« A Saint-Jean-Pied-de-Port, le marché immobilier va très très bien »

31 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À une cinquantaine de kilomètres de Bayonne, Saint-Jean-Pied-de-Port offre un cadre naturel et authentique. Jean-Pierre Indaburu, gérant de l’agence Erlea Immobilier, nous éclaire sur le marché de l’immobilier dans cette commune et aux alentours.

Image
saint-jean-pied-de-port-seloger
Entre le charme de la nature et de la cité médiévale qui l’abrite, la ville de Saint-Jean-Pied-de-Port est appréciée des acquéreurs. © Sergio Formoso – Shutterstock

Intervenez-vous uniquement sur Saint-Jean-Pied-de-Port ou dans d’autres secteurs ?

Notre agence est située à Saint-Jean-Pied-de-Port, ce qui nous permet d’intervenir dans toute la commune et sa périphérie. Nous gérons les transactions immobilières, mais aussi les locations et le classement des meublés de tourisme sur la côte basque.

Comment se porte le marché immobilier dans la région ?

Il s’est toujours bien porté et la crise sanitaire n’a fait qu’accentuer ce dynamisme. Depuis quelque temps, on constate malheureusement l’arrivée de « professionnels de l’immobilier », rémunérés exclusivement à la commission. Ayant tout intérêt à surévaluer la valeur d’un bien, quitte à rendre sa vente plus longue, ces personnes rendent l’estimation réelle d’un bien plus difficile.

Existe-t-il un profil type d’acquéreurs et quels sont les principaux critères de recherche ?

Pour l’achat d’une résidence principale, les acquéreurs se tournent naturellement vers des petits volumes de plain-pied, plutôt isolés des axes passants dans les centres-bourgs. Certains n’hésitent pas à s’éloigner davantage pour profiter pleinement du cadre naturel de la région.

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix de bien récemment vendus ou en location ?

La variation de prix entre un bien immobilier dans l’ancien ou dans le neuf est importante. Par exemple, un T2 se vend en moyenne 85 000 € dans l’ancien contre 130 000 € dans le neuf. Pour une maison, les prix fluctuent entre 210 000 et 400 000 €, voire davantage selon les prestations. La crise sanitaire se ressent également en matière de prix pour le marché locatif. Un T3 se loue généralement entre 600 € et 650 € par mois, contre 900 € à 1 200 € pour une maison.

Comment se comporte le marché immobilier ?

Concernant le marché locatif, on déplore la position des pouvoirs publics sur les disparités de fiscalité entre la location meublée saisonnière et la location à l’année. Cet écart a pour conséquence de tendre le marché de la location immobilière. En outre, on constate une évolution des demandes, désormais régulièrement tournées vers l’habitat participatif. Plusieurs personnes achètent un bien en commun et le divisent en parties indépendantes avec certaines parties communes.

Présentez-nous votre agence en quelques lignes

L’agence Erlea Immobilier emploie 7 collaborateurs et moi-même. Fonctionnant à l’inverse des grands groupes de l’immobilier, nous sommes attachés à notre taille humaine et nos valeurs. Depuis plus de 25 ans, nous accompagnons notre clientèle dans tous les projets dans le Pays basque. Nous sommes d’ailleurs fiers d’être adhérents à l’Eusko, la monnaie locale.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image portrait
Image
Jean-Pierre Indaburu
Jean-Pierre Indaburu
Erlea Immobilier, 21 place Charles de Gaulle, 64220 Saint-Jean-Pied-de-Port
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !