« À Boulogne, le marché immobilier ralentit fortement depuis la hausse des taux »

Vincent Cuzon 19 juil 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si Boulogne-Billancourt reste une ville attractive de l'Ouest parisien, Mohamed Sbaï, Directeur de l’agence Côté Particuliers Boulogne Centre, constate un net ralentissement du marché ces derniers mois.

Image
Si les négociations sont plus nombreuses, les prix affichés restent stables à Boulogne. © Julien Viry - Getty Images
Si les négociations sont plus nombreuses, les prix affichés restent stables à Boulogne. © Julien Viry - Getty Images

Sur quel secteur intervenez-vous ?

Notre agence est située au cœur de Boulogne-Billancourt. Nous travaillons sur l’ensemble de la commune pour la transaction, la location et la gestion locative.

Comment se comporte le marché de l'immobilier boulonnais ?

Depuis le mois de janvier, nous remarquons un ralentissement sensible du marché. Le nombre de transactions est en forte baisse. Nous recevons toujours des offres mais peu aboutissent. Cela est principalement dû à la hausse des taux de crédit et au durcissement des conditions d’octroi. Les acquéreurs les plus impactés sont sans aucun doute les primo-accédants.

En moyenne, le prix au mètre carré à Boulogne-Billancourt est de 8 881 €.

Les vendeurs ont-ils accepté la fin de la hausse des prix ?

Pas vraiment. En réalité, les vendeurs espèrent toujours vendre leurs biens aux prix constatés il y a un an. Les prix affichés n’ont donc pas baissé. De leur côté, les acquéreurs attendent une baisse de prix et négocient de plus en plus pour compenser la hausse des taux de crédit qui a fait chuter leur pouvoir d’achat immobilier.

Certains quartiers sont-ils plus recherchés que d’autres ?

Pas nécessairement. Tout dépend du budget des porteurs de projets immobiliers.

Les 2 pièces représentent 29 % du parc immobilier boulonnais. 

Les délais de vente se sont-ils allongés ?

Effectivement, alors que les biens immobiliers étaient vendus dans un délai de 4 à 6 semaines auparavant, il faut désormais compter 3 mois pour vendre un appartement à Boulogne.

Quel impact la loi Climat a-t-elle eu ?

La loi Climat et Résilience a impacté aussi bien les acquéreurs que les investisseurs. Ces derniers sont particulièrement préoccupés par le DPE et l’interdiction de louer les biens considérés comme des passoires énergétiques. Concrètement, ils ne veulent pas se déplacer pour visiter des biens classés F ou G. Ces biens sont également rejetés pas les personnes à la recherche d’une résidence principale.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Image
Mohamed Sbaï
Mohamed Sbaï,
Directeur de l’agence Côté Particuliers, 186 rue Billancourt, 92100 Boulogne-Billancourt.
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...
Image
Vue sur le port Cergy
Immobilier local
Le département du Val-d'Oise (95) offre de nombreux avantages à ses habitants. Vous envisagez de vous y installer et vous vous demandez où habiter ? On vous présente les meilleures villes du...