Rechercher un article

Comment vendre une maison en mauvais état ?

Comment vendre une maison en mauvais état ?

Murs fissurés, toiture dégradée… vendre une maison en mauvais état peut être un processus long et compliqué. Cela n’a toutefois rien d’impossible. Transparence avec le vendeur, baisse du prix de vente… les conseils à suivre pour vendre votre habitation.

Comment vendre rapidement une maison dégradée ?

Si vous souhaitez vendre votre maison en mauvais état, vous devrez au préalable réaliser le tour complet de votre habitation afin de chiffrer en détail les rénovations qui devront être effectuées par l’acheteur (toiture, plomberie, carrelage, installation électrique, plafonds, main-d’œuvre nécessaire pour les réparations…). Dans un souci de transparence, les travaux à effectuer et l'état de votre maison devront figurer sur l’annonce de vente, pour informer les acheteurs potentiels. Les défauts et vices apparents devront également être exposés clairement lors des visites. En étant transparent sur l’état réel de votre maison, vous attirerez la confiance de l’acheteur potentiel tout en évitant de vous exposer à d’éventuels recours par la suite. Pour éviter qu’une poursuite soit intentée contre vous si un vice caché se révèle après la transaction immobilière, vous avez également la possibilité de vendre votre maison en l’état, c’est-à-dire sans garantie légale. L’acheteur s’en portera alors acquéreur à ses risques et périls. Il pourra seulement se retourner contre vous s’il parvient à prouver que vous connaissiez le défaut au moment de la signature de l'acte de vente.

Bon à savoir

La vente d’une maison dégradée en l'état, et donc sans garantie légale, peut rebuter de nombreux acheteurs potentiels.

Peut-on vendre une maison en mauvais état sans la rénover ?

Vous souhaitez vendre votre maison dégradée sans la rénover car vous n’avez pas les moyens de le faire ou que vous avez besoin d’une grosse somme d’argent rapidement ? Cela peut s’avérer ardu et demander du temps. L’état de votre maison risque de décourager de nombreux acheteurs potentiels. Cependant, un prix de vente inférieur aux prix du marché pourrait faire un bon contrepoids. La technique pour évaluer votre maison en mauvais état est d'évaluer sa valeur de marché et d'en ôter le coût total des réparations nécessaires. Si vous ne souhaitez pas baisser le prix de vente de manière trop significative, vous pouvez indiquer dans l’annonce que le logement est négociable. Cela ne veut pas nécessairement dire que vous concéderez une baisse de prix. Vous montrerez plutôt que vous êtes prêt à discuter pour trouver un terrain d’entente. Il peut également être judicieux d’inclure d’autres biens dans la vente (électroménagers, les luminaires, etc.) pour ajouter de la valeur à la transaction et convaincre l’acheteur hésitant d’acquérir votre maison en mauvais état. Si vous mettez en vente votre maison dégradée sans la rénover, il faudra tout de même veiller à ce que les diagnostics obligatoires (DPE, plomb, amiante, électricité...) soient bien à jour.

Conseil SeLoger

Localisation, terrain adjacent, cachet… si votre maison est en mauvais état, mettez en avant ses autres atouts pour attirer les acheteurs potentiels.

Quels travaux réaliser pour vendre plus vite votre maison dégradée ?

Rénover votre maison en mauvais état vous permettra certainement de la vendre plus rapidement et à un meilleur prix. Avant d’entreprendre des travaux, il faudra néanmoins toujours vous assurer que vos dépenses seront bien rentabilisées au moment de la vente. En cas de mauvais état général de votre logement, certains travaux de rénovation sont grandement recommandés pour trouver un acheteur. Par exemple, une mauvaise isolation ou une installation électrique défaillante risque de freiner la vente ou de faire baisser l’estimation de votre maison.

Une mauvaise isolation peut faire baisser le prix de vente de 10 à 15 % 

Pour améliorer la performance énergétique de votre maison, différents travaux peuvent être réalisés, comme l’isolation des combles ou de la toiture ou encore l’installation d’une nouvelle chaudière. Il peut également être judicieux de réaliser certaines petites réparations peu coûteuses pour attirer davantage d’acheteurs potentiels. Il peut s’agir d’un coup de peinture, du remplacement de plinthes ou d’interrupteurs. Pour redonner un coup de jeune à votre maison, il est aussi possible de repeindre certaines pièces dans des tons neutres (blanc, beige, etc.). Cela permettra aux acheteurs potentiels de se projeter davantage.

Bon à savoir

Les diagnostics de performance énergétique (DPE) sont des critères essentiels pour les acheteurs. Une mauvaise isolation peut entraîner une chute du prix de vente pouvant atteindre 15 %.

Plus de conseils :