« A Cagnes-sur-Mer, c’est le moment d’investir avant l’arrivée du tram »

13 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le réseau de tramway de la Métropole Nice Côte d’Azur va redessiner le littoral varois, à Saint-Laurent-du-Var et à Cagnes-sur-Mer. Sébastien Mia, co-gérant de l’agence Atrio Immobilier, évoque les opportunités que proposent ces deux communes.

Image
cagnes-sur-mer-seloger
Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer, deux villes appréciées de la côte méditerranéenne. © Nicolas Thibaut - Photononstop

Y a-t-il eu des évolutions du marché immobilier causés par la crise sanitaire ?

Actuellement et depuis le déconfinement de mai 2020, le marché est très tendu. Il existe un fort déséquilibre entre une demande croissante et une raréfaction progressive des biens disponibles à la vente. Il y a également désormais énormément de concurrence entre les agences et les professionnels du secteur par rapport aux années précédentes. Beaucoup de personnes se sont lancées dans l’immobilier dans le cadre d’une reconversion professionnelle poussée par la pandémie, en tant que mandataires ou commerciaux. Cela peut créer une forme de confusion et donner lieu à des différences d’estimations, parfois importantes.

Avez-vous des conseils pour acheter ou d’investir dans votre secteur ?

Tout d’abord de ne pas hésiter, car le secteur de Saint-Laurent-du-Var et de Cagnes-sur-Mer fera le bonheur de tous, actifs comme retraités. L’ensoleillement et l’environnement sont des atouts indéniables, qui offrent une qualité de vie incomparable. De plus, notre secteur est en constant développement avec l’implantation de nombreuses infrastructures. Et pour ne rien gâcher, la période est plus que favorable pour se lancer dans un projet immobilier dans l’une de ces deux villes. Il est temps d’investir au meilleur prix avant l’arrivée du tram.

Le prix au mètre carré à Cagnes-sur-Mer est de 4 450 €/m², environ.

Quels sont les prix immobiliers à Cagnes-sur-Mer ?

Pour un studio de plus de 25 m2 avec un parking, il faut compter environ 150 000 €. Pour un T2 de bon standing avec une terrasse, les prix oscillent autour des 250 000 €. Pour un bien type maison de pêcheur de 90 m2 avec 300 m2 de jardin, on en trouve en général pour 570 000 €. Il me semble enfin nécessaire de préciser que la grande majorité des produits que nous proposons à la vente provient de clients fidèles de longue date ou de clients recommandés. Grâce à ça, nous arrivons à maintenir un certain nombre de produits à la vente malgré la raréfaction progressive des biens disponibles.

Qu’est-ce qui pourrait bousculer le marché immobilier ?

Les villes de Saint-Laurent-du-Var et de Cagnes-sur-Mer sont en train de bénéficier du lancement de multiples projets d’urbanisation qui vont rapidement doper le marché de l’immobilier en ville, mais aussi dans les environs. Le déploiement de la ligne 4 du tramway, notamment, va considérablement dynamiser la ville. C’est un projet considérable pour le territoire, qui va permettre de relier la métropole niçoise à ces deux villes, mais également de répondre à des enjeux environnementaux. Ce nouveau mode de transport va profondément améliorer la qualité de vie sur le littoral.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier de Saint-Laurent-du-Var ou de Cagnes-sur-Mer ?

Les projets téléphériques vont continuer à modifier le paysage aux alentours de Saint-Laurent-du-Var et de Cagnes-sur-Mer. La dynamique de rénovation urbaine semble être tournée vers une progressive résidentialisation, comme en témoigne l’aménagement du square Ménès.

Image portrait
Image
Sébastien Mia Co-gérant de l'agence Atrio Immobilier
Sébastien Mia
Co-gérant, Atrio Immobilier, 62, avenue de Nice, 06800 Cagnes-sur-Mer

A la une !