Loc'Avantages : réduisez vos impôts en louant moins cher

Morgane Jacquet 06 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Défiscaliser en louant moins cher, c’est ce que propose le nouveau dispositif Loc’Avantages, revisite de l’actuel Louer abordable. Quelles sont les contraintes et obligations pour le bailleur, quels sont les avantages ? Explications.

Image
Femme qui calcule une réduction d'impôt
Avec Loc'Avantages, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt sur vos revenus. © fizkes
Sommaire

Loc’Avantages : les engagements du propriétaire

En proposant un logement à la location en dessous des prix du marché, le bailleur, personne physique ou associé d’une SCI, bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu. L’avantage fiscal est proportionnel aux conditions de loyer. Les règles à respecter :

  • Le bailleur doit signer une convention avec l’Agence nationale de l’Habitat pour une durée de 6 ans et ce à compter du 1er mars 2022.
  • Le locataire ne doit pas être membre de la famille du bailleur ou appartenir à son foyer fiscal ou être un locataire déjà en place sauf en cas de renouvellement du bail.
  • Le logement doit être loué nu et affecté à la résidence principale du locataire.
  • Les ressources du locataire, appréciées à la date de conclusion du bail, ne doivent pas dépasser des plafonds fixés par l’Etat.
  • Le loyer doit être déterminé selon trois niveaux de loyer : intermédiaire, social ou très social.
  • Le logement ne doit pas être classé en étiquette thermique F ou G (DPE).

Les bailleurs pourront déposer leur demande de conventionnement sur la Plateforme de l’Anah dans un délai de deux mois pour les baux conclus à compter du 1er mars 2002.

Le taux de réduction d'impôt pour un bailleur

Le respect des différentes conditions octroie au propriétaire bailleur une réduction d’impôt sur le revenu calculé sur le montant des loyers encaissés annuellement. Le taux de la réduction d’impôt est proportionnel à la décote de loyer :

  • Dans le cadre d’un conventionnement à loyer intermédiaire, le taux de la réduction est de 15 % et de 20 % en cas de recours à une intermédiation locative.
  • Dans le cadre d’un conventionnement à loyer social, le taux de la réduction d’impôt est de 35 % et de 40 % en cas de recours à une intermédiation locative.
  • Dans le cadre d’un conventionnement très social, seul le recours à une intermédiation locative est possible. Le taux de la réduction d’impôt est de 65 %.
  • Loi de finances pour 2022 n°2021-1900 du 30 décembre 2021 (JO du 31/12/2021)
  • Article 199 tricies du Code général des impôts
Déposez votre annonce de location sur SeLoger
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le mode de calcul du DPE des petites surfaces a été corrigé afin de rendre les estimations plus justes pour ces logements spécifiques. © in4mal - Getty images
Investir
Le calcul du DPE évolue cette année, et se base sur une nouvelle méthode permettant de mesurer plus justement les performances énergétiques des logements de petites surfaces. Pour ceux d’entre eux qui...
Image
Commencée en décembre, la baisse des taux s’est accélérée en février. © Paperkites – Getty Images
Investir
Après 2 ans de hausse, les taux de crédit sont à la baisse en 2024. C’est donc le moment de concrétiser vos projets d’achat ou d’investissement dans la pierre. Nos conseils à suivre pour profiter de...
Image
Réduire la vacance locative, c’est possible en suivant nos conseils. © IP Galanternik D.U. – Getty Images
Investir
Redoutée par les propriétaires, la vacance locative peut réduire la rentabilité d’un investissement locatif. Il est toutefois possible de l’éviter. Montant du loyer, localisation du bien… Les conseils...
Image
jeune femme devant sa boutique
Investir
Vous songez à vendre votre local commercial ? Dans ce cas, vous avez besoin de calculer sa valeur vénale ou locative. Il faut savoir qu’estimer la valeur d’un local commercial ne se fait pas sur les...