Rechercher un article

Comment faire une lettre de mise en demeure pour loyers impayés à votre locataire ?

Comment faire une lettre de mise en demeure pour loyers impayés à votre locataire ?

Votre locataire n’a pas répondu à votre lettre de relance pour loyers impayés ? Dans ce cas, vous allez devoir lui adresser une mise en demeure, pour régulariser la situation. Retrouvez un modèle de lettre pour récupérer vos loyers impayés.

Comment faire une lettre de mise en demeure pour loyers impayés à votre locataire ?

Pourquoi faire une lettre de mise en demeure ?

Le courrier de mise en demeure est l’ultime démarche de conciliation avant une action en justice ou l’application d’une clause de contrat contraignante. En d’autres termes, c’est la dernière étape avant d’avoir recours à un spécialiste du droit. Ainsi, la mise en demeure peut être utile dans toutes les situations conflictuelles, quand vous voulez montrer votre détermination et vos possibilités de recours. La lettre de mise en demeure pour loyer impayé, c’est l’étape qui suit la première lettre de relance de loyers impayés. Elle constitue une preuve que vous avez demandé à l’autre partie de solutionner le problème des loyers impayés. Elle fixe une date butoir pour la régularisation. Ainsi, vous rappelez au locataire du logement ce qu’il adviendra s’il ne répond pas favorablement à cette mise en demeure.

Téléchargez un modèle de lettre pour récupérer vos loyers impayés

Pour les baux qui ont été signés après le 24 mars 2014, vous ne pouvez exiger des frais, pénalités et/ou intérêts de retard. Cela n’est plus légal !

Modèle de lettre pour effectuer un recouvrement des loyers pour récupérer vos loyers impayés

Que faut-il mettre dans son courrier de mise en demeure ?

La mise en demeure pour loyer impayé est une lettre écrite qui s’envoie par recommandé avec accusé de réception. Cette lettre, à la différence de la lettre de relance de loyers impayés, doit être indiscutable sur le fond et la forme, car elle a un vrai poids juridique. Rédaction et contenu doivent être impeccables. La lettre de mise en demeure pour loyer impayé doit être datée et doit indiquer tant l’objet que le destinataire à qui elle est envoyée, ainsi que les coordonnées de l’expéditeur qui l’envoie. Ensuite, vous devrez rentrer dans les détails de la nature du litige, sans pour autant trop développer. Soyez aussi précis sur les faits que sur les dates pour prouver votre bonne foi et la véracité des faits. Enfin, détaillez clairement ce qui vous est dû, soit le montant des échéances impayées par mois de retard. Enfin, précisez que compte tenu des manquements ou des délais non respectés, votre courrier constitue une mise en demeure avant qu’une action en justice soit entamée et prise en charge par les institutions légales. C’est à ce niveau que vous fixez un délai de réponse et d’exécution de la demande.

Un grand nombre de loyers impayés peut vous coûter cher !

Selon un arrêt du Conseil d’État datant du 1er octobre 2015, les loyers, que vous n’avez pas perçus, sont tout de même imposables, sauf si vous pouvez prouver les démarches entreprises pour entamer le recouvrement des dettes du locataire.