Astuce : pourquoi investir dans l'immobilier en période d'inflation ?

Quentin Gres 10 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En pleine période d'inflation, pourquoi faire le choix d’investir dans l’immobilier ? SeLoger vous présente les opportunités qui s'offrent à vous malgré le contexte économique actuel et les risques auxquels vous pourriez faire face.

Image
rue vieux Lille avec scooter en premier plan
La valeur d'un bien a tendance a prendre de la valeur sur du long terme. @gettyimages
Sommaire

D'où vient l'inflation et comment influence-t-elle le marché de l'immobilier ?

La crise sanitaire liée au Covid-19 a déclenché une inflation mondiale. La fermeture des frontières a eu pour conséquence une rareté des biens de consommation dès 2020, ce qui a entraîné une hausse des prix. La guerre en Ukraine a ensuite amplifié la crise inflationniste. Le bois, l'acier, l'aluminium et autres matériaux essentiels sont devenus plus onéreux, ce qui a affecté les coûts de construction et de rénovation. Sur un plan financier, la situation a poussé les banques à augmenter les taux d'intérêt et à demander beaucoup plus de garanties pour céder des prêts immobiliers. Dans ce nouveau contexte, est-il toujours profitable d'investir dans l'immobilier ou faut-il attendre des temps plus favorables ?

Les 4 bonnes raisons d'investir dans l'immobilier en période d'inflation

L'instabilité économique pousse les investisseurs à rechercher des alternatives fiables et rentables. Dans ce contexte, l'immobilier émerge comme une option qui offre plusieurs avantages.

Investir dans la pierre est le meilleur rempart contre l'inflation

Avec l'inflation, les placements traditionnels tels que le livret A et les investissements à faible rendement offrent beaucoup moins d'attrait. Les alternatives à haut rendement comme les marchés boursiers et les cryptomonnaies présentent une volatilité et des risques accrus en période de crise. Deux options se démarquent alors : l’argent et l’or d’un côté, ainsi que l’immobilier de l’autre. Cependant, investir massivement dans des métaux précieux n'est pas pratique. En revanche, investir dans la pierre demeure une option sûre. Malgré une baisse actuelle d'environ 1 % du prix du mètre carré, la valeur d'un bien immobilier a tendance à augmenter sur le long terme.

Des taux d'intérêt immobilier en dessous de l'inflation

Bien que les taux d'intérêt aient connu une récente augmentation, ils demeurent avantageux dans le contexte actuel. La période avec des taux inférieurs à 1 % était exceptionnelle, mais même avec l'augmentation, les taux restent relativement bas et en dessous de l'inflation. Cette disparité offre un effet de levier intéressant aux investisseurs. De plus, des taux élevés incitent les banques à être plus sélectives dans l'octroi de prêts, ce qui réduit la concurrence pour l'achat des meilleures propriétés.

Un indice de révision des loyers calqué sur l'inflation

Un avantage supplémentaire de l'investissement immobilier en période d'inflation réside dans le mécanisme de révision des loyers. L'Indice de Révision des Loyers (IRL), utilisé par les propriétaires pour ajuster les loyers, est directement lié à l'inflation. Cette corrélation garantit que les loyers couvriront une part de plus en plus importante des mensualités du crédit immobilier. De quoi rendre votre investissement de plus en plus rentable.

Optimisation fiscale et hausse de la demande locative

La défiscalisation via des dispositifs comme la loi Pinel représente une opportunité unique de réduire vos impôts et de préserver votre pouvoir d'achat face à l'inflation. D'autres alternatives existent comme la loi Denormandie, Malraux, ou Censi-Bouvard. En parallèle, l'augmentation des prix et des critères stricts des prêts bancaires ont pour conséquence une demande croissante de locations. Résultat, l’investissement locatif assure des revenus fixes et stables dans le temps.

Les risques d’investir malgré l'inflation

Bien que l'investissement immobilier pendant l'inflation comporte des avantages, il présente également des risques. Par exemple, pendant longtemps, pour maximiser un investissement, rénover un bien ancien était la solution parfaite. Aujourd'hui, cette approche devient plus risquée en raison de la hausse des prix des matières premières. De plus, la législation a récemment évolué concernant les biens anciens. Pour être aptes à la location, ils doivent respecter des critères énergétiques particulièrement strictes, et qui vont l'être encore plus dans les années à venir.

Autre problème, la montée des taux d'emprunt complique le financement immobilier. Cette hausse constante accroît le coût global du prêt, ce qui impacte directement le budget d'achat.

Enfin, la gestion locative peut également être affectée. L'inflation peut conduire à des impayés à cause de l'augmentation des loyers, de même que le paiement des charges de copropriété.

Nos derniers conseils pour investir dans l'immobilier en période d’inflation

Pour investir dans l'immobilier en période d'inflation, il faut anticiper toutes les dépenses futures, privilégier le neuf et les zones avec des baisses de prix significatives. Il est également important d'explorer les opportunités de défiscalisation pour optimiser vos rendements. 

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le mode de calcul du DPE des petites surfaces a été corrigé afin de rendre les estimations plus justes pour ces logements spécifiques. © in4mal - Getty images
Investir
Le calcul du DPE évolue cette année, et se base sur une nouvelle méthode permettant de mesurer plus justement les performances énergétiques des logements de petites surfaces. Pour ceux d’entre eux qui...
Image
Commencée en décembre, la baisse des taux s’est accélérée en février. © Paperkites – Getty Images
Investir
Après 2 ans de hausse, les taux de crédit sont à la baisse en 2024. C’est donc le moment de concrétiser vos projets d’achat ou d’investissement dans la pierre. Nos conseils à suivre pour profiter de...
Image
Réduire la vacance locative, c’est possible en suivant nos conseils. © IP Galanternik D.U. – Getty Images
Investir
Redoutée par les propriétaires, la vacance locative peut réduire la rentabilité d’un investissement locatif. Il est toutefois possible de l’éviter. Montant du loyer, localisation du bien… Les conseils...
Image
jeune femme devant sa boutique
Investir
Vous songez à vendre votre local commercial ? Dans ce cas, vous avez besoin de calculer sa valeur vénale ou locative. Il faut savoir qu’estimer la valeur d’un local commercial ne se fait pas sur les...