« Dans le secteur de La Wantzenau, les prix immobiliers ont augmenté de 10 à 20 % »

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A La Wantzenau et dans les communes alentours, la demande a bondi depuis la crise sanitaire et les biens en vente manquent pour répondre aux attentes des acquéreurs. Lionel Bornert, gérant de l’agence Abondance Immobilière, située à La Wantzenau, indique que par endroit, les prix immobiliers ont augmenté de 10 à 20 %.

Image
Haguenau se situe dans le secteur de La Wantzenau et subit les mêmes tensions immobilières. © Marcel
Haguenau se situe dans le secteur de La Wantzenau et subit les mêmes tensions immobilières. © Marcel

Quelle est l’étendue du secteur dans lequel vous intervenez ?

Notre agence est basée à La Wantzenau, mais nous intervenons du Sud de Strasbourg à Haguenau, en passant par Kochersberg.

S’agit-il d’un secteur dynamique ?

Le contexte post-Covid a accéléré les demandes des acquéreurs et cela a entraîné une raréfaction des produits. Le marché s’est très tendu, nous recevons beaucoup de demandes mais nous n’avons presque plus de produits à proposer et les acquéreurs sont dans l’attente de trouver un bien.

Cette dynamique a-t-elle eu un impact sur les prix immobiliers à La Wantzenau ?

Les prix immobiliers ont flambé... selon les villes du secteur, ils ont augmenté de 10 à 20 %.

La demande est-elle orientée vers une typologie de biens particulière ?

Les acquéreurs recherchent essentiellement des appartements en rez-de-jardin ou avec terrasse et des maisons avec jardin. Cette demande concerne toute la périphérie de Strasbourg et pour ce type de biens elle a explosé.

Le prix immobilier à La Wantzenau est de 3 276 €/m².

Le profil des acquéreurs a-t-il changé ?

Pas spécialement, en réalité il s’agit essentiellement d’acquéreurs locaux qui souhaitent tous un environnement de vie plus grand. Ils sont en télétravail et ne veulent plus travailler sur un coin de table de leur salon. Ils ont été confinés dans un logement sans jardin et aspirent désormais à un espace extérieur pour s’aérer. Cette explosion des demandes s’explique donc, essentiellement, par le déclic simultané d’un grand nombre de personnes, mais l’ennui c’est qu’en face de ces acquéreurs, l’offre n’a pas augmenté en conséquence.

Quel est le ticket d’entrée pour une maison dans le secteur de La Wantzenau ?

En 2021, nous avons, par exemple, vendu deux maisons à La Robertsau pour plus de 900 000 € chacune et dont les surfaces étaient d’environ 165 m². Nous avons également vendu une maison à Strasbourg Elsau en une semaine à 570 000 €. A La Wantzenau, nous n’avons rien vendu à moins de 700 000 € et peu de produits sont à un prix inférieur.

Les acquéreurs ont donc un pouvoir d’achat important ?

Nous avons d’une part un positionnement haut de gamme et de qualité et d’autre part, les acquéreurs du secteur sont pour beaucoup d’entre eux des cadres supérieurs, des professions libérales, des médecins et des personnes qui justifient de revenus importants. De plus, les taux sont très bas en ce moment, ce qui explique que ces acquéreurs ne voient pas d’inconvénient à emprunter davantage puisque leur emprunt ne leur coûte pas cher. En revanche, les banques sont plus exigeantes et certaines catégories sociales sont exclues. Aujourd’hui, nous ne voyons plus de primo-accédants sans apport.

La Wantzenau abrite 69 % de maisons

En combien de temps vendez-vous un bien actuellement ?

Nous avons récemment vendu plusieurs maisons sans même avoir pu les afficher, car bien souvent nous avons déjà l’acquéreur avant même d’entrer le mandat de vente. En ce moment, nous travaillons presque systématiquement en off-market, car nous avons plusieurs clients acquéreurs en attente d’une maison et à qui nous n’avons rien à proposer. Nous avons conclu presque toutes nos ventes post covid entre 24 heures et une semaine après avoir entré le mandat de vente.

Les vendeurs ont-ils conscience d’être en position de force ?

Ils en ont conscience et lorsque nous réalisons l’estimation technique de leur bien, ils appliquent régulièrement ce que nous appelons « une plus-value Covid », car ils savent qu’ils peuvent se permettre de tirer les prix vers le haut étant donné le volume des demandes.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier du secteur de La Wantzenau ?

2022 est une année électorale or les années électorales sont rarement des années fastes en matière d’immobilier. On relève généralement un attentisme jusqu’aux élections. Mais cette année, nous attendons de voir si les élections vont renforcer l’accalmie ou si le contexte sanitaire va la démentir.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image
Lionel Bornert
Lionel Bornert
Abondance Immobilière, 23 rue Gutenberg, 67610 La Wantzenau
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...