Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« À Revel, un logement peut se vendre en un jour ou un mois seulement »

A une heure de Toulouse, Revel bénéficie d’une forte attractivité immobilière aux yeux des acquéreurs. Partons à la découverte de ce marché immobilier avec Florence Biso, gérante de l’agence Hall Immobilier dans cette petite commune de moins de 10 000 habitants.

« À Revel, un logement peut se vendre en un jour ou un mois seulement »

Quel est l’état du marché immobilier revélois ?

Nous faisons face à une demande immobilière très importante. En parallèle, nous avons actuellement très peu de biens à la vente. La crise sanitaire entraîne une crise de l’offre. Certains propriétaires qui prévoyaient de déménager ont décidé de retarder leur projet de vente. Cela crée une forte tension immobilière sur le marché.

Quel est le profil de votre clientèle à Revel ?

Depuis le début de la crise sanitaire, nous recevons en agence de nombreux toulousains souhaitant rester proche de la ville rose tout en profitant d’un cadre de vie plus naturel. Nous avons également affaire à des retraités originaires de la région désirant s’y installer à nouveau pour se rapprocher de leurs enfants.

Quels sont les principaux atouts de la commune de Revel ?

C’est une ville dynamique économiquement avec notamment le laboratoire Pierre Fabre ainsi que l’entreprise Gerblé. Elle compte de très nombreuses commodités dont des établissements scolaires allant de la maternelle au lycée. Ses habitants apprécient également d’être au cœur d’un espace naturel privilégié avec le lac de Saint-Ferréol et la montagne noire.

Bon à savoir

Le prix au mètre carré à Revel est de 1 700 €, environ.

Quels sont les secteurs les plus recherchés à Revel et dans ses environs ?

Revel concentre une grande partie de la demande ainsi que les villes environnantes comme Sorèze. La demande est également importante dans un rayon de quelques kilomètres autour du lac de Saint-Ferréol.

Quel est le délai pour la vente d’un logement dans votre secteur d’activité ?

Tout dépend de l’adéquation du prix de vente avec le marché. Un bien présenté à un prix de vente cohérent se vend entre un jour et un mois maximum. Lorsqu’il est légèrement surévalué, il trouve preneur, en moyenne, en trois mois. Si le propriétaire a surestimé, de manière importante, le prix de vente, il n’est pas rare que le logement reste très longtemps sur le marché.

Pouvez-vous nous donner une idée du budget pour l’achat d’une maison à Revel ?

Le prix d’entrée est autour de 170 000 € pour acheter une maison de ville d’environ 70 m². Pour devenir propriétaire d’une villa de 100 m² comportant de trois à quatre chambres, il faut prévoir un budget se situant entre 210 000 et 250 000 €. Les maisons d’une superficie supérieure à 150 m² avec piscine trouvent preneur, quant à elles, entre 300 000 et 330 000 €. Enfin, les fermes de caractère rénovées sont affichées entre 400 000 et 500 000 €.

Qu’en est-il pour l’achat d’un terrain à bâtir ?

Les prix varient entre 60 et 100 €/m² en fonction de la surface du terrain à batir.

Comment se porte le marché locatif revélois ?

Il est tout aussi dynamique que celui de la transaction. La demande de logements étudiants est importante sur le secteur.

« Depuis le début de la crise sanitaire, nous faisons face à une demande immobilière très importante »

Florence Biso, gérante de l’agence Hall Immobilier, à Revel

Pouvez-vous nous donner un ordre d’idée de prix pour qui souhaite louer sur Revel ?

De manière générale, un studio se loue autour de 350 €/mois. Pour un appartement F2, il faut prévoir entre 400 et 450 € et jusqu’à 500 € pour la location d’un trois-pièces. Le loyer d’entrée pour louer une villa, très rare à la location, est de 700 €.

Avez-vous un conseil à donner à une personne désirant acheter un bien immobilier dans votre secteur ?

Acheteurs ou investisseurs, il ne faut pas hésiter à se lancer car nous sommes sur un secteur porteur. Pour un investissement locatif, la tendance est à la rénovation de maisons anciennes divisées en deux ou trois appartements. Cela permet de bénéficier de primes et d’aides à la rénovation pour rentabiliser son investissement.

Comment entrevoyez-vous l’avenir du marché immobilier revélois ?

Nous sommes très optimistes car la commune ne manque pas d’atouts et la demande se maintient à un très haut niveau. De plus, les demandes d’estimation immobilières se multiplient depuis quelques semaines. Cela va nous permettre de mieux répondre à nos clients acquéreurs dans les mois à venir.  

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Elle est implantée sur Revel depuis 20 ans. Elle a été créée par Madame Biso qui a une bonne connaissance en technique du bâtiment. Cela permet notamment à nos clients acquéreurs de bénéficier d’une expertise technique sur les biens et de profiter d’une étude sur les travaux à réaliser si besoin.

Florence Biso © SeLoger
Florence Biso, Gérante de l’agence Hall Immobilier
Gérante de l’agence Hall Immobilier, 15 avenue de Saint-Ferréol, 31 250 Revel