Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« L’attractivité du centre-ville de Caen ne faiblit pas malgré la crise sanitaire »

Le centre-ville caennais séduit les acheteurs. Nicolas Desprez, co-gérant de l’agence Guy Hoquet, dans la ville aux cent clochers, nous en dit plus sur les spécificités actuelles de ce secteur.

« L’attractivité du centre-ville de Caen ne faiblit pas malgré la crise sanitaire »

Quel est l’état actuel du marché immobilier caennais ?

Depuis le premier déconfinement, la tension immobilière est forte à Caen. Nous faisons face à une demande immobilière importante et nous manquons de biens à vendre. 

Quel est le profil de votre clientèle ?

Elle est diversifiée, mais nous observons, depuis le début de la crise sanitaire, une présence accrue des jeunes couples. Ils profitent des taux historiquement bas pour acheter dans la ville.

Quels sont les secteurs les plus recherchés sur Caen ?

Les acheteurs plébiscitent le centre-ville, car ils souhaitent être proches des commerces, des écoles et des transports en commun. La place Saint-Sauveur, un des rares quartiers qui n’a pas été détruit durant la Seconde Guerre mondiale, est très prisée. Les jeunes couples apprécient également le bassin de plaisance et l’avenue du 6 juin.

« Depuis mars 2020, nous observons une augmentation du prix de vente des maisons de 8 à 10 % »

Nicolas Desprez, co-gérant de l’agence Guy Hoquet, à Caen

Quels sont les principaux critères de recherche des acquéreurs ?

Depuis la sortie du premier confinement, la demande est forte sur les maisons du centre-ville. Nous constatons aussi que les jeunes couples sont nombreux à faire l’acquisition de biens à rénover dans le centre-ville de Caen.

Avez-vous observé une évolution du prix de l’immobilier caennais ces derniers mois ?

Nous n’avons pas constaté de hausse généralisée des prix immobiliers. Cependant, nous observons, depuis mars 2020, une augmentation du prix de vente des maisons de 8 à 10 %.

Quel est le délai moyen pour vendre un logement dans le centre-ville caennais ?

Les délais de vente se sont considérablement raccourcis depuis le début de la crise sanitaire. Il faut compter actuellement une demi-journée seulement pour qu’un bien trouve preneur. Il n’est pas rare que des biens partent sans aucune publicité sur la base de notre fichier client. À titre de comparaison, avant la crise sanitaire, les biens se vendaient dans un délai de deux et trois mois.

Comment se porte le marché locatif caennais ?

La tension y est tout aussi forte que sur le marché de la transaction. Il faut être très réactif lorsqu’un bien arrive sur le marché, car l’offre de biens à louer est faible sur l’ensemble de la ville. Cela est d’autant plus vrai pour les appartements familiaux et les maisons. La tension est actuellement moins importante pour les petites surfaces, parce que beaucoup d’étudiants ont donné congé à leurs propriétaires avec la crise sanitaire.

Bon à savoir

Le prix au mètre carré à Caen est de 2 500 €, environ.

Avez-vous un ou deux conseils à donner à une personne qui souhaite acheter à Caen ?

Il est conseillé de privilégier l’emplacement, car c’est une garantie indéniable en cas de revente. Il est également recommandé de valider son enveloppe budgétaire en amont pour pouvoir se positionner rapidement en cas de coup de cœur. Compte tenu de la forte tension qui règne actuellement sur le marché, il faut être très réactif.

Êtes-vous confiants dans l’avenir du marché immobilier caennais ?

Nous sommes optimistes. Caen est une ville moyenne très attractive à quelques kilomètres seulement de la mer. Le contexte est, de plus, favorable à un achat immobilier car, pour le moment, les acquéreurs peuvent bénéficier de taux historiquement bas.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Le réseau Guy Hoquet est implanté sur la ville depuis une vingtaine d'années et notre agence est située en plein centre-ville de Caen. Nous sommes une équipe dynamique et investie de six collaborateurs spécialisés dans la transaction et la location sur le centre-ville caennais et sa proche périphérie.

Nicolas Desprez © SeLoger
Nicolas Desprez, Co-gérant de l’agence Guy Hoquet,
Agence Guy Hoquet, 23 place Saint-Sauveur, 14000 Caen
Plus de conseils :