Est-il plus difficile qu'avant d’emprunter pour acheter sa résidence secondaire ?

Blandine Rochelle 20 juil 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis que les taux d’emprunt augmentent, le nombre de dossiers de prêt concernant des achats de résidences secondaires refusés par les banques est en augmentation. Ils ne sont désormais que 30 % à être finançables, mais il est possible de maximiser les chances de voir sa demande de prêt acceptée en envisageant de rentabiliser son projet.

Image
Seuls 30 % des projets d'acquisition de résidences sont finançables actuellement. © alle12 - Adobe Stock
Seuls 30 % des projets d'acquisition de résidences sont finançables actuellement. © alle12 - Adobe Stock
Sommaire

Résidences secondaires : la hausse des taux complique les projets d'achat

Les dossiers d’emprunt visant à acquérir une résidence principale ne sont pas les seuls à être touchés par des difficultés. Actuellement, l’achat de résidences secondaires est également impacté, puisqu’une étude de Pretto indique que seules 30 % des demandes sont encore finançables aujourd’hui.

Le durcissement des conditions d’octroi de prêts immobiliers telles que la limite d’emprunt fixée à 25 ans ou encore le taux d’endettement strict de 35 %, la demande d’un apport personnel de plus en plus élevé, associé aux taux d’emprunt en hausse et au redouté taux d’usure, ont considérablement impacté le volume de dossiers de demande de prêts refusés pour l’achat de résidences secondaires. La part de demandes non finançables est ainsi de 50 % en ce qui concerne les résidences secondaires, contre 30 % pour le reste des projets.

Avant la remontée des taux d’emprunt en 2022, 50 % des dossiers d’emprunt concernant des résidences secondaires étaient acceptés par les banques, contre 30 % actuellement.

Rentabiliser son projet peut rassurer les banques

Si les dossiers de demandes de prêts pour l’achat de résidences secondaires sont si nombreux à être refusés, c’est parce qu’une résidence secondaire n’entraîne que des charges supplémentaires, contrairement à un investissement locatif qui permet de percevoir des revenus grâce aux loyers générés.

C’est la raison pour laquelle il est judicieux de rentabiliser son projet, afin de le rendre plus solide et recevable auprès des banques. Si vous souhaitez emprunter pour acquérir une résidence secondaire, vous pouvez envisager de la mettre en location lorsque vous ne l’occupez pas, et notamment d’opter pour le statut LMNP (loueur meublé non-professionnel). Ce statut vous permet de louer votre bien dans la limite de 23 000 € de revenus locatifs par an, ou 50 % des revenus fiscaux, et dans la limite de 120 jours par an. Avec ce statut, vous bénéficiez d’un abattement fiscal de 50 % sur les revenus générés par la location, mais vous pouvez également opter pour le régime réel qui vous permet de déduire l’ensemble des frais et charges associés au logement et à la location.

Comment monter un dossier convaincant ?

Si vous êtes convaincu(e) par la cohérence de rentabiliser votre projet d’achat de résidence secondaire, il est nécessaire de bien préparer votre dossier en amont pour déposer une demande de prêt solide et motivée.

Prenez le temps d’étudier le marché immobilier du secteur où se situe le bien, pour démontrer que vous avez travaillé sur le sujet. Étudiez :

  • le volume de demande de location saisonnière,
  • le taux de rentabilité moyen,
  • la typologie de logement la plus demandée,
  • les périodes de l’année qui accueillent le plus de vacanciers, etc.

Vous pourrez d’une part évaluer le potentiel locatif de votre résidence secondaire, les revenus que vous pouvez retirer de la location, mais également établir une sorte de calendrier de location.

Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel de l’immobilier pour vous aider à calculer le rendement locatif de votre projet, et faire le plein d’arguments qui vont vous permettre de ficeler votre demande de prêt à la banque.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Sonder le voisinage peut vous aider à prendre une décision concernant votre projet immobilier. © MixMedia - Getty Images
Acheter
Vous avez certainement déjà entendu parler de l’importance de sonder le voisinage avant d’acheter un logement. Il est vrai que vos potentiels futurs voisin pourront vous renseigner sur de nombreux...
Image
Acheter un logement déjà occupé : les avantages et précautions à prendre. © filadendron – Getty Images
Acheter
Vous envisagez d’acheter un logement actuellement occupé par un locataire ? Si ce type d’achat offre des avantages, il est important de prendre quelques précautions avant de vous lancer. Prix de vente...