Comment trouver une colocation à Paris ?

Quentin Gres
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous devez suivre vos études à Paris et vous cherchez un logement ? Pas de souci ! Entre résidences étudiantes et de biens ouverts à la location, suivez nos conseils pour bien vous y retrouver.

Image
Comment trouver une colocation à Paris ?
Vous cherchez une colocation à Paris ? Suivez le guide ! ©Getty
Sommaire

Au vu des prix immobiliers qu'affiche la capitale, il pourrait être judicieux de vous associer à d'autres étudiants en vue de choisir une colocation. À condition de respecter quelques règles particulières, la colocation est pour vous la solution idéale.

Paris : un marché immobilier tendu et onéreux

Malgré une baisse de près de 5 % en un an, les prix immobiliers restent très élevés dans la capitale. La moyenne du mètre carré est estimée par SeLoger à 10 000 € en novembre 2023. La location, quant à elle, est d'environ 30 € / m², avec des disparités entre arrondissements. La quasi-totalité des logements ouverts à la location sont des appartements. En regardant les chiffres de plus près, vous constaterez que le prix au mètre carré est plus élevé d'environ 10 à 15 % dans le cas des appartements meublés, par rapport à ceux vides.

Si vous recherchez une colocation, vous pourrez vous orienter vers des logements dotés d'une plus grande surface, comme un 3 ou un 4 pièces par exemple. Dans ce cas, un meublé sera loué à environ 33,5 € par mètre carré et 30 € pour un non-meublé. Un appartement à Paris de 3 pièces, disposant de 60 mètres carrés aura un loyer théorique de 1 800 à 2 000 €. Vous pouvez cependant trouver des offres moins onéreuses, et compter sur des aides financières telles que l'APL, pour vous aider à régler les frais.

Les avantages de la colocation à Paris

Parmi plusieurs atouts, le fait de pouvoir diviser le montant du loyer en plusieurs parts est évidemment un point fort qui explique le succès de la colocation. Avec un pouvoir d'achat plus important, il devient possible d'investir dans un logement mieux équipé, bien situé (accès rapide à une ligne de bus ou de métro par exemple), avec commodités (wifi, ascenseur, balcon...), doté de plusieurs chambres et d'espaces de vie plus grands. Dans ce cas, vous privilégierez davantage un véritable appartement que de simples studios. S'il est une solution de premier choix pour les étudiants, le coliving convient aussi aux jeunes actifs qui se lancent dans une vie professionnelle et qui n'ont pas forcément le budget pour payer seuls le loyer.

Comme évoqué précédemment, il existe des règles particulières entourant la colocation, aussi bien d'un point de vue juridique que pratique. Voici les plus essentielles.

• Le contrat de location, ou bail, peut être signé par tous les colocataires (bail unique) ou bien séparément par chacun d'entre eux ou elles.

• Le fait d'être en colocation n'empêche pas le versement individuel de l'APL (Aide personnalisée au logement).

• Le propriétaire peut exiger une clause de solidarité dans le contrat, ce qui oblige les locataires à payer si jamais un ou une autre locataire décide de partir subitement.

• Les colocataires doivent faire assurer le logement occupé.

• Si un ou la totalité des colocataires décide de quitter le logement, un congé doit être déposé, avec une durée de préavis de 3 mois sauf cas exceptionnels.

• Afin de garantir une bonne entente durable entre les différents occupants du logement, ces derniers peuvent rédiger un pacte de colocation, définissant des règles de vie dans des espaces communs

Quel type de logement choisir pour une colocation à Paris ?

Très souvent, de jeunes colocataires se tourneront vers une résidence étudiante, un choix logique qui apporte des garanties entre termes d'équipements. Mais d'autres genres d'habitat sont tout aussi bien en mesure de vous convenir. C'est le cas des lofts, que l'on retrouve en bonne quantité dans les 17, 18 et 19 arrondissements par exemple, des secteurs de la capitale où la réhabilitation d'anciens entrepôts et ateliers se pratique depuis les années 80. Il s'agit également de secteurs parmi les moins onéreux de la capitale. Un duplex vous offre généralement un peu plus d'espace qu'un appartement classique. La maison est beaucoup moins appropriée que l'appartement, et ne représente que 3 % du panel de biens en location expertisé par SeLoger dans son bilan de novembre 2023.

Mais à quels prix ces logements sont-ils disponibles ? Quel sera le coût du loyer à payer ? Si la moyenne du coût au m² de Paris paraît inquiétante, il faut savoir que certaines annonces vous présentent par exemple un appartement de 50 m² doté de 3 pièces et 2 chambres à partir de 1 500 €. En fonction de l'arrondissement et des équipements proposés, il est parfois possible de réserver un logement vaste pour quatre ou cinq personnes, à des prix qui demeurent abordables.

Quels que soient vos critères de recherche, vous pouvez consulter notre section dédiée aux offres de colocation à Paris . Vous y retrouverez des biens ouverts à la location, aussi bien par des particuliers que des professionnels de l'immobilier. La recherche s'effectue aisément et rapidement grâce à des filtres qui vous permettent de vous orienter directement vers les offres qui vous correspondent le mieux.

Cet article vous a été utile ?
1
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Caracol crée des colocations solidaires qui réunissent des jeunes français et étrangers. © Drazen - Adobe Stock
Louer
Caracol est une association créée en 2018, qui a pour objectif d’utiliser les logements vides pour en faire des colocations solidaires, multiculturelles à un prix défiant toute concurrence. Une façon...
Image
La location de résidence secondaire peut être établie pour une courte ou une longue durée. © Davide Angelini - Adobe Stock
Louer
Si vous détenez une résidence secondaire que vous occupez moins de 8 mois dans l’année et que vous souhaitez en retirer des revenus, il est possible de mettre cette résidence secondaire en location...
Image
Mettez en place un contrat de location pour louer votre piscine privée, afin de formaliser votre accord avec le locataire. © Linda Raymond - Getty images
Louer
Durant l’été, nombreux sont ceux qui recherchent des occasions de se rafraîchir. Si vous avez la chance de disposer d’une piscine privée, vous pouvez envisager de la mettre en location, pour arrondir...