Cet article a été rédigé avec notre partenaire Sofinco, expert en prêts travaux.

« Je veux rénover ma maison : par où et par quoi je commence ? »

Quentin Gres
mis à jour le
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Comme le dit le proverbe tout passe, tout casse, tout lasse… Au bout d’un certain temps, il faut bien se rendre à l'évidence. Tôt ou tard, la réfection d’une maison ancienne s’impose. Les raisons sont multiples : isolation du bâti dégradée, appareil de chauffage vétuste, infiltrations, fissures apparentes, etc. On vous explique par quoi commencer.

Image
Rénover une maiso
Rénover sa maison ne doit pas se faire à la va-vite mais en prenant soin de suivre certaines étapes. © Getty
Sommaire

Renseignez-vous sur les normes à respecter

Avant d’engager des travaux de rénovation parfois lourds, vous devez impérativement vous renseigner sur la réglementation vous concernant, ainsi que sur les démarches administratives à entreprendre. Sachez que si vous ne respectez pas les règles d’urbanisme, vous pourriez devoir tout recommencer ! Voici toutes les réglementations dont vous devez tenir compte avant de procéder à l’isolation des combles ou à un ravalement de façade :

Les normes d’urbanisme

Les règles d’urbanisme sont fixées par un ensemble de documents qui régissent l’aménagement et l’organisation des différentes zones de votre commune. Le plan local d’urbanisme, par exemple, vous contraint en tant que propriétaire à respecter des normes spécifiques en matière de rénovation et de construction. Vous le trouverez le plus souvent auprès de la mairie de votre commune. Dans certains cas, il se peut également que votre maison se trouve dans un secteur protégé. Dans ce cas, il vous faudra faire appel à un architecte des bâtiments de France, pour vous assurer que votre projet de rénovation est réalisable.

Permis de construire et déclaration préalable

Pour obtenir une autorisation de rénover votre domicile, vous devez avoir en votre possession un permis de construire. Sachez cependant que ce document n’est pas indispensable pour tous les projets de rénovation. Pour de nombreux chantiers, une simple déclaration préalable de travaux adressée à la mairie de votre commune peut suffire. Ce peut être le cas si vous choisissez d’entreprendre des travaux de ravalement de façade. Pour savoir si vous devez acquérir un permis de construire, vous devrez tenir compte de certains critères : localisation du bien, surface et hauteur du projet de rénovation

Estimez les travaux et diagnostiquez l’existant

Vous devez maintenant évaluer l’ampleur des travaux, en étudiant avec minutie l’état du bâtiment existant. Pour cela, il vous sera fortement recommandé de vous faire assister par des artisans spécialisés dans le bâtiment. Voici quelques questionnements récurrents :

Quel est l’état général de la maçonnerie et des fondations ? Dans certains cas, le professionnel pourra être amené à réaliser plusieurs forages dans les fondations, afin d’y insérer des armatures pour la consolidation.

Quel est l’état de la couverture ou de la toiture ? Cette partie du logement est souvent responsable de 30 % des pertes thermiques du bâti d’où l’importance de rénover périodiquement cette zone de la maison. La fréquence de contrôle de la toiture dépend avant tout de son ancienneté. Par exemple, une toiture âgée de 20 ans devra être contrôlée tous les 2 ans.

Quel est l’état de l’isolation thermique ? Faut-il améliorer les performances énergétiques du bâti ? Pour répondre à ces questions, vous pouvez étudier avec attention votre consommation d’énergie d’une année sur l’autre et procéder à l’étude thermique des principaux foyers de déperdition :

  • toiture,
  • fenêtres,
  • portes,
  • murs, etc.

Rénovation de maison ancienne : par quoi commencer ?

La rénovation du bâti concerne essentiellement tout ce qui relève de la rénovation énergétique. Votre artisan commencera par inspecter la toiture et l’isolation des combles, avant de passer à l’étude de l’isolation des murs intérieurs et extérieurs selon les situations. Un contrôle de l’isolation thermique pourra également se faire depuis les diverses fenêtres et baies vitrées. Enfin, des conseils et recommandations pourront intervenir sur l’utilisation du système de chauffage et en fonction de sa vétusté.

Commencez par évaluer l’ampleur des travaux

Suite à une étude préalable réalisée par un professionnel, il devient possible d’évaluer l’ampleur des travaux de rénovation. Ceux-ci peuvent concerner aussi bien la rénovation du crépi extérieur que la remise aux normes électriques. De cette étude découlera naturellement le coût de rénovation, que l’on estimera généralement en fonction du mètre carré.

Évaluez les coûts de votre projet

Le coût de rénovation évolue fortement, selon que vous souhaitiez opérer une rénovation partielle ou une rénovation plus complète du bâti. Par exemple, on estime en moyenne la rénovation partielle entre 160 et 350 € par mètre carré. Pour des travaux plus conséquents, le coût peut atteindre entre 950 et 1 250 € du mètre carré. Tout est fonction :

  • de la nature des travaux à réaliser,
  • des matériaux employés,
  • de la durée du chantier.

Réalisez les travaux

Vous pouvez maintenant passer à la réalisation des travaux, proprement dite ! Pour ce faire, vous allez avoir besoin de mobiliser de nombreux corps de métier. Chaque professionnel pourra se référer au plan de rénovation, contenant toutes les caractéristiques relatives à votre maison (murs en pierre, poutres apparentes, etc.). À ce stade, il est important de planifier les interventions des différents artisans. Voici quelques étapes successives :

  • Rénovation de la charpente et de la toiture.
  • Remplacement des équipements de chauffage vétustes.
  • Isolation des murs, de la toiture et des combles.
  • Finition, pose d’un revêtement et décoration.

Financez votre projet

De nombreuses aides existent, sous conditions d’éligibilité, pour financer ses travaux de rénovation énergétique comme MaPrimeRenov'. Toutefois, les coûts peuvent rapidement monter ! Tout comme les travaux d'entretien ou d'amélioration. Pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets, vous pouvez souscrire au Prêt Perso Travaux de Sofinco. Avec une souscription simple et rapide en ligne(1), ce prêt s'adapte à tous vos projets en fonction de votre situation. Y'a plus qu'à !  

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Article à caractère informatif et publicitaire. Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par Sofinco, marque de CA Consumer Finance prêteur, SA au capital de 554 482 422 euros, 1 rue Victor Basch CS 70001 91068 Massy Cedex, 542 097 522 RCS Evry. Intermédiaire d’assurances inscrit à l’ORIAS N° 07 008 079 (www.orias.fr). : renseignez-vous sur leur disponibilité. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par le Prêteur. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Vous disposez d'un droit légal de rétractation lors de la souscription de votre crédit.

(1) La signature électronique est accessible sous réserve de renseigner un numéro de portable lors de votre demande en ligne, ce numéro étant indispensable pour signer électroniquement. 
Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
5
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
personnes sur un chantier maison
Rénovation énergétique
Lutte contre le changement climatique, soutien du pouvoir d’achat, amélioration de la qualité de vie… les enjeux de la rénovation énergétique sont nombreux. La France compterait encore près de 5...