« Dans le secteur de Samoëns, les biens immobiliers se vendent très vite »

23 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le secteur de Samoëns fait l’objet d’une très forte demande immobilière et d’une pénurie de biens à vendre. Margaux Decool, directrice de l’agence Nicolas Thibon Immobilier, de Samoëns, explique qu’il faut se positionner rapidement et arriver avec un projet ficelé.

Image
Le marché immobilier de Samoëns est essentiellement tourné vers les résidences secondaires.© Baillou
Le marché immobilier de Samoëns est essentiellement tourné vers les résidences secondaires. © Baillou

Quel type de bien vous commercialisez principalement ?

Il s’agit à 99 % de résidences secondaires, nous vendons très peu de résidences principales. Les personnes, qui achètent une résidence secondaire dans le secteur, recherchent également à mettre leur bien en location lorsque ce dernier est inoccupé, service que nous proposons.

Comment se porte le marché immobilier du secteur de Samoëns ?

Nous recevons énormément de demandes depuis le début de la crise sanitaire, mais nous faisons face à une pénurie d’offre. Le peu de biens que nous entrons part très rapidement, en moins de 48 heures un logement trouve preneur dans le secteur.

Est-ce que cette tendance a un impact sur les prix immobiliers ?

Il y a moins de négociation sur les prix, en revanche ces derniers n’ont pas encore vraiment augmenté. Ils vont peut-être commencer à augmenter si la tension se confirme et s’accentue.

A Samoëns, 99 % de la demande est orientée vers des résidences secondaires.

La tension immobilière se ressent-elle sur tous les biens ?

Elle se ressent moins sur les gros chalets, parce que nous avons, comme partout, une clientèle plus réduite pour les biens à 1 million d’euros par rapport aux biens qui valent aux alentours de 300 000 €. Tous les biens, dont la valeur tourne autour de 300 000 à 400 000 €, subissent la même tension, une demande très forte et une offre qui est insuffisante.

La tension sur le marché immobilier de Samoëns est-elle directement due à la crise sanitaire ?

Nous avions déjà relevé une forte demande, mais celle-ci s’est accentuée avec la crise sanitaire. La perspective de devoir être reconfiné a fait naître des envies de pied-à-terre dans un endroit aéré, proche de la nature.

Quel est le profil des acquéreurs du secteur de Samoëns ?

La clientèle est essentiellement française, mais nous recevons quelques clients belges et anglais également. Il s’agit aussi bien de personnes retraitées que de familles. Ces personnes viennent 5 à 6 semaines par an dans leur résidence secondaire et mettent en location et en gestion le reste du temps.

Dans quels secteurs les acquéreurs se tournent principalement ?

Ils souhaitent tous être dans le centre-ville ou très proches du centre, mais le fait que la pénurie de biens s’accentue pousse certains acquéreurs à s’éloigner davantage et à rechercher dans les alentours.

Le prix immobilier à Samoëns est d’environ 4 300 €/m².

Quels sont les biens les plus recherchés des acquéreurs ?

Il s’agit des biens de type T3. Ces logements sont à la fois confortables pour les propriétaires qui souhaitent l’occuper durant leurs vacances et ils se louent facilement toute l’année. Le village est dynamique toute l’année et les vacanciers viennent en toute saison.

Quel est le ticket d’entrée pour une acquisition dans le secteur de Samoëns ?

Pour un studio, il faut prévoir autour de 80 000 à 90 000 € et un studio rénové et en parfait état va se vendre autour de 100 000 €.

Quels conseils pouvez-vous donner aux vendeurs et aux acquéreurs ?

Pour les vendeurs qui hésitent encore, il ne faut pas hésiter car la période leur est favorable étant donné que la demande est forte. En termes d’achat, il faut être sûr de son projet, avoir déjà un dossier de financement solide car les biens ne restent pas longtemps sur le marché, ce qui implique de devoir se positionner rapidement et donc avec un projet ficelé. Il faut également être à l’affût du bien immobilier, car ces derniers partent vite.

Quelles offres proposez-vous à vos clients investisseurs ?

Nous proposons une solution clé en main, dans la mesure où les personnes qui achètent un bien par notre intermédiaire ne sont pas livrées à elles-mêmes au moment de devoir mettre le bien en location. Nous proposons la gestion locative à l’année, qu’il s’agisse des états des lieux, des ménages, des réparations. Nous fournissons aussi un service total grâce au Groupe Thibon : maintenance, électroménager, galerie d’art, salle de sport, magasins de ski, décoration, spa. L’idée est qu’un client en résidence secondaire, qui nous confie son bien, n’ait rien à faire ! Nous proposons un service « clés en main » et restons à son écoute 7j/7, 365 jours par an et 24h/24.

Image portrait
Image
Margaux Decool
Margaux Decool
Directrice de l’agence Nicolas Thibon Immobilier de Samoëns
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !