Combien ça coûte vraiment d'entretenir une résidence secondaire ?

Vincent Cuzon 28 aoû 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Acquérir une maison de vacances est le rêve de nombreux Français... mais combien ça coûte chaque mois de posséder une résidence secondaire ? Tour d’horizon des frais et taxes afférents à ce type de bien immobilier.

Image
Résidence secondaire : des frais et taxes pouvant coûter cher. © Nikada – Getty Images
Résidence secondaire : des frais et taxes pouvant coûter cher. © Nikada – Getty Images
Sommaire

Des frais d’entretien mensuels loin d'être négligeables

En dehors de son prix d’achat, une résidence secondaire s’accompagne de nombreux frais courants. Nous pouvons notamment citer les factures d’énergie (électricité, gaz…), l’eau ou encore les charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement. Cumulées, ces dépenses peuvent représenter des dépenses mensuelles non négligeables. A ces frais courants, s’ajoutent les frais d’entretien et de réparation, qui représentent généralement entre 1 et 2 % du prix d’achat du bien chaque année, soit entre 2 000 et 4 000 euros pour un bien acheté 200 000 euros. Ils peuvent même atteindre 5 % du prix d’achat si le logement est agrémenté d’un grand jardin, d’une piscine ou encore d’un terrain de tennis.

La facture peut également rapidement grimper si la maison est régulièrement exposée à la neige ou au vent marin. En outre, une résidence secondaire étant inoccupée la plupart du temps, le risque qu’elle soit sujette à des problèmes d’humidité est plus grand en raison d’une ventilation insuffisante. Les travaux de rafraîchissement sont donc généralement plus réguliers que dans une résidence principale.

Avant d’acheter une résidence secondaire, il est important d’évaluer les frais qu’elle engendrera chaque année.

Maison de vacances : attention à la fiscalité locale !

Pour bien estimer le coût annuel d’une maison ou d’un appartement de vacances, il est important de prendre en compte la fiscalité locale. Taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM), taxe foncière… les impôts locaux afférents à une maison de vacances varient sensiblement d’une ville à l’autre et peuvent peser lourd dans un budget… d’autant plus que la taxe d’habitation, supprimée pour les résidences principales, est toujours en vigueur pour les résidences secondaires. En outre, certaines collectivités locales, situées en zone tendue, ont mis en place une fiscalité spécifique pour les maisons et appartements de vacances pour tenter de réduire leur nombre.

Concrètement, les communes concernées appliquent une majoration de 5 à 60 % de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires. Il est donc important de bien se renseigner sur la fiscalité locale avant de se porter acquéreur d’une maison de vacances. Enfin, le propriétaire peut être soumis à l’impôt sur la fortune immobilière si la valeur nette de son patrimoine dépasse 1,3 million d’euros suite à l’acquisition de sa résidence secondaire.

Résidence secondaire : une assurance habitation recommandée

S’il n’est pas obligatoire d’assurer une résidence secondaire, cela est vivement conseillé. En effet, étant inoccupé la plupart du temps, un logement de vacances est davantage sujet aux cambriolages, vols, actes de vandalisme et autres sinistres en tous genres. Or, sans assurance habitation, c’est au propriétaire de prendre en charge l’ensemble des réparations nécessaires en cas de dégât sinistre dans la maison ou l’appartement.

Pour assurer sa résidence secondaire, le propriétaire peut demander une extension de garantie de l’assurance multirisque habitation (MRH) de sa résidence principale ou bien souscrire une nouvelle assurance habitation pour sa résidence secondaire. Cette deuxième option permet de jouir de protections spécifiques mais est plus onéreuse qu’une simple extension de garantie. Pour trouver une assurance habitation au meilleur prix, mieux vaut comparer les différentes offres disponibles sur le marché.

Le propriétaire d’une résidence secondaire située en copropriété doit souscrire une assurance couvrant sa responsabilité civile.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Sonder le voisinage peut vous aider à prendre une décision concernant votre projet immobilier. © MixMedia - Getty Images
Acheter
Vous avez certainement déjà entendu parler de l’importance de sonder le voisinage avant d’acheter un logement. Il est vrai que vos potentiels futurs voisin pourront vous renseigner sur de nombreux...
Image
Acheter un logement déjà occupé : les avantages et précautions à prendre. © filadendron – Getty Images
Acheter
Vous envisagez d’acheter un logement actuellement occupé par un locataire ? Si ce type d’achat offre des avantages, il est important de prendre quelques précautions avant de vous lancer. Prix de vente...