Quand peut-on changer d’assurance habitation ?

14 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous avez changé de situation et votre assurance habitation ne vous convient plus ? Vous avez simplement trouvé un assureur plus compétitif ? Voici quand et comment changer d'assurance habitation selon la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Image
Les démarches pour changer d'assurance habitation dépendent de votre situation © mimagephotography
Les démarches pour changer d'assurance habitation dépendent de votre situation © mimagephotography

Sommaire

À quoi sert l’assurance habitation ?

L’assurance habitation est une garantie qui couvre les sinistres pouvant survenir dans votre logement et l’endommager, ainsi que les biens qui le composent (les meubles, les bibelots, l'électroménager, les appareils électroniques, etc.). C’est alors votre contrat d’assurance multirisques habitation (MRH) qui prendra en charge les réparations ou les remplacements, en cas :

  • de dommages dus à un incendie,
  • de dégâts des eaux,
  • de gel des canalisations,
  • de cambriolage,
  • d'actes de vandalisme,
  • de bris de glace,
  • de catastrophe naturelle.

Pour tout ce qui concerne les membres du foyer, c’est la responsabilité civile « vie privée » qui intervient lors de dommages (corporels, matériels ou immatériels) causés par un tiers. Enfin, si vous causez un dommage à vos voisins ou à un autre tiers (lors d’une fuite d’eau, par exemple), ce sera votre garantie responsabilité civile classique qui le prendra en charge.

L’assurance habitation ne couvre généralement pas la prise en charge de vos équipements pour une simple panne.

Dans quels cas l'assurance habitation est-elle obligatoire ?

L’assurance habitation est obligatoire si vous êtes locataire d’un logement, qu'il soit meublé ou non. Si vous êtes propriétaire, c'est facultatif, mais il est fortement conseillé d’y souscrire, au risque de devoir dépenser des sommes considérables en cas de sinistre. En effet, si vous n’êtes pas assuré(e), vous devez payer de votre poche la réparation des dégâts causés par un dégât des eaux, un incendie ou encore un cambriolage. Il est également conseillé de souscrire une assurance PNO (propriétaire non-occupant) si vous êtes propriétaire bailleur, quand bien votre locataire disposerait de sa propre assurance habitation. Celle-ci vous permet, notamment, d’être protégé(e) en cas de dégradations ou de vices causés par votre locataire, à condition toutefois qu'elle inclut les garanties « recours des locataires » et « recours des voisins et des tiers ».

Quand changer son assurance habitation ?

De multiples raisons peuvent vous pousser à changer d’assurance habitation. La plus courante n'est autre que le changement de logement : si vous déménagez ou que vous agrandissez votre habitation, il faudra, nécessairement, adapter votre contrat d’assurance habitation. Cela peut également être lié à un changement de situation personnelle ou professionnelle. En effet, si vous vous mariez, que vous divorcez ou que vous connaissez un changement dans votre profession (promotion, démission, licenciement…), cela peut entraîner une variation de vos revenus qui nécessite d’adapter votre assurance en conséquence. Cela peut aussi engendrer un besoin d’évolution de vos garanties. Enfin, vous pouvez aussi avoir tout simplement envie de comparer votre contrat avec les propositions d’autres assureurs afin de trouver un meilleur rapport qualité-prix pour votre assurance habitation.

Lors de la première année de son contrat

Vous pouvez changer d’assurance habitation dans la première année de votre contrat si vous connaissez un changement de situation. Dans ce cas, la procédure est très simple, il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Votre contrat prendra fin un mois après la réception de votre lettre recommandée.

À la date anniversaire de son contrat

Si vous souhaitez changer de contrat d’assurance habitation ou simplement le résilier à la première date anniversaire, il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception deux mois avant l’échéance. Traditionnellement, votre contrat d’assurance habitation est tacitement reconduit d’année en année. Pour cette raison, votre assureur est dans l’obligation de vous informer au moins 15 jours avant la date limite à laquelle vous pouvez demander la résiliation. S’il ne le fait pas, vous pouvez résilier après la date d’échéance par l’envoi d’une lettre recommandée et cela sans pénalités. Dans ce cas, la résiliation prend effet le lendemain de l’envoi de votre lettre de résiliation, le cachet de la poste faisant foi.

Après un an de contrat

Si vous souhaitez résilier votre contrat d’assurance habitation après la première année, il vous suffit d’envoyer votre demande de résiliation par lettre recommandée avec accusé de réception, à tout moment et sans justification. La résiliation sera effective un mois après la réception du courrier par l'assureur.

Attention, un(e) locataire a l'interdiction de rester sans assurance habitation. Si vous en changez, vous devez donc veiller à ce que votre nouvelle assurance habitation prenne le relais de l’ancienne au jour près.

Quels documents fournir ?

Si vous souhaitez simplement résilier votre contrat d’assurance habitation, aucun document n’est nécessaire en dehors de votre lettre de résiliation. En revanche, si vous souhaitez renégocier votre contrat en restant chez le même assureur, il vous faudra fournir les documents relatifs au changement de situation personnelle ou professionnelle qui nécessite une évolution de votre contrat (acte de mariage ou de divorce, lettre de démission, notification de licenciement etc.).

Enfin, si vous souhaitez changer d’assureur, vous devez fournir à votre nouvel assureur certaines informations afin qu’il s’occupe du changement pour vous. Cela comprend :

  • le nom de votre ancien assureur,
  • votre numéro d’assuré,
  • le numéro de votre ancien contrat, vos coordonnées,
  • une pièce d’identité,
  • ainsi que votre RIB.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !