Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

« En quelques années, le prix immobilier à Royan a flambé »

Laurent Thorel, gérant de l'Agence Générale, analyse pour nous le marché de la location et de la transaction immobilière de Royan et son évolution dans les prochains mois.

« En quelques années, le prix immobilier à Royan a flambé »

Depuis les déconfinements successifs, avez-vous vu augmenté la demande de résidence principale à Royan ?

Oui, effectivement, nous avons constaté une augmentation de la demande de résidence principale à Royan. Cela concerne surtout les retraités et les personnes proches de la retraite qui ont accéléré leur projet de déplacement suite à la crise. En effet, contrairement à d’autres villes de Charente-Maritime, Royan ne dispose pas de gare TGV pour faire les allers-retours vers Paris, dans le cadre du télétravail, par exemple.

Quel type de bien immobilier se vend le plus sur votre secteur ?

Aujourd’hui, tout se vend. Les biens d’habitation se vendent très vite. Pour certains, il n’est même pas nécessaire de faire de publicité.

Quelle est la situation actuelle du marché locatif à Royan ? 

Pour le locatif à l’année, nous trouvons des locataires en moins de 24 heures. L’offre est très faible et la demande demeure importante sur l’ensemble de notre secteur. La plupart des logements sont mis en location saisonnière. Les propriétaires obtiennent une bonne rentabilité sur quelques mois seulement, sans se préoccuper des locataires toute l’année. Ils peuvent, par ailleurs, utiliser le logement pendant les périodes creuses.

La présence d’un extérieur est-elle plus importante depuis la crise sanitaire ?

Pas réellement. Il était déjà très souvent cité. Les acquéreurs qui viennent sur notre région souhaitent en effet profiter du climat. Par contre, ceux pour qui cela n’était pas une priorité en font aujourd’hui la demande. Par conséquent, tous les biens qui ont un jardin ou une terrasse se vendent beaucoup mieux. La maison de ville sans extérieur perd de l’attractivité.

Bon à savoir

Le prix immobilier à Royan est de 3 200 €/m², environ.

Quels sont les critères le plus souvent cités par vos clients ?

Tout d’abord, ils veulent peu de travaux. C’est un point important. Ils souhaitent s’installer rapidement dans les lieux. Le logement avec 3 chambres est très demandé. Il doit disposer d’un garage et d’un espace de stockage. Auparavant, les acheteurs recherchaient de grands espaces extérieurs. Aujourd’hui, ils souhaitent disposer d’un jardin de taille réduite mais agréable et bien exposé. Leur objectif est de réduire les frais d’entretien tout en conservant du temps pour leurs loisirs.

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de Royan ?

Le marché immobilier à Royan est devenu très tendu pour plusieurs raisons. 2019 fut une très bonne année. En 2020, à la sortie de chaque déconfinement, nous avons beaucoup travaillé. Aujourd’hui, les clients qui hésitaient, jusqu’ici, décident de concrétiser leur projet. Les acheteurs sont prêts à renoncer à certains de leurs critères pour pouvoir se positionner rapidement sur un bien.

Quelle est l’évolution des prix immobilier sur Royan ?

Ils ont beaucoup augmenté. En 2008, après plusieurs années de hausse, les prix sont nettement descendus. Aujourd’hui, les prix au mètre carré ont flambé. Nous sommes bien au-dessus des tarifs pratiqués en 2007. Certains biens se vendent pour des sommes très élevées à cause de la pénurie de logements. Cette tendance s’explique aussi par un report de placements. Ceux qui détenaient des placements financiers ont parfois décidé de placer cet argent dans la pierre, provoquant ainsi une augmentation des prix de l’immobilier. Cette augmentation concerne l’ensemble du secteur.

Quelles sont les perspectives d’évolution du marché de Royan ?

Pour le moment, le marché immobilier à Royan se maintient et nous estimons que cela sera le cas jusqu’à la fin de l’année. Tout va dépendre de l’évolution de la situation économique, de la crise sanitaire et de la politique des banques dans les prochains mois.

Laurent Thorel © SeLoger
Laurent Thorel, Gérant de l'Agence Générale
Agence Générale, 3 place de la Poste, 17920 Breuillet