Location : comment calculer son budget pour louer son premier logement ?

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous êtes sur le point de louer votre premier logement ? Sachez qu’en plus du premier mois de loyer, certains frais sont à prévoir : dépôt de garantie, honoraires d’agences, assurances...

Image
Location : comment calculer son budget pour louer son premier logement ?
Tous les frais à calculer avant de louer votre premier logement. © Adobe Stock
Sommaire

Le premier mois de loyer est souvent payable à l’avance

Dans la plupart des cas, le loyer est payable d’avance chaque mois. Au moment de la signature du bail d'habitation, vous aurez donc souvent à verser le premier mois de loyer. Par ailleurs, sachez que vous n’êtes pas dans l’obligation de régler votre loyer par prélèvement automatique. En plus du loyer vous aurez également à verser une provision pour les charges. Ces dernières représentent, en moyenne 20 % du loyer… mais dans certains cas, cela peut aller jusqu’à 30 ou 40 % du loyer. D’autre part, il faut savoir que les aides au logement dont vous pourriez bénéficier, ne sont versées qu’à partir du deuxième mois de location.

Dépôt de garantie, assurances : des frais qui ne doivent pas être négligés

Votre propriétaire bailleur vous demande le versement d’un dépôt de garantie appelé aussi caution, pour assurer sa protection en cas de dégradation du logement,. Celui-ci équivaut à 1 mois de loyer hors charge. Néanmoins, si le loyer est payable par période de 3 mois au minimum, il n’est pas nécessaire de verser de dépôt de garantie. Si vous passez par une agence, vous aurez également à payer des honoraires immobiliers. Le plus souvent ils représentent 1 mois de loyer hors charge.

Vous devrez aussi souscrire une assurance obligatoire « multirisques habitation », qui vous couvre en cas de dommages (incendie, dégâts des eaux, etc.). En cas de non souscription à une assurance habitation, votre propriétaire est en droit de résilier le bail. Pour choisir votre assurance, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en consultant plusieurs assureurs, afin d’obtenir le meilleur prix.

Lorsque l’ancien locataire quitte le logement, il doit avoir résilié son contrat chez son fournisseur de gaz et d’électricité. Cependant, vous n’aurez pas de coupure d’électricité pendant plusieurs semaines. Cela vous laisse donc le temps de contacter votre propre fournisseur pour souscrire un nouveau contrat. Dans ce cas, il n’y a pas de frais de remise en service. En revanche, en cas de coupure, des frais de remise en service vous seront obligatoirement facturés (environ 25 € pour l’électricité et le gaz). Dans ce cas, un délai d’au moins 5 jours est nécessaire pour la remise en service.

Chiffre clé

L’installation d’une ligne de téléphone fixe engendre des frais d’environ 55 €. 

Les aides au logement dont vous pourriez bénéficier pour une location

Si vous disposez de ressources faibles et que vous rencontrez des difficultés à faire face à votre loyer et aux différentes charges annexes, sachez que certaines aides au logement sont principalement destinées aux étudiants modestes :

APL (Aide Personnalisée au Logement)

L'aide personnalisée au logement a pour objectif de vous aider à payer votre loyer. Elle est attribuée en fonction des revenus, de la composition de votre foyer et de la commune dans laquelle vous résidez. Néanmoins, il faut impérativement que le logement fasse l'objet d'une convention avec l'Etat.

ALS (Allocation de Logement Sociale)

Le montant de cette aide varie selon vos ressources, la composition de votre foyer, de la commune dans laquelle vous habitez et du montant de votre loyer.

FSL (Fonds de Solidarité Logement)

Cette aide peut prendre la forme d'un prêt sans intérêt ou d'une subvention. Elle peut couvrir le dépôt de garantie et les frais de location divers auxquels vous avez à faire face. Pour saisir le FSL, il vous faut prendre contact avec le CCAS (Centre communal d’action sociale) de votre ville, l’assistante sociale de votre secteur ou le FSL, en écrivant au Conseil Général de votre département.

Bon à savoir

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) peut vous être refusé si le montant du loyer et des charges est disproportionné par rapport à vos ressources.

Cet article vous a été utile ?
6
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Caracol crée des colocations solidaires qui réunissent des jeunes français et étrangers. © Drazen - Adobe Stock
Louer
Caracol est une association créée en 2018, qui a pour objectif d’utiliser les logements vides pour en faire des colocations solidaires, multiculturelles à un prix défiant toute concurrence. Une façon...
Image
La location de résidence secondaire peut être établie pour une courte ou une longue durée. © Davide Angelini - Adobe Stock
Louer
Si vous détenez une résidence secondaire que vous occupez moins de 8 mois dans l’année et que vous souhaitez en retirer des revenus, il est possible de mettre cette résidence secondaire en location...
Image
Mettez en place un contrat de location pour louer votre piscine privée, afin de formaliser votre accord avec le locataire. © Linda Raymond - Getty images
Louer
Durant l’été, nombreux sont ceux qui recherchent des occasions de se rafraîchir. Si vous avez la chance de disposer d’une piscine privée, vous pouvez envisager de la mettre en location, pour arrondir...