Publi-communiqué

Devis d’assurance habitation : les points à scruter

Louis Duchesne 24 nov 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La sélection du contrat assurance habitation le plus avantageux ne se limite pas forcément à la recherche du meilleur prix. Avant d’accorder votre confiance à un nouvel assureur pour couvrir votre logement, mieux vaut examiner le devis proposé et le contrat à la loupe. Voici les principaux points de vigilance à garder en tête pendant vos recherches !

Image
Homme qui lit un devis pour travaux
Au moment de souscrire une assurance habitation, certains points méritent d'être étudiés avec le plus grand intérêt. © Getty
Sommaire

Une prime adaptée à la réalité de votre budget

La prime d’assurance est le montant annuel devant être payé pour maintenir votre couverture d’assurance habitation. Avant de signer, il est préférable de comprendre la structure de la prime et surtout de vérifier si elle correspond à vos moyens financiers. Au-delà du montant total indiqué sur le devis assurance habitation, certains points de détail doivent retenir votre attention :

  • La comparaison avec l’offre d’autres assureurs doit être votre premier réflexe. N’hésitez pas à solliciter d’autres compagnies et à demander un deuxième ou un troisième devis avec les mêmes critères. 
  • La fréquence de paiement proposée peut elle aussi avoir son importance. Vérifiez s’il est possible de payer la prime chaque mois ou chaque trimestre si vous préférez ce rythme.
  • Des réductions tarifaires sont parfois envisageables, par exemple en équipant votre maison d’un système de télésurveillance ou d’une porte blindée.

Devis : prenez garde au nombre de pièces !

La pertinence d’un devis d'assurance habitation en ligne dépend de la précision des informations renseignées. Vous devrez notamment indiquer la surface habitable totale sans vous tromper, mais aussi le nombre de pièces principales. Cela inclut les pièces de plus de 9 m² sauf cuisine, WC, entrée, couloir, débarras, garage, grenier et sous-sol non aménagés. Toute pièce principale de plus de 40m² compte pour deux.

Des garanties complètes et protectrices pour votre famille

Les garanties incluses dans l’assurance habitation sont la pierre angulaire de votre sérénité. Elles doivent impérativement correspondre à vos besoins, à la fois en ce qui concerne leur nature et leur étendue. En règle générale, certaines garanties de base sont toujours présentes, dont notamment :

  • La responsabilité civile vie privée.
  • Les dégâts des eaux.
  • Le vol, le cambriolage et les actes de vandalisme.
  • Les incendies et explosions.
  • Les catastrophes naturelles.

Vérifiez attentivement les conditions de garantie concernant ce socle. Au-delà, accordez aussi votre attention aux garanties optionnelles dont vous pourriez avoir besoin selon votre situation :

  • Vol d’objets de valeur et de bijoux.
  • Bris de glace.
  • Événements climatiques.
  • Dommages électriques.
  • Remplacement à neuf de votre mobilier.
  • Installations de jardin et dépendances.
  • Piscine.
  • Défense pénale et recours.
  • Déménagement.
  • Protection Juridique.
  • Assurance scolaire.
  • Assistance 24h/24 et 7j/7…

Un contrat multirisques habitation (MRH) est susceptible de contenir tout ou partie de ces différents éléments. Tout l’enjeu consiste alors à inclure les garanties qui vous sont nécessaires, mais aussi à exclure les clauses superflues pour ne pas renchérir le coût du contrat.

Estimez la valeur de votre mobilier avec précision

La valeur de vos biens mobiliers et personnels doit être estimée avec réalisme pour permettre à l’assureur d’adapter le plafond d’indemnisation. N’hésitez pas à faire l’inventaire de vos biens si vous n’avez qu’une idée très approximative du montant à indiquer. Il faudra bien sûr tenir compte des éléments de valeur, comme l’électronique et l’informatique, les bijoux ou encore les objets d’art s’ils sont inclus dans la police d’assurance.

Franchises, exclusions : des détails qui sont parfois négligés

La franchise correspond à la somme restant systématiquement à votre charge en cas de sinistre, avant indemnisation par l’assureur. Attention, car un contrat au prix particulièrement compétitif peut cacher une franchise élevée. Dans ce cas, vous réaliserez certes des économies au moment de vous acquitter de la prime, mais devrez faire face à des dépenses plus lourdes si un sinistre survient dans votre habitation. 

À l’inverse, des contrats avec option « zéro franchise » existent, mais ils vous reviendront logiquement bien plus cher. Évaluez donc votre capacité financière à couvrir la franchise en cas de besoin, et optez pour un montant adapté. 

Tous les contrats comportent par ailleurs des exclusions de garantie, c’est-à-dire des situations spécifiques dans lesquelles l’assurance ne vous fournira pas de couverture. Vous devez en prendre connaissance en lisant le contrat. Cela vous évitera des surprises désagréables en cas de sinistre. À titre d’exemple, votre indemnisation après un cambriolage pourrait être minorée si vous n’aviez pas installé les dispositifs de sécurité préconisés par votre assureur.

Tous les contrats d’assurance habitation ne se valent pas ! D’une formule à l’autre, les différences en matière de tarification ou de niveau de garantie sont parfois saisissantes. Prenez le temps d’examiner et de comparer attentivement les devis pour faire le meilleur choix.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !