« Ces derniers mois, les délais de vente se sont considérablement raccourcis à Nice »

29 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’attractivité immobilière de Nice ne cesse de s’accroître avec une demande qui excède largement l’offre disponible. Partons à la découverte du marché immobilier de la capitale azuréenne avec Dominique Bredin, gérant de Remax Azur.

Image
vue-aerienne-nice-seloger
Au cœur de la Côte d’Azur, Nice offre une excellente qualité de vie toute l’année. © Luigi Vaccarella/SimePhoto RF - Photononstop

Comment se porte le marché immobilier à Nice ?

Le marché niçois est actuellement caractérisé par une pénurie de biens face à une demande très forte. Cela ne l’empêche pas de rester dynamique. Pour preuve, en deux mois, nous avons enregistré 19 offres acceptées pour un volume global de vente de 8 M€. Les vendeurs se sentent en position de force ce qui tire les prix vers le haut. Les acquéreurs, quant à eux, ont tendance à se décider rapidement car avec la remontée des taux d’intérêt, ils craignent l’érosion de leur pouvoir d’achat.

Quel est le profil de votre clientèle ?

À Nice, il n’y a pas réellement de profil type d’acheteurs. Nous avons affaire à des jeunes primo-accédants, à des personnes en quête d’une nouvelle acquisition et à des investisseurs. Il peut s’agir de locaux, d’habitants d’autres régions françaises ou encore de clients étrangers, notamment des Hollandais et des Américains.

Quels sont les secteurs les plus recherchés ?

Les acquéreurs plébiscitent le Carré d’Or, avec ses luxueuses boutiques et son immobilier de standing au cœur de ses grands boulevards. Le secteur du Port, dynamique et chaleureux, bénéficie également d’une forte attractivité qu'a renforcée l’extension de la ligne 2 du tram vers Port Lympia. Enfin, le Mont Boron est considéré comme une valeur sûre par les acheteurs avec ses vues exceptionnelles et la proximité du bord de mer.  

Quel budget prévoir pour acheter dans ces quartiers ?

À titre d’exemple, près du port de Nice, un studio s’est récemment vendu à 203 000 € et un deux-pièces est parti à 420 000 €. Dans le Carré d’Or, un appartement F3 est parti à 620 000 €. Pour l’achat d’une maison, il faut compter plus d’1 M€. Dans le secteur du Mont Boron, nous venons de vendre une villa à 1,6 M€.

Quels sont les délais de vente à Nice ?

La pénurie de l’offre et l’augmentation des taux d’intérêt contribuent à la réduction du délai moyen de vente. Ces dernières semaines, il est passé de 80 à 40 jours. Les logements affichés au prix du marché peuvent partir bien plus rapidement, en une seule semaine seulement.

En moyenne, le prix immobilier à Nice est de 5 020 €/m².

Quels conseils donner à un futur acquéreur ?

Il est vivement conseillé de préparer son dossier de financement en amont avant de se lancer dans une recherche. Il ne faut pas hésiter à contacter un courtier pour évaluer sa capacité d’emprunt et obtenir le meilleur financement possible. En cas de coup de cœur pour un bien, mieux vaut être réactif pour éviter de passer à côté car la concurrence entre acquéreurs est actuellement importante.

Comment devrait évoluer le marché immobilier niçois ?

Il y a tout lieu d’être optimiste. Malgré la forte montée des prix, des taux d’intérêt et la pénurie de l'offre, le début de l’année est très encourageant. Nice demeure plus que jamais une valeur sûre. Il est toutefois possible que les prix de vente stagnent dans les mois à venir, même si la baisse de l’euro devrait avoir pour effet de redonner du pouvoir d’achat aux acquéreurs situés en dehors de la zone euro, comme les Américains ou encore les Britanniques.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

L’agence est située dans le quartier du Carré d’Or depuis 2019. Nos collaborateurs exercent leur métier avec passion. Nous sommes conscients qu’une transaction immobilière est l’une des étapes les plus importantes d'une vie et veillons à offrir à nos clients un service de qualité.

Image portrait
Image
Dominique Bredin
Dominique Bredin
Remax Azur, 5 avenue de Suède, 06000 Nice

A la une !