« La demande reste importante à Samoëns, au cœur du domaine du Grand Massif »

06 déc 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les biens septimontains sont très recherchés par les acquéreurs et les délais de vente ne cessent de se raccourcir. Partons à la découverte du marché situé au cœur du Grand Massif avec Margaux Decool, présidente de Nicolas Thibon Immobilier.

Image
vue-sur-samoens-seloger
Dans la vallée du Giffre, Samoëns est un village dynamique très prisé des acheteurs. © Kokcinelo – Shutterstock

Quel est l’état du marché immobilier à Samoëns ?

Nous sommes face à un marché où règne une forte tension entre la demande et l’offre. L’attrait pour la montagne a considérablement augmenté avec la crise sanitaire et les biens trouvent rapidement preneurs. Pour le moment, nous avons la chance de ne pas être impactés par la hausse des taux d’intérêt ni par le taux d’usure.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Dans notre secteur d’activité, 98 % de la demande porte sur l’achat d’une résidence secondaire. ​​​Nous avons, principalement, affaire à des acquéreurs français, notamment en provenance du nord de la France, mais aussi à des Belges et à des Anglais. Ce peut être aussi bien des familles que des retraités avec un budget compris entre 150 000 et 800 000 €.

Quels sont les secteurs les plus recherchés ?

La demande est particulièrement importante sur Samoëns qui a l’avantage d’être non seulement un grand village mais aussi une station de ski renommée. Pour l’achat d’une résidence principale, les acheteurs se tournent davantage vers Verchaix.

Quels sont les biens qui se vendent le mieux ?

Les investisseurs privilégient les F2 et F3 à proximité du centre et des remontées mécaniques. Notre clientèle familiale plébiscite, quant à elle, les F3 avec une surface d’environ 60 m2.

En moyenne, le prix immobilier à Samoëns est de 4 780 €/m².

Quels sont les prix des appartements à Samoëns ?

Le prix moyen d’un studio avec garage est de 100 000 €. Pour l’achat d’un appartement F2, il faut plutôt compter autour de 190 000 € et environ 330 000 € pour l’achat d’un F3. Quant aux F4, ils se vendent aux alentours de 450 000 €.

Et combien coûte un chalet ?

Le prix d’entrée pour faire l’acquisition d’un chalet est de 600 000 €. Il varie, considérablement, selon sa situation et la qualité de ses prestations intérieures.

Combien de temps faut-il pour vendre un bien à Samoëns ?

Les délais de vente sont de plus en plus rapides dans notre secteur d’activité. Les logements partent, en moyenne, en 72 heures.

Quels conseils donner à l'acheteur d'un bien à Samoëns ?

Il ne faut pas hésiter à contacter notre agence pour faire partie de notre fichier clients. Cela permet d’être informé rapidement dès qu'un bien arrive sur le marché. Pour un investissement locatif, mieux vaut privilégier les agences qui disposent d’un service de location, plus expertes en la matière, comme Nicolas Thibon Immobilier.

Comment le marché septimontain va-t-il évoluer ?

Les transactions restent stables depuis le début de l’année, donc il y a tout lieu d’être optimiste à la veille de la saison hivernale. Notre territoire ne devrait pas perdre en attractivité car de nombreux événements y sont prévus une grande partie de l’année. 

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Nous sommes implantés sur Samoëns depuis 2017. Spécialisés dans la transaction, la location saisonnière et la gestion locative, nous couvrons principalement le domaine du Grand Massif, ainsi que celui des Portes du Soleil, depuis 1992.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Image portrait
Image
Margaux Decool
Margaux Decool
Nicolas Thibon Immobilier, 77 rue des glaciers, 74340 Samoëns
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !