« Le rayonnement du Carré d’Or à Nice profite aux quartiers environnants »

10 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les nombreux projets d’urbanisation de Nice dynamisent le marché immobilier. Le quartier de la Libération, notamment, poursuit son ascension et devient presque aussi prisé que le Carré d’Or où officie Alban Leloup, gérant de l’agence Masséna Immobilier.

Image
carre-d-or-nice-seloger
Le Carré d’or de Nice, entre casinos, enseignes de luxe et hôtels renommés. © Prosign – Shutterstock

L'attrait du Carré d'or se diffuse-t-il aux quartiers voisins ?

Oui, cette tendance s’affirme de plus en plus. Le quartier du Carré d’Or s’ouvre progressivement, par exemple, vers le quartier Foch qui se situe un peu plus à l’est et qui est en plein essor. Pour preuve, le prix du m² y avoisine actuellement les 4 000 €. C’est également le cas du quartier Libération un peu plus au nord, qui ne cesse de grimper. La raison ? La réhabilitation de la célèbre gare du Sud courant 2019, transformée en un food hall. Elle a vraiment dynamisé le quartier et ses environs et, aujourd’hui, de nombreux commerces et de très beaux hôtels viennent s’y installer. Beaucoup de moyens ont été mobilisés pour ce projet porté par la municipalité. C’est une véritable réussite, qui prouve que la ville de Nice se donne la peine de se réinventer afin de conserver son attractivité.

Une vente que vous avez réalisée et qui vous a marquée ?

Avant toute chose, il me paraît important de préciser que nous proposons surtout des biens se trouvant dans une catégorie moyenne à haut de gamme, conformément au secteur dans lequel nous opérons. Ce mois-ci, nous avons signé un deux-pièces de 52 m² avec terrasse qui s’est vendu 320 000 € après une seule et unique visite ! Je pense également à un autre appartement de 28 m² qui est parti pour 275 000 €. Ces prix représentent bien l’état du marché actuel dans le secteur. Enfin, j’aimerais  mettre en avant un beau produit que nous avons à la location en ce moment : un deux-pièces de 40 m² proposé pour un loyer mensuel de 1 200 €, toutes charges comprises !

Le prix immobilier à Nice est de 4 830 €/m².

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le Carré d'Or ?

Il est aujourd’hui encore un peu tôt pour se faire une idée précise de ce que sera l’année à venir. Les années d’élections présidentielles sont systématiquement assez spéciales dans le secteur de l’immobilier, le marché a tendance à se calmer. Les acheteurs comme les vendeurs se montrent plus attentistes. Mais concrètement, nous connaissons déjà une baisse importante de produits, nous avons toujours moins de stock et toujours plus d’acheteurs ! Le marché risque peut-être de connaître une légère tension, mais pour l’agence, tous les signaux sont au vert. La coulée verte, autrement appelée la Promenade du Paillon, draine beaucoup de passage et notamment la clientèle des grands hôtels. Nous avons la chance d’avoir pignon sur rue et d’être bien visibles. Si j’avais un conseil à donner à un particulier ayant un projet d’achat, de location ou même de viager dans le secteur, c’est de pousser la porte de l’agence. Les bons produits ne sont jamais affichés en vitrine, tout simplement, car ils n’ont pas le temps de l’être ! Un bon produit est un produit vendu, alors un conseil, il ne faut pas se fier qu’aux vitrines et il est toujours préférable de s’adresser à un professionnel !

Image portrait
Image
alban-leloup
Alban Leloup
Masséna Immobilier, 12 avenue Félix Faure, 06000 Nice
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !