« Il y a 20 ans, à Pertuis, vendre des biens à 500 000 € était inenvisageable »

Blandine Rochelle 23 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La demande très soutenue a engendré une importante tension immobilière à Pertuis et ses environs. Patrick Arnoux, dirigeant de l’agence Tétris Immobilier, indique même que les primo-accédants et les acquéreurs les plus jeunes se retrouvent de plus en plus écartés de ce marché devenu trop onéreux.

Image
Beaumont de Pertuis dans le Vaucluse
Les villes et villages du secteur de Pertuis sont très prisés des acquéreurs. © Jacky Jeannet - Adobe Stock

Quel est l’état des lieux du marché immobilier du secteur de Pertuis ?

Le marché immobilier est tendu car il y a peu de biens à vendre. Les biens, qui sont au prix du marché, s’arrachent et se vendent en 15 à 21 jours maximum, qu’il s’agisse des villas, des maisons de ville et des appartements. Le marché ne baisse pas.

Qui sont les acquéreurs à Pertuis et ses environs ?

Nous avons principalement un support d’accédants à la propriété, mais étant donnée la flambée des prix immobiliers, il ne s’agit plus de primo-accédants mais de secundo-accédants, majoritairement. Nous avons encore affaire à des acquéreurs jeunes qui achètent pour la première fois, mais ils sont de moins en moins nombreux. Le cœur de notre clientèle est désormais constituée de quadras qui achètent entre 300 000 et 500 000 €, des quinquas qui achètent à des prix encore au-dessus et plus les prix augmentent, plus le marché glisse et se modifie.

Le prix immobilier à Pertuis s’élève à 3 000 €/m².

Quelle est l’ampleur de l’augmentation des prix immobiliers à et autour de Pertuis ?

Nous frôlons les 4 000 €/m² dans certains quartiers et pour certains produits, ce qui explique que le marché éloigne les primo-accédants et les plus jeunes acquéreurs du secteur. Les prix immobiliers ne font qu’augmenter et la tension est telle que nous ne gardons pas les produits en stock. A titre d’exemple, il y a 20 ans, jamais nous n’aurions vendu des biens au-dessus de 450 000 ou 500 000 €, cela n’existait pas. Désormais, nous vendons des biens à 700 000 €, ce qui était inenvisageable il y a quelques années. Pourtant, il ne s’agit pas de biens de prestige, ce sont des maisons de construction classique avec 2 000 à 3 000 m² de terrain.

Tous les biens se vendent avec autant de frénésie ?

Toutes les typologies de biens se vendent très vite, à partir du moment où le logement est sain, qu’il n’y a pas de désordre particulier et qu’il dispose d’un espace extérieur. Les confinements ont installé cette nécessité de disposer d’une terrasse, une cour ou un jardin.

Le secteur de Pertuis est-il propice à l’investissement locatif ?

Oui, le secteur est également recherché des investisseurs. En ce qui nous concerne, nous cumulons agence immobilière et promotion immobilière et nous avons pu construire et commercialiser tout récemment un petit immeuble. La moitié a été vendue en tant que résidence principale et l’autre moitié en investissement locatif.

A Pertuis, les biens au prix du marché se vendent en moins de 3 semaines

Et l’immobilier neuf et la construction permettent-ils de compenser le manque de biens ?

Malheureusement, il demeure compliqué de répondre à la demande immobilière d’une manière générale et même à l’aide de l’immobilier neuf. Chaque logement neuf ou ancien part très vite et en ce qui concerne le neuf, nous rencontrons une difficulté supplémentaire qui est le manque de terrains à bâtir. Pour accentuer la tension immobilière, certains terrains sont préemptés par la mairie car la commune de Pertuis est en déficit de 800 logements sociaux.

Vous diriez que la tension immobilière s’installe par une demande accrue ou un attentisme des vendeurs potentiels ?

Un peu des deux, car d’une part, la demande s’est fortement accentuée et d’autre part, les personnes susceptibles de vendre sont prudentes car elles ne voient pas l’intérêt de vendre leur bien très cher si c’est pour rencontrer des difficultés à engager elles-mêmes un projet d’achat du fait de la carence en logements sur le marché.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image
Patrick Arnoux est directeur de l'agence Tetris Immobilier à Pertuis.
Patrick Arnoux
Tétris Immobilier, 82 rue Léonard de Vinci, BP 10040, 84120 Petuis
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...
Image
Vue sur le port Cergy
Immobilier local
Le département du Val-d'Oise (95) offre de nombreux avantages à ses habitants. Vous envisagez de vous y installer et vous vous demandez où habiter ? On vous présente les meilleures villes du...