Assurance habitation : les conseils à suivre au moment de demander un devis

22 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Avant de souscrire votre assurance habitation, il est important de demander des devis à plusieurs assureurs afin de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Nature du logement, valeur du mobilier… la compagnie d’assurance a besoin de nombreuses informations pour établir un devis.

Image
Il est conseillé de demander des devis à plusieurs assureurs pour trouver la meilleure offre.
Il est conseillé de demander des devis à plusieurs assureurs pour trouver la meilleure offre. © Georgijevic

Sommaire

Pour le devis, l'assureur a besoin d'informations sur le bien

Pour réaliser un devis d’assurance habitation, la compagnie d’assurance a besoin de se faire communiquer de nombreuses informations concernant le logement à assurer, à commencer par sa nature (maison individuelle ou appartement, bien neuf ou ancien, résidence principale ou secondaire, etc.) et sa situation géographique. Si votre logement est un appartement, l’assureur doit aussi connaître l’étage auquel il est situé. Il a également besoin que vous lui fournissiez des renseignements concernant la surface à assurer : nombre de pièces, dépendances éventuelles (cave, jardin, garage…). Si le bien immobilier est doté d’une piscine, pensez à le préciser. En effet, celle-ci doit obligatoirement être assurée. Précisons que pour les maisons, la superficie précise n’est pas requise pour établir un devis d’assurance habitation. En revanche, elle doit être indiquée pour les appartements. C’est la superficie en loi Carrez qui est alors prise en compte. Ainsi, seules les pièces dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 mètre entrent dans le calcul. Enfin, si vous disposez d’éléments de sécurisation (alarme, portes blindées, etc.), pensez à en faire mention dans le devis : ils vous permettront de réduire le coût de l’assurance. Plus votre niveau de protection est élevé, plus votre assurance a des chances d'être allégée !

Pensez à déclarer votre cheminée !

Les cheminées, inserts et poêles à bois doivent obligatoirement être déclarés au moment de souscrire une assurance habitation.

Devis : les informations à renseigner concernant les occupants

L’assureur a besoin d’informations concernant les occupants du logement pour pouvoir établir un devis d’assurance habitation. En effet, les contrats d'assurance habitation couvrent également la responsabilité civile des personnes occupant le bien immobilier, qu'il s'agisse d'adultes ou d'enfants. Certaines compagnies d’assurance demandent également à connaître les antécédents de sinistres des dernières années afin d’identifier précisément les risques et les besoins des assurés en garantie. Généralement, les assureurs demandent qu'on leur notifie les deux derniers sinistres indemnisés, en précisant leur nature et leur gravité. En outre, si vous exercez une activité professionnelle à votre domicile, vous devez le déclarer à l’assurance, sauf si cette activité est pratiquée dans le cadre du télétravail. Pour certaines activités (assistante maternelle agréée, chambres d’hôtes…), renseignez-vous auprès de l’assureur pour connaître les extensions de garantie pouvant être souscrites.

Si votre précédente compagnie d’assurance a résilié votre contrat pour non-paiement au cours des 36 derniers mois, vous devez le signaler.

Les informations à fournir sur les biens composant le logement

L’assurance habitation couvre également vos biens contre les différents risques qu'ils encourent (dégât des eaux, inondation, vol et incendie…). A cette étape du devis, vous devez donc évaluer votre mobilier, vos appareils électroménagers ainsi que vos objets rares et précieux. Si possible, munissez-vous de vos factures lors de la saisie de vos différentes informations. Une bonne estimation est très importante si vous souhaitez être indemnisé correctement en cas de sinistre survenant dans votre habitation. C’est très important pour les objets sensibles (home cinéma, ordinateurs, smartphones…), ceux-ci étant très prisés des cambrioleurs. De plus, étudiez très attentivement les garanties proposées par la compagnie d’assurance (valeur prise en compte, franchises, exclusions de garantie, etc.) dans son devis.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance habitation ?

Avant d’établir votre devis d’assurance habitation, sachez que si vous êtes propriétaire de votre bien immobilier, vous n’avez nullement l’obligation de l’assurer. Pour autant, assurer votre logement est vivement conseillé si vous voulez être couvert contre les risques pouvant l'affecter (incendie, explosion, vol, etc.). Si vous ne souscrivez pas d’assurance habitation, vous devrez également prendre en charge l'indemnisation de l’ensemble des préjudices que vous - ou votre logement - pourraient occasionner. De plus, si votre logement fait partie d'une copropriété, vous devez au minimum être assuré en ce qui concerne la partie responsabilité civile. Si vous êtes propriétaire d’un logement mis en location, la souscription d’une assurance habitation n’est pas non plus obligatoire. Il vous est néanmoins fortement recommandé de souscrire une assurance PNO (Propriétaire non-occupant) incluant certaines garanties qui vous protègeront contre d’éventuels préjudices liés à un défaut d’entretien ou à un vice de construction de l’habitation. En revanche, si vous êtes locataire, vous avez l’obligation de souscrire une assurance habitation. Vous pouvez souscrire à l’offre d’assurance que vous souhaitez mais vous devez au minimum assurer le logement contre les risques locatif. Vous vous protègerez ainsi contre les dommages liés à un dégât des eaux, à un incendie ou encore à une explosion.

Le propriétaire non-occupant a la possibilité de souscrire une assurance loyers impayés pour se protéger du risque de non-paiement de ses loyers.

Comment votre cotisation d’assurance habitation est-elle calculée ?

Le coût de l’assurance multirisque habitation (MRH) varie selon les garanties choisies, les caractéristiques de votre logement (localisation, valeur, superficie, etc.), votre statut (locataire ou propriétaire), la valeur du mobilier et le montant des franchises. La franchise correspond à la somme restant à votre charge après le remboursement de votre compagnie d’assurance. Plus les franchises sont élevées, plus le montant de la prime d’assurance est attractif. Si vous souscrivez des garanties optionnelles pour couvrir des besoins spécifiques (piscine, mobilier de jardin…), cela aura logiquement un impact sur le montant de votre prime d’assurance. Veillez à choisir une assurance habitation qui soit adaptée à vos besoins et à votre budget. Par exemple, si votre budget est serré et que votre logement ne contient pas de biens de valeur, vous pouvez vous contenter d’une assurance habitation qui se limite aux garanties de base.

Si votre contrat contient une clause de révision, l’assureur peut augmenter le montant de la prime d’assurance chaque année.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !