« A Marseille, les biens avec extérieur sont particulièrement plébiscités »

12 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier marseillais ne perd pas en vitesse. La demande demeure très forte, tant pour les résidences principales que pour les investissements locatifs et émane notamment d’une clientèle parisienne. Les prix ont fortement augmenté et tendent à exclure les acquéreurs locaux dans certains secteurs, comme l’explique Frédéric D’Ulivo, gérant de l’agence 1894 Immo.

Image
« A Marseille, les biens avec extérieur sont particulièrement plébiscités »
Les maisons, comme les appartements avec espace extérieur se vendent très rapidement. © Sergii Figurnyi

Quel regard portez-vous sur le marché immobilier marseillais ?

Pour commencer, le marché immobilier marseillais n’est pas homogène et la tendance dépend vraiment de l’emplacement du bien. Certains secteurs demeurent accessibles aux investisseurs locaux, tandis que d’autres apportent une rentabilité moindre due à la présence massive des investisseurs parisiens. Le marché de la résidence principale s’est beaucoup tendu depuis quelques mois.

Y a-t-il une recrudescence de la demande de maisons individuelles ?

Oui, les maisons individuelles sont très demandées, mais pas seulement. On relève également une demande importante orientée vers les appartements avec terrasse. D’une façon générale, les biens avec un espace extérieur sont plébiscités des acquéreurs.

Qui sont les acquéreurs à Marseille ?

La demande des acquéreurs est équitablement partagée entre recherche de résidence principale et investissement locatif. Depuis plusieurs mois maintenant, nous relevons une arrivée massive des acquéreurs parisiens à Marseille, comme si le TGV n’avait été livré que cette année. Ces derniers qui, durant un temps, investissaient à Bordeaux, se tournent vers Marseille car les prix immobiliers bordelais sont devenus prohibitifs.

Le prix immobilier moyen à Marseille est de 3 250 €/m², environ.

En moyenne, quelle est la tendance en termes de prix immobiliers à Marseille ?

Les prix immobiliers marseillais tendent à se stabiliser depuis peu, après l’une des hausses les plus importantes du marché immobilier français. Sur le marché de l'investissement locatif nous attendons le milieu d'année prochaine pour voir l'impact qu'aura la décision des banques de ne plus calculer les taux d'endettement en différentiel.

Vers quelle commune peut-on se tourner pour acquérir un bien dans le secteur avec un budget moins élevé ?

Il est possible de se tourner vers Aubagne et Les Pennes-Mirabeau, notamment.

Quelles sont les perspectives d'évolution du marché de l'immobilier marseillais ?

Nous penchons pour une stabilisation des prix des maisons d’ici l’été et une légère baisse des studios/T2 produits type des investisseurs au regard des conditions d’octroi de prêt et méthode de calcul des taux d'endettement. La demande risque de baisser légèrement sur les produits d’investissement et donc les prix également.

Pouvez-vous présenter votre agence ?

Chez 1894 L'immobilier, nous développons des agences immobilières qui rassemblent de nombreux commerciaux sur chaque site dans le but de favoriser le partage et proposer un maximum de produits aux acquéreurs.  En parallèle, nous proposons un service qualitatif en phase avec les attentes et les modes de consommation de leurs clients. Chez 1894, nos clients bénéficient d’une prise en charge complète : de la transaction jusqu’au déménagement, en passant par la photographie professionnelle, la visite virtuelle, la décoration, les travaux, le financement ou la défiscalisation. Nous essayons d'appréhender le marché dans sa globalité pour satisfaire vendeurs et acquéreurs.

Image portrait
Image
Frédéric D'Ulivo, gérant des agences 1894 L'Immobilier
Agence 1894 L'Immobilier Marseille au 6 rue Louis Rège, 13008 Marseille
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !