Publi-communiqué

Fonctionnalités, spécificités, prix… Comment bien choisir votre pompe à chaleur ?

Vincent Cuzon 22 nov 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous envisagez d’installer une pompe à chaleur dans votre maison mais ne savez pas vers quel modèle vous tourner ? Air/Air, Air/Eau, géothermique… On vous présente les différents types de PAC ainsi que les fonctionnalités qui leur sont propres.

Image
Un couple
Air/Eau, Air/Air... Quelle PAC installer dans votre logement neuf ou ancien ? © Getty
Sommaire

PAC Air/Air, Air/Eau, géothermique... C'est quoi, la différence ?

Une pompe à chaleur, ou PAC, est un système utilisant l’énergie thermique renouvelable (air, eau ou terre) pour refroidir ou chauffer une habitation. La plupart du temps, elle comprend une unité extérieure (compresseur) et une unité intérieure (évaporateur), reliées par des tuyaux. Solution à la fois écologique et économique, elle est de plus en plus plébiscitée par les ménages face à l’envolée des prix de l’énergie et à la mise en place de normes thermiques de plus en plus exigeantes. Nous pouvons distinguer plusieurs types de pompes à chaleur, les plus répandues étant les PAC Air/Air, Air/Eau et géothermiques.

Ces trois types de pompes à chaleur ont des caractéristiques et des possibilités qui leur sont propres. La PAC Air/Air, aussi connue sous le nom de climatisation réversible, est un système qui utilise les calories contenues dans l’air extérieur pour chauffer ou refroidir l’air intérieur d’un logement. La pompe à chaleur Air/Eau utilise également les calories de l’air extérieur pour alimenter un système de chauffage central, refroidir l’air intérieur ou produire de l’eau chaude sanitaire. Enfin, la PAC géothermique utilise la chaleur de la terre ou de l’eau souterraine pour chauffer ou refroidir une habitation, et produire de l’eau chaude

La PAC Air/Eau est réservée aux logements en boucle eau chaude (ou boucle ECS).

Comment choisir la PAC la plus adaptée à votre logement ?

Le choix de la pompe à chaleur dépendra principalement de vos besoins et de votre budget. Si la PAC Air/Air est la plus économique, avec un prix compris entre 1 000 et 10 000 € (pose incluse) selon la surface à chauffer, son rendement énergétique est moins élevé que les autres types de PAC et elle permet uniquement de chauffer et climatiser une partie de l’habitation. La PAC Air/Air s’adresse principalement aux personnes dont le logement est chauffé à l’électrique mais qui souhaitent disposer d’un système plus performant pour chauffer ou climatiser certaines pièces.

Le prix d’une pompe à chaleur Air/Eau est plus élevé (entre 7 000 et 15 000 € pose comprise) mais elle offre bien plus de possibilités que la PAC Air/Air dans la mesure où elle peut être utilisée pour le chauffage central, pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS) et pour rafraîchir l’air intérieur.

La PAC Air/Eau est adaptée aussi bien aux logements neufs qu’aux logements anciens dans lesquels les propriétaires souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Concernant les PAC géothermiques, leur rendement énergétique est très élevé car la température du sol est relativement constante tout au long de l’année. Il s’agit toutefois des pompes à chaleur les plus onéreuses avec un prix compris entre 10 000 et 20 000 € pose incluse. De plus, leur installation n’est pas adaptée à tous les terrains.

Les aides mobilisables pour l’installation d’une PAC

Quel que soit le type de pompe à chaleur choisi pour votre habitation, son installation est une opération complexe qui nécessite les compétences et l’expérience d’un professionnel qualifié. Il saura vous conseiller au mieux dans le choix de la PAC la plus adaptée à vos besoins (type de PAC, puissance…) et installer un système aux normes, vous assurant sécurité et économies d’énergie. Par ailleurs, confier votre projet à une professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous permet de bénéficier de la TVA réduite à 5,5 %, de l’éco-prêt à taux zéro ou encore d’aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’, les Certificats d’économies d’énergie (CEE) ou encore les aides locales.

Ces différents dispositifs peuvent vous permettre d’absorber une grande partie du coup de l’installation d’une pompe à chaleur. À titre d’exemple, avec Tucoenergie, le coût d’une pompe à chaleur air/eau livrée et posée démarre à partir de 2 490 € (aides déduites). Attention toutefois, pour profiter d’aides pour installer une PAC dans votre logement, il vous faudra choisir une pompe à chaleur Air/Eau ou géothermique. Les pompes à chaleur Air/Air sont, en effet, exclues de la plupart de ces dispositifs d’aides même si des aides de certains fournisseurs d’énergie ou de collectivités locales existent.

Selon le ministère de la Transition écologique, une PAC géothermique permet d’économiser 500 € par an par rapport à un chauffage à gaz.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Isolation thermique - SeLoger
Rénovation énergétique
La loi Climat et Résilience, vous avez beau en entendre (beaucoup) parler, vous n’y comprenez toujours pas grand-chose. Pour vous aider à mieux appréhender cette loi incontournable, on fait le point...