Rechercher un article

À quoi sert le Plan Local d'Urbanisme ?

À quoi sert le Plan Local d'Urbanisme ?

Pour beaucoup d'entre-nous, le Plan d’Occupation des Sols (POS) était déjà une notion floue. Son remplaçant, le Plan Local d'Urbanisme (PLU), n’évoque rien de plus, pourtant il encadre l’avenir de nos villes et du bien vivre ensemble dans un souci de développement durable.  

À quoi sert le Plan Local d'Urbanisme ?

Le Plan Local d'Urbanisme définit les règles de construction

Le Plan Local d’Urbanisme est avant tout un outil pour les municipalités, les architectes, et tous les citoyens que nous sommes. Il définit des règles de bases pour délivrer des permis de construire. Par exemple, il impose l’accès à une voie publique ou privée, un raccordement aux différents réseaux (eau, électricité, etc.), une surface minimale au sol nécessaire à la construction. Il tranche même sur des choix esthétiques comme la hauteur d’une maison, son apparence (de la couleur des façades à celles des clôtures) et les matériaux à utiliser, tout cela afin de garantir une homogénéité avec le quartier et la commune. 

Bon à savoir

Le PLU a été créé en décembre 2000 dans le cadre de la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU). Il remplace le Plan d’Occupation des Sols (POS).  

Grâce au PLU, les villes sont plus harmonieuses 

On pourrait croire qu’en cherchant une certaine homogénéité, le PLU nous conduit à une uniformité peu réjouissante. C’est tout le contraire. En tenant compte de l’architecture, de l’environnement, de la façon dont l’histoire a marqué certaines villes, les élus vont dans le sens d’un développement urbain durable au service de ses habitants. Ils peuvent, par exemple, protéger un espace naturel ou développer des infrastructures pour augmenter la qualité des services d’une ville sans sacrifier son patrimoine.   

Bon à savoir

Une famille d’Eaubonne (95) a repeint la façade de sa maison afin d’aligner le bleu, blanc, rouge garni de deux étoiles. Il fêtait ainsi la victoire de l’équipe de France de football. Amusant, mais la mairie l’a rappelé à l’ordre, car cette esthétique ne respecte pas le PLU.    

De quoi est composé le PLU ?

Ce document souvent riche de plusieurs dizaines de pages est dur à aborder, mais son découpage suit toujours la même structure. 

  • Le rapport de présentation fait une analyse détaillée de l’environnement, s’appuie sur de nombreux diagnostics, et commence à orienter les choix d’aménagement.
  • Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) définit l’orientation mise en place par les élus pour développer l’habitat et l’aménagement urbain tout en respectant l’environnement et le patrimoine.
  • Le règlement définit les différentes zones (urbaines, agricoles, les espaces naturels à préserver, etc.) et les règles de chacune d’entre elles en matière de construction et d’urbanisation.
  • Les annexes apportent des informations sur l’aménagement d’une commune (réseau d’eau, graphiques de zonage)  

Les points clés à retenir

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) encadre la construction de biens immobiliers et inscrit nos villes dans un projet commun visant à protéger et valoriser le cadre de vie. Il maitrise aussi le développement urbain afin d’assurer un équilibre entre les quartiers tout en maintenant l’activité économique.  

Plus de conseils :