Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Nos conseils pour mieux vendre sa maison individuelle

Vendre sa maison dans des délais courts et au meilleur prix n’est pas une histoire de hasard. D’ailleurs certaines obligations vous incombent, comme les diagnostics obligatoires. Alors, comment s’y prendre pour vendre vite et bien ? C’est ce que nous allons voir.

Nos conseils pour mieux vendre sa maison individuelle

Sommaire

Soignez la présentation de votre maison individuelle

Le marché de l’immobilier a beau rester orienté à la hausse et les ventes de maisons bien se porter, ce n’est pas une raison pour délaisser certains aspects lors de la vente. Une des étapes primordiales pour vendre au mieux sa maison individuelle est de soigner la présentation de son bien et la première impression qu’il va renvoyer aux visiteurs.

Pour votre intérieur, il s’agit d’utiliser les techniques de « home staging ». Cet art, véritable marketing immobilier, permet de dresser la liste des choses devant être améliorées mais aussi et surtout de « dépersonnaliser » son bien afin qu’il soit le plus neutre possible... Comme le dit Stéphane Plaza, votre goût n’est pas forcément celui de tout le monde, pensez-y ! Cela a pour avantage de permettre aux visiteurs de se projeter plus facilement dans le bien visité.

De même, les extérieurs doivent être travaillés. On parle même maintenant de « garden staging ». Qui voudrait investir des lieux où le jardin a été laissé à l’abandon depuis très longtemps ? Le réflex du visiteur sera sans doute de penser au travail qu’il y aura à faire pour aménager l’espace. L’extérieur est d'ailleurs souvent le point d’entrée d’une maison individuelle, or la vente se décide souvent dès les premiers instants.

Dans la même veine, réparez les clôtures s’il y a lieu, nettoyez les murs d’enceinte de votre maison, assurez-vous que les accès (portillon, portail, portes…) sont en bon état de fonctionnement. Vous pouvez même, pour donner plus de cachet et de valeur à votre maison individuelle, changer ces éléments. En effet, disposer par exemple d’un portail robuste, récent et électrifié ne peut qu’embellir votre bien et le rendre plus vendeur !

Et de façon générale si votre bien nécessite un rafraichissement extérieur ou le remplacement des certains éléments (fenêtres, huisseries, menuiseries…) il peut être opportun de faire ces travaux avant la vente. Cela permet souvent de réaliser une meilleure vente (ou en tout cas de ne pas donner à l'acheteur d'arguments de négociations à la baisse) tout en couvrant les frais engagés.

Faites estimer votre maison individuelle

Une fois ces opérations d’embellissements et de dépersonnalisation menées, vous pouvez faire estimer votre bien. Estimer le prix d’un bien immobilier n’est pas chose aisée et comme c’est une étape importante, nous vous conseillons de demander plusieurs estimations à différentes experts immobiliers. Une fois obtenues, ces estimations vous permettront de fixer le juste prix de votre bien. 

À vous de voir à présent si vous souhaitez prendre en charge la gestion de la vente et assumer les différentes contraintes d’une telle opération (visites, démarches administratives…) et donc opter pour une vente entre particuliers ou si vous préférez confier ce travail à un spécialiste qui prendra à sa charge toute cette organisation. 

Bon à savoir

Si vous déléguez la vente à une ou des agences, la signature d’un mandat vous engage. Vous ne pourrez ainsi pas vendre en direct votre bien à un candidat qui vous aura été présenté par l’agent immobilier, sous peine d’être attaqué par ce dernier… 

Préparez les visites

Que vous choisissiez d’en passer par un professionnel ou d’effectuer la vente par vous-même, vous devez dans tous les cas préparez les visites c’est-à-dire être capable de répondre à toutes les questions qui peuvent vous être posées sur les défauts et qualités de votre maison individuelle, mais aussi pouvoir parler du quartier, des équipements de proximité, du bruit, du voisinage, des projets prévus dans le quartier… De même, préparez un dossier contenant les factures liées aux travaux que vous avez effectués, les taxes foncières et d’habitation, etc.

Passez par une agence immobilière pour gagner du temps

Vous pouvez gagner en efficacité en passant par un agent immobilier. Outre qu’il vous débarrasse d’un certain nombre de démarches fastidieuses, l’agent immobilier est un professionnel qui saura repérer les « promeneurs » des acquéreurs ayant un véritable projet. Mais cela ne fait pas tout. En effet, nous vous conseillons d’opter pour une agence ayant une bonne visibilité dans le quartier, qui saura mettre en valeur votre bien tant dans sa vitrine que sur son site Internet et sur un portail immobilier et qui y inclura des photos vendeuses voire une visite virtuelle. 

Quels diagnostics immobiliers sont obligatoires ?

Dernier point essentiel, faites établir les diagnostics immobiliers obligatoires. En effet, il vous faut faire établir par un professionnel le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Ce dernier, valable 10 ans, doit mentionner dans son texte l’étiquette attribuée à votre logement, mais d'autres diagnostics sont également nécessaires, avec des durées de validité qui varient :

  • Le diagnostic amiante pour tous les biens construits avant le 1er janvier 1997 (illimité).
  • Le diagnostic plomb pour tous les biens construits avant le 1er janvier 1949 (valable 1 an).
  • Le diagnostic électricité ou gaz si les installations ont plus de 15 ans (valable 3 ans).
  • L’assainissement non-collectif pour un bien non raccordé au réseau de la ville (valable 3 ans).
  • Le diagnostic termites ou mérules si le bien est dans une zone visée par un arrêté préfectoral.
  • L’état des risques et pollution (valable 6 mois).
  • Et enfin le diagnostic bruit (illimité). 
Plus de conseils :