Pourquoi c'est important (et même crucial !) d’améliorer le DPE de votre appartement

09 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les passoires thermiques, ces logements classés G et F, seront respectivement interdites à la location en 2025 puis en 2028. En cause ? Le fait qu'elles aient une mauvaise isolation et soient très énergivores. Ces points faibles sont pointés du doigt par le DPE. Pour optimiser ce diagnostic, profiter d'un logement plus confortable et réduire vos dépenses énergétiques, il est conseillé de réaliser certains travaux. On vous indique lesquels et on vous explique pour quelles raisons. 

Image
Le DPE est important
Améliorer les performances énergétiques de votre logement est essentiel. On vous dit pourquoi. © Mediaparts

Sommaire

Qu’est-ce que le DPE et comment le réaliser ?

Le DPE (Diagnostic de performance énergétique) est un document qui fournit le classement climatique et énergétique d’un bâtiment. Il donne une estimation précise de la consommation d’énergie primaire d’un bien immobilier, ainsi que de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Il apporte aussi des informations sur les caractéristiques de l’habitation et ses systèmes de chauffage (liés à l’air ou à l’eau).

Le DPE est obligatoire lors de la location ou de la vente d’un logement. Il est réalisé par le bailleur ou le propriétaire avant d'être remis au locataire ou à l’acquéreur.

Pour l’établissement d’un DPE, rapprochez-vous d’un diagnostiqueur professionnel certifié. Les résultats de l’analyse prennent la forme de 2 étiquettes, avec une notation de A à G (selon la consommation énergétique et le taux d’émission de GES) : étiquette Énergie et étiquette Climat.

Une fois les résultats obtenus, le diagnostiqueur les envoie à l’Ademe.

Lorsqu’une habitation est classée D, E, F ou G, cela signifie qu’elle est coûteuse à l’usage et traduit de mauvaises performances énergétiques. Si une éventuelle transaction immobilière se présente, elle sera difficilement attractive.

Avant la mise en location ou la vente d’un logement, l’optimisation de son DPE est une pratique recommandée. Cette tâche consiste en l’amélioration de son confort thermique. Pour ce faire, suivez les conseils du diagnostiqueur en matière de travaux ou d’usage.

En 2023, 40 % des futurs acheteurs* considèrent qu'un mauvais DPE est un levier de négociation qu'ils ne se priveront pas d'actionner (vs 28 % en 2022) / Source : Étude Opinionway pour SeLoger.

Comment améliorer le DPE d’un appartement ?

Faites tout d’abord un audit énergétique de votre maison, ceci afin de relever les problèmes et les travaux à réaliser en priorité. Après une analyse minutieuse et un bilan complet des différents postes de consommation, le diagnostiqueur immobilier vous remettra un rapport d’audit.

Afin que vous puissiez facilement trouver un professionnel en audit énergétique qualifié RGE, le Gouvernement a mis en place un annuaire sur son site FranceRénov’.

Pour information, cet audit permet de bénéficier de certaines aides publiques (MaPrimeRénov’, par exemple).

L’isolation thermique

Il s’agit du premier critère à contrôler pour l’optimisation du classement. La réalisation de travaux d’isolation thermique permet de profiter d’un confort supplémentaire et d’économiser de l’énergie.

Les éléments suivants sont responsables des plus importantes déperditions de chaleur :

  • De 25 à 30 % par la toiture.
  • De 20 à 25 % par les murs.
  • De 10 à 15 % par les fenêtres.

Effectuez des travaux d’isolation des combles habitables ou perdus, du toit, des planchers, des murs, des ouvertures (fenêtres, portes ...) ... Ne négligez surtout pas l’aération de l’habitation. Pour le brassage de l’air intérieur et l’homogénéisation de la température, faites installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) performante.

L’éclairage

L’éclairage a un impact sur la facture énergétique d’une maison. Pour favoriser les économies d’énergie, remplacez les anciennes ampoules par des éclairages LED.

La particularité d’une lampe à LED se trouve dans son allumage immédiat. Elle peut fonctionner pendant 50 000 heures environ et sa consommation est 9 fois inférieure à celle d’une ampoule à incandescence.

L’éclairage LED jaune étant moins agressif que le bleu, il est à privilégier.

Le système de production d’eau chaude et de chauffage

Une ventilation et une isolation optimales permettent de réduire les besoins en chauffage, mais remplacer ou acheter ce système ne s’improvise pas. Ledit système doit notamment proposer un rendement élevé et être bien dimensionné.

Tournez-vous vers les énergies renouvelables telles que le chauffe-eau thermodynamique, les panneaux solaires, la pompe à chaleur, le chauffe-eau solaire individuel… Assurez-vous également des performances de votre dispositif de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage.

La ventilation

Comme indiqué précédemment, faites poser une ventilation mécanique contrôlée dans votre logement. Cet appareil favorise non seulement le renouvellement de l’air, mais évacue aussi l’humidité et les polluants avec efficacité.

À titre d’information, sachez que la ventilation double flux est l’un des systèmes les plus performants et abordables en termes de prix.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !