« Bons-en-Chablais, une ville plébiscitée par les travailleurs frontaliers »

08 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En Haute-Savoie et dans le Chablais, les particuliers apprécient particulièrement les communes frontalières de la Suisse pour l’acquisition de leur résidence principale. Jean-Marc Agnolin, directeur de Savoie Genève Immo, témoigne des particularités du marché de Bons-en-Chablais.

Image
vue-sur-bons-en-chablais-seloger
Bons-en-Chablais est une ville frontalière, à taille humaine, de moins de 6 000 habitants. © Mimpki – Shutterstock

Qui sont les acheteurs à Bons-en-Chablais ?

Nous sommes surtout amenés à rencontrer des acquéreurs en quête de leur résidence principale, car ils souhaitent s’installer durablement dans la région. À Bons-en-Chablais, c’est d’ailleurs le marché majoritaire avec plus de 90 % des logements qui sont habités à l’année. Beaucoup des actifs, que nous accompagnons, sont des frontaliers qui se rendent quotidiennement à Genève et en Suisse pour leur travail. Ils désirent donc s’installer dans une ville qui se trouve à proximité, ce qui est le cas de notre secteur. De Bons-en-Chablais, il est possible de relier Genève en seulement une petite trentaine de minutes en voiture. Ces profils bénéficient en général de moyens relativement confortables et recherchent des maisons individuelles plutôt que des appartements.

Excepté Bons-en-Chablais, quels sont les secteurs les plus prisés ?

En Haute-Savoie comme dans le Chablais, les communes frontalières de la Suisse sont les plus prisées en raison de leur localisation idéale. Notre clientèle apprécie tout particulièrement les abords du lac Léman, très convoités, mais également onéreux. Pour ceux qui recherchent un cadre de vie plus calme, un peu plus à l’écart et surtout au cœur de la nature, toutes les vallées aux alentours répondent à leurs attentes.

Le prix immobilier à Bons-en-Chablais est, en moyenne, de 3 416 €/m2.

Quels biens à quels prix à Bons-en-Chablais ?

Aujourd’hui, un bien de type T3 se négocie autour de 270 000 €. Pour une maison individuelle, il faut compter un budget minimum de 500 000 € afin de pouvoir s’en porter acquéreur. À Bons-en-Chablais particulièrement, nous comptons presque ⅔ de maisons individuelles sur la totalité du parc immobilier. Plus de la moitié des logements sont d'une taille relativement importante, c’est-à-dire avec une superficie comprise entre 40 et 100 m². Les petits appartements et les surfaces réduites sont très rares par ici.

Quels sont les délais de vente moyens ?

Ils sont très courts en ce moment. Si elle est proposée à la vente au bon prix, une maison individuelle part en quelques jours seulement. Évidemment, si le bien est surévalué par rapport au prix du marché, cela prendra forcément un peu plus de temps.

Quels conseils aux futurs acheteurs ?

Les marchés immobiliers du Chablais et de la Haute-Savoie sont aujourd’hui extrêmement tendus : l’offre de biens à vendre est exceptionnellement rare et le marché est vraiment bouché. Si un potentiel acquéreur a l’opportunité de visiter un bien et que ce dernier lui plaît, je lui conseillerais de ne pas hésiter et de sauter sur l’occasion. Les offres se font plutôt rares aujourd’hui et il faut absolument faire preuve d’une grande réactivité afin de les saisir, au risque que quelqu’un d’autre ne le fasse à votre place. Il est aussi important de faire valider sa capacité de financement, pour ne pas perdre de temps dans ses démarches et mettre toutes les chances de son côté.

Image portrait
Image
Jean-Marc Agnolin
Jean-Marc Agnolin
Savoie Genève Immo, 284 rue des Bellossy, Résidence La Rotonde, 74890 Bons-en-Chablais
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !