Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« À Annemasse, les prix des maisons ont beaucoup augmenté en 1 an »

Adrien Artaud, gérant de l’agence Réso Immobilier et spécialiste de la ville frontalière d’Annemasse décrypte pour nous l’impact de la crise sanitaire sur le marché immobilier du secteur.

« À Annemasse, les prix des maisons ont beaucoup augmenté en 1 an »

Quel est l’impact de la crise sanitaire sur le marché immobilier d’Annemasse et de ses environs ?

Notre secteur est dynamique depuis plusieurs années déjà et la crise de la Covid-19 n’y a rien changé. La demande est toujours bien présente notamment de la part des frontaliers qui représentent aujourd’hui 41 % de la population d’Annemasse. Ces derniers disposent souvent d’un fort pouvoir d’achat et souhaitent s’offrir un bien immobilier dans un environnement calme proposant des prix plus abordables que ceux pratiqués en Suisse. La crise sanitaire a néanmoins réduit encore plus l’offre de notre secteur. La construction neuve était déjà insuffisante avant l’arrivée de la Covid-19. Le ralentissement des mises en chantier en 2020 et 2021 a accentué ce phénomène. Par ailleurs, les propriétaires actuels qui constatent l’augmentation des prix immobiliers hésitent à vendre leur bien de peur de ne pas pouvoir assurer leur prochaine acquisition. 

Quel est le niveau des prix actuellement sur Annemasse et dans les environs ?

Les prix des maisons ont beaucoup augmenté. Depuis le premier confinement, nous constatons une hausse aux alentours de 10 % sur les maisons. Pour les appartements, nous constatons plutôt une stagnation des prix. Pour un appartement constitué de deux chambres dans l’ancien, au centre-ville d’Annemasse, il faut actuellement compter entre 230 000 et 240 000 €, soit environ 3 200 €/m². En moyenne, un appartement à proximité de la gare d’Annemasse se vend dans les 3 526 €/m².

Bon à savoir

Le prix d'une maison à Annemasse est de 3 800 €/m², en moyenne.

Quel est le délai de transaction moyen actuellement à Annemasse ?

Pour une maison, c’est extrêmement rapide. Une semaine, tout au plus, est nécessaire pour trouver un acquéreur. Cela s’explique par le nombre limité de biens de ce type sur le marché immobilier de la ville. La plupart du temps, nous n’avons même pas besoin de passer le produit en publicité. Il nous suffit, en effet, de contacter les personnes inscrites dans notre fichier client pour trouver un acheteur. Pour les appartements, l’offre est plus importante. Il faudra donc plus de temps pour conclure une vente. En moyenne, cela prend entre trois et six mois et dépend de la localisation de l’appartement ou encore de son état. À noter que ces délais supposent que le bien soit au prix du marché.

« Le secteur de la gare reste le secteur le plus intéressant pour acheter un bien à Annemasse »

Adrien Artaud, gérant de l’agence Réso Immobilier

Avez-vous des conseils à donner pour un acquéreur souhaitant s’installer dans le secteur ?

Il y a tout d’abord tous les conseils classiques lorsque l’on souhaite acheter un bien sur un secteur tendu. Dans un premier temps, il faut impérativement définir précisément son projet et son budget. Pour cela, il faut avoir consulté sa banque ou un courtier pour évaluer sa capacité d’endettement. Ensuite, il est impératif de contacter les agences immobilières pour s’inscrire dans leur base de données. De cette façon, si un bien correspond à vos critères, vous serez parmi les premiers à pouvoir le visiter. Si vous disposez d’un accord de principe émis par votre banque, vous pourrez immédiatement faire une offre et éviter ainsi de passer à côté d’une belle opportunité. Concernant la localisation du bien, nous conseillons à nos clients d’opter pour un logement situé à proximité des transports en commun et notamment de la gare d’Annemasse. Outre l’aspect pratique pour leur vie quotidienne, c’est un atout considérable lors de la revente ou de la mise en location du bien.

Quelle va être l’évolution du marché immobilier d’Annemasse dans les mois ou semaines à venir ?

Lors du premier confinement, toutes les prédictions penchaient pour un effondrement du marché immobilier. En réalité, ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. L’année 2020 a même été une très bonne année en termes de volume des ventes et de chiffre d’affaires. Évidemment, tout dépendra de l’évolution de la crise sanitaire et des mesures prises par le Gouvernement pour les mois à venir. Cela dit, nous sommes pour le moment très optimistes pour l’année 2021.

Adrien Artaud © SeLoger
Adrien Artaud, Gérant de l’agence Réso Immobilier
Agence Réso Immobilier, 6 place Jean Deffaugt, 74100 Annemasse