Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« Saint-Jean-de-Védas est de plus en plus plébiscitée des Montpelliérains »

Prisée des acquéreurs, Saint-Jean-de-Védas possède toutes les infrastructures d’une grande ville, sans ses inconvénients. Le gérant de l’agence Déclic Immobilier, Gérard Deville, nous en dit plus sur cette commune.

« Saint-Jean-de-Védas est de plus en plus plébiscitée des Montpelliérains »

Dans quel secteur géographique intervenez-vous ?

Nous proposons des biens immobiliers à la vente et à la location sur toute la commune de Saint-Jean-de-Védas, mais également sur les communes des secteurs sud et ouest de Montpellier, telles que Villeneuve-lès-Maguelone, Mireval, Saussan et bien d’autres.

Le marché de l’immobilier se porte-t-il bien à Saint-Jean-de-Védas ?

La demande de biens immobiliers sur la commune est très forte. Son marché est un peu tendu par le faible nombre de maisons ou d’appartements disponibles. Cet attrait pour Saint-Jean-de-Védas s’explique par la présence d’infrastructures complètes parmi lesquelles le tramway, le réseau autoroutier et la nouvelle clinique Saint-Jean.

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur le marché immobilier ?

Oui, incontestablement. La demande de maisons avec jardin dans et autour de Montpellier est plus importante depuis le 1er confinement. Les acquéreurs viennent désormais de toute la France, avec des budgets considérables.

Bon à savoir

Le prix immobilier à Saint-Jean-de-Védas est de 3 700 €/m², environ.

Les prix des logements ont-ils évolué à la hausse ou à la baisse ?

Au sud de Montpellier et désormais à l’ouest de la ville, les prix immobiliers ont augmenté d’environ 15 % à 20 %. Cette augmentation se ressent aussi bien dans notre agence qu’au sein de notre réseau régional. Côté vendeur, le marché est plus attentiste : ces derniers veulent être certains de trouver le bien idéal à acheter avant de vendre leur bien actuel.

Y a-t-il des secteurs plus prisés ou à plus fort potentiel que d’autres ?

Avant la crise sanitaire, c’était essentiellement le secteur sud de Montpellier qui était très recherché. Désormais, les acquéreurs se tournent également vers les autres secteurs voisins. Par exemple, nous avons récemment vendu une villa de caractère avec 1 400 m² de terrain sur Saint-Jean-de-Védas. Dans la même commune, quartier des Roudères, nous avons vendu une maison T5.

Le marché de la location suit-il la même tendance ?

C’est plutôt sur celui de Montpellier qu’il est le plus tendu. Notamment grâce à son université, ce qui explique que la demande de location est très forte. Les logements fraîchement libérés se relouent très vite. En outre, les acquéreurs dans l’attente du bien idéal à acheter investissent désormais le marché de la location.

Pouvez-vous nous présenter votre agence en quelques mots ?

Présente depuis plus de 20 ans sur la commune de Saint-Jean-de-Védas, l’agence Déclic Immobilier fait partie du réseau Imagimmo. Nous gérons aussi bien les ventes immobilières que les locations et la gestion locative de tout type de bien : maison, appartement, villa, commerce…

Gérard Deville © SeLoger
Gérard Deville, Gérant de l’agence Déclic Immobilier – Imagimmo,
Agence Déclic Immobilier – Imagimmo, 14 bis route de Béziers, 34430 Saint-Jean-de-Védas