Quelle est la durée de la reconduction d’un contrat de location ?

Morgane Jacquet
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Lorsqu’un bail de location est conclu, à son terme, le locataire bénéficie d’une tacite reconduction en l’absence de congé du propriétaire bailleur. La durée de la reconduction peut varier selon les situations.

Image
Quelle est la durée de la reconduction d’un contrat de location  ?
Sans congé de la part de votre propriétaire, vous pouvez rester dans votre logement. © Bildwerk
Sommaire

Contrat de location : une reconduction tacite entre 3 et 6 ans

La loi prévoit de manière générale, que lorsque le bail d’habitation arrive à son terme, la durée de la reconduction tacite est fonction de la qualité du propriétaire. Lorsque le propriétaire est une personne physique ou une société civile constituée exclusivement entre parents et alliés jusqu’au 4e degré inclus, la durée du nouveau contrat reconduit est de 3 ans. Lorsqu’il s’agit d’un propriétaire personne morale, le contrat de location reconduit est d’une durée de 6 ans.

Concernant le bail initial, la loi n’impose qu’une durée minimum, qui est aussi de 3 ans pour les propriétaires personnes physiques et 6 ans pour les propriétaires personnes morales. Cependant, les parties peuvent convenir que ce bail soit d’une durée supérieure.

Attention, dans certains cas, la durée d'un bail de location peut varier

La loi prévoit que pour des propriétaires bailleurs relevant de secteurs locatifs spécifiques, et pour le cas d’un congé pour vente intervenant dans le cadre d’une vente par lots de plus de 5 logements dans le même immeuble, le contrat de location peut être expressément reconduit, avec une durée de reconduction inférieure à celle vue précédemment. La reconduction du bail doit être établie par écrit et intervient au plus tard 4 mois avant l’expiration du bail en cours. A la fin du bail reconduit, celui-ci est résilié de plein droit sans possibilité pour le locataire d’exiger un maintien dans les lieux. Les propriétaires concernés sont ceux indiqués aux alinéas 4 et 5 de l’article 41 ter de la loi du 23 décembre 1986 et notamment des collectivités publiques ou encore des entreprises d’assurance ou de crédit. A noter, lorsque les parties sont concernées par cette reconduction, si le congé du propriétaire est donné moins de 2 ans avant la fin du bail, la reconduction du contrat de location est de droit, à la demande du locataire.

  • Articles 10 et 11-1 de la loi du 6 juillet 1989 n°89-462
  • Article 41 ter, al. 4 et 5 de la loi du 23 décembre 1986 n°86-1290
Déposez votre annonce de location sur SeLoger
Cet article vous a été utile ?
5
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Caracol crée des colocations solidaires qui réunissent des jeunes français et étrangers. © Drazen - Adobe Stock
Louer
Caracol est une association créée en 2018, qui a pour objectif d’utiliser les logements vides pour en faire des colocations solidaires, multiculturelles à un prix défiant toute concurrence. Une façon...
Image
La location de résidence secondaire peut être établie pour une courte ou une longue durée. © Davide Angelini - Adobe Stock
Louer
Si vous détenez une résidence secondaire que vous occupez moins de 8 mois dans l’année et que vous souhaitez en retirer des revenus, il est possible de mettre cette résidence secondaire en location...
Image
Mettez en place un contrat de location pour louer votre piscine privée, afin de formaliser votre accord avec le locataire. © Linda Raymond - Getty images
Louer
Durant l’été, nombreux sont ceux qui recherchent des occasions de se rafraîchir. Si vous avez la chance de disposer d’une piscine privée, vous pouvez envisager de la mettre en location, pour arrondir...