«  À Ézanville, les prix immobiliers demeurent stables »

19 mai 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier ézanvillois fait preuve d’un fort dynamisme. Fanny Lucas, directrice du cabinet Demulder, à Ézanville, est témoin de cette forte attractivité et nous en dit un peu plus sur ce marché prisé.

Image
«  À Ézanville, les prix immobiliers demeurent stables »
Au cœur du Val-d’Oise et en lisière de la forêt d’Écouen, Ézanville offre une excellente qualité de vie. © Mauro Rodrigues – Shuttrstock

Quels sont les impacts de la crise sanitaire sur le marché immobilier ézanvillois ?

Le marché immobilier local a bien résisté à la crise sanitaire, il est extrêmement dynamique. Nous faisons face à une très forte demande et une forte tension règne sur le marché. Seule la mise en place des mesures sanitaires imposées par la crise pour protéger les vendeurs et les acquéreurs a réellement impacté l’activité de l’agence.  

Les prix immobiliers ézanvillois ont-ils évolué ces derniers mois ?

Ils demeurent, globalement, stables. Nous constatons toutefois une tendance à la hausse sur les logements les plus prisés.  

Et quels sont ces biens plébiscités par les acquéreurs ?

La demande immobilière est importante sur les maisons autour de 300 000 €, comportant de 3 à 4 chambres.

« Face à la forte tension qui règne sur le marché locatif, il faut être réactif »

Fanny Lucas, directrice du cabinet Demulder, à Ézanville

Quelles sont les villes les plus prisées autour d’Ézanville ?

Les acquéreurs privilégient Écouen et Domont, à la frontière d’Ézanville. Ils apprécient Écouen pour sa gare qui permet de rejoindre la gare du Nord en 20 minutes. De manière générale, ces villes offrent une excellente qualité de vie à 20 km de Paris, de Cergy-Pontoise et de Roissy–Charles-de-Gaulle.

Quel est le délai moyen pour vendre un logement à Ézanville et dans ses environs ?

Les délais de vente sont courts. Il faut prévoir, en moyenne, trois semaines entre la mise en vente d’un bien et la signature du compromis de vente.

Le prix immobilier à Ézanville est de 3 000 €/m², environ.

Quels conseils donner à une personne intéressée par un achat dans votre secteur d’activité ?

Il est vivement conseillé de définir, en amont, son enveloppe budgétaire avec sa banque ou un courtier et d’avoir recours aux services d’une agence immobilière. Face à la forte tension qui règne sur le marché immobilier local, il est également recommandé d’être réactif pour organiser une visite si un bien semble correspondre à ses critères de recherche. S’il s’agit d’un achat commun, l’idéal est de visiter en couple pour pouvoir se positionner rapidement en cas de coup de cœur.

Êtes-vous optimiste sur l’avenir du marché immobilier ézanvillois ?

Nous entrevoyons l’avenir positivement même s’il est encore trop tôt pour disposer d’une vision à long terme. Nous sommes néanmoins très attentifs à l’évolution des taux de crédit immobilier et les conditions d’octroi des prêts qui pourraient avoir un impact sur le dynamisme du marché, dans les mois à venir.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Nous sommes une agence familiale implantée depuis 1957 sur Ézanville. Nous disposons de deux agences dans la ville depuis décembre 2020 avec un pôle transaction et un pôle gestion locative. Nous intervenons dans un rayon de 10 à 15 km autour d’Ézanville, d’Écouen et de Domont.

Image portrait
Image
Fanny Lucas, Directrice du cabinet Demulder
Cabinet Demulder, 25 route de Domont , 95460 Ézanville
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !