Congé pour vente : le locataire peut-il réintégrer le logement s'il ne se vend pas ?

Morgane Jacquet
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Suite à un congé pour vente délivré à votre locataire, celui-ci a quitté les lieux. Votre logement ne se vend pas. Pour que votre locataire réintègre les lieux, la conclusion d’un nouveau contrat de location est indispensable.

Image
Congé pour vente : le locataire peut-il réintégrer le logement s'il ne se vend pas ?
Si vous annulez la vente de votre logement, le locataire peut tout à fait revenir, toutefois sous certaines conditions. © Unsplash
Sommaire

Pour réintégrer les lieux, un nouveau contrat de location doit être conclu

Malgré vos différentes démarches votre bien ne trouve pas acquéreur. Le locataire a quitté les lieux et vous lui avez proposé de réintégrer le logement. C’est possible, mais seulement si un nouveau bail de location est conclu, le précédent étant résilié à l’expiration du délai de préavis de six mois. Il sera alors nécessaire d’établir un nouvel état des lieux, et que le locataire vous verse à nouveau un dépôt de garantie. Le locataire pourrait agir contre vous pour engager votre responsabilité sur le fondement d’un congé frauduleux. Vous devrez alors être en mesure de prouver avoir entrepris toutes les démarches nécessaires pour que votre bien soit vendu. Il ne peut pas vous être reproché de ne pas avoir trouvé d’acquéreur si vous avez effectué toutes les démarches requises.

Comment donner un congé pour vente à un locataire ?

Lorsqu’un propriétaire souhaite donner congé pour vente à son locataire, il ne peut le faire que pour la fin du bail, en respectant un préavis de six mois, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, acte d’huissier ou remise en main propre contre récépissé. Le congé contient le prix de vente et vaut offre de vente au bénéfice du locataire qui est prioritaire sur l’acquisition du bien pendant les deux premiers mois du délai de préavis.

Si votre logement se vend à un prix plus avantageux, il conviendra d’adresser une notification de la baisse de prix, dans les mêmes formes que le congé initial. Le locataire sera alors à nouveau prioritaire sur l’achat du bien, pendant un délai d’un mois. 

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
2
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vendre-maison-atouts-valoriser-seloger
Vendre
Si vous avez pour projet de vendre votre maison, vous espérez sans doute le faire au meilleur prix et multiplier les visites pour pouvoir choisir les futurs acquéreurs. Mais pour générer des coups de...
Image
Il est essentiel de se sentir en phase avec l'agent immobilier et d'écouter son feeling. © Ridofranz - Getty images
Vendre
Vendre un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie d’une personne, qu’il s’agisse de vendre un appartement, une maison, ou même un terrain. Choisir la bonne agence immobilière pour vous...