse des prix des appartements depuis un an est de -3,5 %. @gettyimages
Sommaire

Les prix immobiliers en Alsace en 2024

La moyenne du mètre carré en Alsace en février 2024 s'établit à environ 2 390 €, soit environ 30 % de moins que la tendance nationale. Le département du Haut-Rhin est le moins cher des deux, à seulement 1 983 € / m², tandis que le Bas-Rhin est à 2 672 € / m², porté par l'importante aire urbaine de Strasbourg. Les loyers y sont en principe uniformes, estimés aux alentours des 12 € / m², avec des disparités selon les villes, allant de 9 à 18 € / m².

La capitale alsacienne est sans conteste la commune la plus chère, avec une moyenne supérieure à 3 839 € / m². Le centre historique de Strasbourg possède des quartiers très onéreux, à plus de 5 000 € / m² (Petite France ou Mairie Nord par exemple). Les villes et villages adjacents affichent eux aussi des valeurs supérieures aux normes régionales. Des villes, comme Haguenau et Sélestat dans le Bas-Rhin, sont nettement plus abordables (2 325 et 2 153 € / m² respectivement).

Dans le Haut-Rhin cette fois, les prix immobiliers sont tirés à la hausse par la zone de Colmar et ses proches environs (2 400 - 2 600 € / m²), ainsi que par les espaces situés à proximité de la ville de Bâle, côté Suisse. Dans cette aire d'attraction, certaines localités telles que Hégenheim, Village-Neuf ou Leymen peuvent dépasser la barre des 3 000 € le mètre carré. Il existe toutefois de fortes disparités dans le Haut-Rhin, puisque l'on retrouve des prix très bas dans l'ouest du département, ainsi qu'à Mulhouse (seulement 1 347 € / m²). Les différences sont également très marquées dans le nord du territoire, puisqu'à quelques kilomètres de distance, il est possible de passer de plus de 2 500 à moins de 1 000 € au mètre carré, dans la commune de Sainte-Marie-aux-Mines.

Immobilier en Alsace : baisse des ventes

Sur l'ensemble de la France, tous types de logements confondus, une baisse du volume de transaction de 20 % a été enregistrée en 2023 selon le Conseil supérieur du Notariat. La hausse spectaculaire des taux d'emprunt immobilier, associée à l'inflation, n'incite pas les Français à acheter un bien. Le volume total des ventes baisse y compris en Alsace, selon le rapport des chambres des notaires des deux départements, à la fin août 2023. Les ventes d'appartements anciens et de maisons anciennes ont globalement diminué de - 25,3 % et - 20,6 % en un an d'après les données publiées en septembre 2023. 

Baisse des prix : des disparités fortes selon les types de logements depuis un an

Toutes les catégories de biens immobiliers ne sont pas touchées de la même manière. De même, il existe une différence parfois marquée entre les deux départements alsaciens. Le volume des biens disponibles sur SeLoger laisse une part équivalente d'appartements et de maisons, avec une très bonne représentation des logements de grande taille. En effet, 40 % des annonces comptent au moins 5 pièces, sur des milliers d'offres déposées.

Côté prix, la tendance est à la baisse pour les appartements. Dans tout le département du Bas-Rhin, la décrue atteint est plutôt légère, -2,8 %. À titre d'exemple, les prix à Strasbourg ont baissé de -1,4 % et à Sélestat de -1 %. Tandis que dans le Haut-Rhin, le prix des appartements ont subi une baisse de - 4,7 %. À Colmar elle est de -3,5 %, mais reste moins vertigineuse qu'à Mulhouse qui accuse une baisse de -6 %.

La chute des prix des maisons est beaucoup plus marquée mais plus homogène dans toute la région alsacienne, - 8,5 % dans le Bas-Rhin et - 9,9 % dans le Haut-Rhin. 

La régression des prix devrait se prolonger en 2024 pour atteindre les - 4 % dans tout l'Hexagone. Toutefois, si le taux d'intérêt continue de baisser, vous pourriez bien reprendre un peu de pouvoir d'achat et faire de bonnes affaires !

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...
Image
Vue sur le port Cergy
Immobilier local
Le département du Val-d'Oise (95) offre de nombreux avantages à ses habitants. Vous envisagez de vous y installer et vous vous demandez où habiter ? On vous présente les meilleures villes du...