« À Thionville, certains biens se vendent en une semaine à peine »

17 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Proche des frontières luxembourgeoises, belges et allemandes, Thionville subit actuellement une tension immobilière particulièrement forte. Partons à la découverte de son marché avec Karine Karas et Katia Moriceau, co-gérantes d’Aprim Immobilier.

Image
facade-immeuble-thionville-seloger
Située à mi-chemin entre Metz et le Luxembourg, Thionville est une ville très appréciée des acheteurs. © Poleijphoto – Shutterstock

Comment se porte le marché immobilier thionvillois ?

Il règne sur ce marché une forte tension immobilière. À Thionville, la demande est très importante malgré l’augmentation des prix de vente depuis la crise sanitaire. 

Quel est le profil des acquéreurs ?

Nous avons, principalement, affaire à des travailleurs frontaliers qui traversent chaque jour la frontière avec le Luxembourg. En achetant à Thionville, ils accroissent leur pouvoir d’achat en profitant de salaires plus élevés et de prix de l’immobilier plus abordables. Nous recevons également en agence des retraités qui vendent une maison devenue trop spacieuse pour se rapprocher du centre-ville. Nous comptons aussi des investisseurs parmi nos clients.

Le prix immobilier à Thionville est, en moyenne, de 2 474 €/m2.

En moyenne, quels sont les délais de vente à Thionville  ?

Les délais de vente sont très courts. Certains biens peuvent partir en une semaine seulement. De manière générale, les biens présentés à un prix de vente cohérent se vendent en moins de 15 jours.

Quels sont les principaux critères de recherche des acquéreurs ?

Ils souhaitent un logement spacieux et bien agencé avec, idéalement, une pièce dédiée au télétravail. La présence d’un espace extérieur, terrasse ou jardin, est également un incontournable depuis la crise sanitaire.

Quels sont les secteurs les plus prisés  ?

La demande est forte dans toutes les villes situées à proximité de la frontière luxembourgeoise. C’est, notamment, le cas à Kœnigsmacker et Metzervisse qui ne bénéficiaient pas auparavant d’une aussi forte attractivité.

Quel budget prévoir pour acheter à Thionville ?

Pour l’achat d’un appartement F2 avec terrasse et place de parking, les acheteurs doivent débourser, en moyenne, 140 000 €. La fourchette des prix pour devenir propriétaire d’un F3 à Thionville est assez large : de 230 000 à 320 000 € en fonction de la situation et de l’état du logement. Enfin, il n’est pas rare que les biens haut de gamme partent à plus de 1 M €.  

Le prix immobilier à Kœnigsmacker est de 2 462 €/m2.

Un conseil à un futur acheteur ?

Il est conseillé de valider son plan de financement en amont pour être en mesure de se positionner rapidement face à la rareté de l’offre. Cela rassure, également, les propriétaires qui sont très attentifs à la solvabilité des acquéreurs.

Comment le marché thionvillois devrait-il évoluer ?

Nous sommes confiants, mais vigilants, car nous observons un léger infléchissement du marché depuis quelques semaines. Celui-ci est certainement dû au contexte national et à la situation internationale dont nous ne mesurons pas encore l'impact sur l’immobilier.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Présente depuis 35 ans à Thionville, notre agence familiale a une parfaite connaissance du marché immobilier local. Elle a acquis, au fil des années, une importante notoriété. Nos clients plébiscitent la qualité de notre accompagnement, à la fois professionnel et bienveillant.  

Image portrait
Image
Katia Moriceau et Karine Karas
Katia Moriceau et Karine Karas
Aprim Immobilier, 36 rue de l’Ancien Hôpital, 57100 Thionville
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !