Comprendre les frais d’agence dans le cadre de la vente d’un bien immobilier

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les frais d’agence moyens s’élèvent à 5,2 % du prix de vente d’un logement. Sur un bien affiché à 300 000 €, cela représente par exemple 15 600 €. Les honoraires d’agence immobilière sont-ils à la charge du vendeur ou de l’acquéreur ? Comment les calculer ? Est-il possible d’éviter les frais d’agence ? Réponses.

Image
Un couple devant un ordinateur
On vous explique les tenants et les aboutissants des frais d'agence. © Getty
Sommaire

Vente immobilière : qui paye les frais d’agence ?

Les frais d’agence sont facturés soit au vendeur, soit à l’acheteur. Cela n’a pas d’incidence sur le prix réellement perçu par le cédant, ni sur celui réellement payé par l’acquéreur. Pour bien comprendre, prenons le cas d’un appartement estimé à 200 000 €. Pour cette transaction, l’agent immobilier perçoit une commission de 5 %, soit 10 000 €. 

  • Si le vendeur règle les frais d’agence, en vitrine, le bien sera affiché à 210 000 €, commission incluse. L’acheteur verse 210 000 euros au vendeur. Ce dernier reverse ensuite 10 000 euros à l’agent immobilier.
  • Si l’acheteur règle les frais d’agence, il verse 200 000 € au vendeur, et 10 000 à l’agent immobilier.

Les montants versés par l’acheteur et perçus par le vendeur sont identiques. Toutefois, le choix impacte les frais de notaire. Dans le premier cas, ils sont calculés sur la base de 210 000 €. Dans le second cas, sur une assiette de 200 000 €. Si les frais d’agence sont à sa charge, l’acquéreur peut ainsi réaliser plusieurs centaines d’euros d’économies.

Vente : quel est le montant moyen des frais d’agence ?

La plupart du temps, les honoraires d’agence sont progressifs. Pour une transaction comprise entre 55 000 et 115 000 €, ils sont de 7,5 % en moyenne. Ils descendent à 4,5 % pour les biens affichés à plus de 300 000 €. Il est à noter qu’en France, les honoraires sont libres et doivent être clairement indiqués, qu’il s’agisse d’une agence ayant pignon sur rue ou d’une agence présente uniquement sur le web.

Frais d'agence : les mentions obligatoires

L’annonce doit préciser : 

  • Le prix de vente.
  • Le montant des frais d’agence TTC, indiqué sous forme de pourcentage.
  • La répartition du règlement des honoraires entre l’acquéreur et le vendeur.

Si les frais d’agence sont à la charge de l’acheteur, le prix de vente du bien est exprimé avec et sans les honoraires. Si les frais d’agence sont réglés par le vendeur, seul le prix de vente avec honoraires doit être stipulé.

Vendre en direct : la meilleure solution pour éviter les frais d’agence

Dans le cadre d’une vente en direct, l’acquéreur ne s’acquitte d’aucun frais d’intermédiation. Le cédant affiche un prix net vendeur sur l’annonce. Cela lui permet de se démarquer des autres propriétaires ayant recours à un intermédiaire. Enfin, un prix d’achat inférieur de 5 % constitue une opportunité de réaliser des économies, côté acheteurs.

Pourquoi vaut-il mieux passer par une agence pour vendre son bien ?

Comme nous venons de le voir, il est possible de ne pas payer de frais d'agence en optant pour la vente de particulier à particulier. Toutefois, cette solution requiert de bien connaître le marché de l’immobilier. Par ailleurs, il est nécessaire de savoir mettre son bien en valeur, de trouver du temps pour rédiger l’annonce, d'être disponible pour organiser soi-même les visites, etc. 

En ayant recours à un agent immobilier, tout est plus simple ! Si des frais d’agence sont à régler, vous bénéficiez d’un accompagnement complet dans votre projet : 

  • Estimation du prix de vente ;
  • Prise de photos/vidéos professionnelles ;
  • Rédaction de l’annonce immobilière et mise en place du dispositif de communication adéquat ;
  • Sélection des meilleurs dossiers grâce à un contrôle de la solvabilité et de la motivation des acheteurs ; 
  • Gestion des visites ;
  • Négociations ;
  • Collecte des pièces - diagnostics immobiliers, relevé des compteurs, etc. ; 
  • Organisation du compromis de vente.

Il est possible de vendre sans intermédiation. Toutefois, ces frais correspondent à un service : entre la fixation du prix de vente, la rédaction de l’annonce, l’organisation des visites et les négociations… Vendre en direct n’est pas toujours facile ! C’est pourquoi il est préférable de confier la vente de sa maison ou de son appartement à un professionnel de l’immobilier pour bénéficier d’une transaction sécurisée.

Vendez votre bien avec une agence ou entre particuliers
Cet article vous a été utile ?
13
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Il est essentiel de se sentir en phase avec l'agent immobilier et d'écouter son feeling. © Ridofranz - Getty images
Vendre
Vendre un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie d’une personne, qu’il s’agisse de vendre un appartement, une maison, ou même un terrain. Choisir la bonne agence immobilière pour vous...
Image
Un vice caché n'est pas forcément connu du vendeur au moment de la vente. © aquaArts studio - Getty images
Vendre
Il n’est pas rare de vouloir effectuer des travaux avant de vendre son bien immobilier. Or, il est nécessaire de faire contrôler la qualité de ces travaux afin d’avoir la certitude qu’aucun vice caché...
Image
terre agricole dans le Gers
Vendre
Les prix des terrains agricoles ont, en moyenne, augmenté de 60 % ces 20 dernières années. Des chiffres qui témoignent de l'attractivité de ce type d'investissement. Vous êtes propriétaire d'un...