« L’est de Nice se gentrifie, faisant croître son attractivité mais aussi ses prix »

30 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La politique d’urbanisation de la ville de Nice profite, considérablement, à son marché immobilier. Angèle Kirsch et David Bertrand, gérants de La Chouette Agence Immobilière, assistent à l’essor de nombreux quartiers de l’est de leur ville, très appréciés des actifs locaux et des Monégasques.

Image
vue-aerienne-port-nice-seloger
Dans la baie des Anges, Nice est une ville qui séduit par la diversité et la typicité de ses quartiers. © Ansharphoto – Shutterstock

Qui pousse les portes de votre agence ?

Nous travaillons tout autant avec des propriétaires bailleurs locaux qu’avec des investisseurs extérieurs. Les clients s’adressent à nous pour se porter acquéreurs dans le cadre d’un investissement locatif, mais sont aussi parfois déjà propriétaires avec un patrimoine constitué qu’ils géraient seuls jusqu’à présent. Nous rencontrons également de jeunes actifs qui souhaitent défiscaliser leurs biens, ainsi que des familles avec un patrimoine plus élevé, notamment, suite à une succession. Les profils sont très variés, de même que les fortunes et les catégories socioprofessionnelles.

Quels sont les atouts du secteur de Nice Est ?

Le secteur compte un centre universitaire et accueille à ce titre beaucoup d’étudiants. Il s’agit donc d’une opportunité pour les investisseurs souhaitant louer leur bien. Cette partie de Nice présente, en outre, une belle offre culturelle avec de nombreux théâtres, des bibliothèques ou encore des musées. Il s’agit d’un marché de report pour tous les salariés monégasques, mais l'est niçois est également prisé des actifs qui apprécient l’authenticité, l’espace et l’environnement naturel du secteur. Ce retour à la simplicité est vraiment dans l’air du temps.

Combien se loue un bien dans votre secteur ?

Dans le secteur du vieux Nice, un studio meublé d’une superficie de 26 m2 peut se trouver pour un loyer mensuel de 700 €. Pour un T2 meublé d’une superficie de 48 m2 avec terrasse et parking, situé dans le quartier très prisé de Riquier, il faut compter un budget mensuel d’environ 890 €.

Des projets devraient-ils booster le marché immobilier niçois ?

L’extension de la coulée verte est un projet très attendu à Nice. La transformation de la tête carrée va faire naître un tout nouvel espace culturel, qui va peut-être même intégrer un lieu de vie avec un bar panoramique. Nous assistons, également, à l’aboutissement des travaux de la ligne 2 du tram qui a permis de finaliser le nouvel essor du quartier de l’avenue de la République. Le quartier bénéficie d’un rebond favorisé par la politique d’urbanisme de la ville, qui insuffle du dynamisme au quartier.

Quels conseils pour qui voudrait acheter ou louer dans l'est niçois ?

De venir nous voir pour être accompagné par des professionnels experts du secteur ! Mais il est aussi essentiel de se donner le temps de connaître la ville, de se promener dans ses quartiers et dans ses rues, pour en découvrir tous les avantages et les spécificités. La diversité, l’authenticité et la richesse de Nice sont bien plus importantes que ce que la plupart des gens imaginent. Nice, c’est autre chose que le côté bling-bling que certaines personnes peuvent connaître.

Image portrait
Image
Angèle Kirsch et David Bertrand
Angèle Kirsch et David Bertrand
La Chouette Agence Immobilière, 3 place Pellegrini, 06300 Nice

A la une !