Marché immobilier 2024 : faut-il vendre maintenant ou attendre ?

Quentin Gres
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Faut-il vendre maintenant ou attendre ? La question est complexe. Entre l'inflation, les taux d'emprunt élevés, les nouvelles réglementations sur les passoires thermiques, difficile d'y voir clair. Pas de panique, SeLoger vous donne toutes les infos pour vous aider à faire le meilleur choix en 2024 avec votre bien.

Image
Vendre ou attendre en 2024
Alors en 2024, on vend ou on attend ?
Sommaire

Prix de l'immobilier : comment sont-ils fixés ?

Plusieurs critères sont pris en compte pour fixer les prix de l'immobilier :

  • L'équilibre entre l'offre et la demande.
  • La situation économique d'une région.
  • Les taux d'emprunt qui influencent la capacité d'achat des acquéreurs.
  • Les politiques gouvernementales, mesures fiscales et réglementations.

2024 : une stagnation des prix de l'immobilier en forme de régulation du marché

Le marché immobilier a connu une croissance remarquable ces deux dernières années. Les prix ont atteint des niveaux sans précédent. Cependant, suite aux récents événements économiques, le secteur montre des signes de stabilisation. La période de hausse effrénée des prix est en train de s'apaiser, avec même des baisses de prix plus ou moins fortes selon les secteurs. Peut-être la preuve d'un certain ajustement du marché ?

Ce nouveau contexte d'incertitude économique suscite des réflexions chez les acheteurs, ce qui les amène à développer une approche plus prudente. Conséquence, le marché est un peu plus calme ces derniers mois.

Au 29 février 2024, les taux de crédit immobilier moyens atteignent 4,05 % sur 20 ans, selon le courtier Empruntis. Même si les taux baissent légèrement depuis le début de l'année, les hausses significatives qui se sont succédées ont entraîné une chute des prix immobiliers

Les bonnes raisons de vendre votre bien immobilier en 2024

Vous hésitez à vendre ou à garder votre bien en attendant un meilleur contexte ? Voici trois raisons pour lesquelles vendre un bien en 2024 pourrait potentiellement représenter une bonne opportunité.

Régulation des prix après une croissance considérable

Après une période de croissance exceptionnelle, le marché immobilier en 2024 montre des signes de stabilisation. C'est une opportunité exceptionnelle pour tirer profit des plus-values réalisées pendant la période précédente. En effet, en anticipant une légère baisse, vous pouvez réaliser des transactions avantageuses tout en offrant des prix attractifs aux acheteurs potentiels.

Des conditions d'emprunt plutôt favorables et une demande soutenue

Malgré les fluctuations économiques et l'inflation, les taux d'emprunt restent à un niveau raisonnable en 2024. Cette situation incite les acquéreurs à investir dans l'immobilier, ce qui crée une demande soutenue sur le marché. En effet, en période d'incertitude économique, l'immobilier reste une valeur refuge pour protéger son capital. Cette demande continue garantit aux propriétaires des chances élevées de vendre leur bien rapidement et à un prix toujours avantageux.

Rénovation des passoires thermiques

Les nouvelles réglementations en vigueur en 2024 concernant les passoires thermiques vont contraindre de nombreux propriétaires à rénover leurs biens d'ici 2028. Si vous possédez une propriété avec un diagnostic de performance énergétique classé F ou G, la vente pourrait être une option attrayante plutôt que de supporter les coûts de rénovation. Profiter de cette période pour vendre votre bien immobilier à un acheteur soucieux de l'efficacité énergétique peut être une stratégie judicieuse pour maximiser le retour sur investissement.

Faut-il acheter un bien en 2024 ?

Les taux ont doublé, ce qui a réduit la capacité d'emprunt des ménages de 20 %. Il va donc falloir être deux fois plus vigilants en ce qui concerne les transactions immobilières.

Pour déterminer si un achat est judicieux, prenez donc en compte plusieurs aspects. Tout d'abord, étudiez attentivement le marché local et son évolution. À ce jour, aucune baisse de prix ne compense suffisamment l'augmentation des coûts du crédit. Ensuite, la durée de détention du bien est cruciale, car un achat n'est rentable que sur le long terme. Enfin, la classe énergie du DPE peut jouer un rôle dans la décote du bien, surtout avec les futures réglementations en vigueur. Si vous envisagez l'achat d'une passoire thermique, prévoyez, par exemple, des travaux de rénovation à l'avenir.

Conclusion : vendre ou ne pas vendre... Telle est la question

Alors, finalement, on vend ou pas en 2024 ? Tout dépend de votre situation personnelle. En effet, vendre dans l'urgence n'est jamais une bonne idée. Vendre, acquérir, surtout en immobilier, doivent être des choix conscients. De plus, rappelez-vous que la valeur d'un investissement immobilier s'apprécie sur plusieurs années, ne serait-ce que pour amortir les frais de notaire. Pour savoir s'il vaut mieux vendre en 2024, ou attendre, on vous conseille de vous rapprocher d'une agence immobilière. Elle saura vous conseiller sur la meilleure marche à suivre.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
50
64

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vendre-maison-atouts-valoriser-seloger
Vendre
Si vous avez pour projet de vendre votre maison, vous espérez sans doute le faire au meilleur prix et multiplier les visites pour pouvoir choisir les futurs acquéreurs. Mais pour générer des coups de...
Image
Il est essentiel de se sentir en phase avec l'agent immobilier et d'écouter son feeling. © Ridofranz - Getty images
Vendre
Vendre un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie d’une personne, qu’il s’agisse de vendre un appartement, une maison, ou même un terrain. Choisir la bonne agence immobilière pour vous...
Image
Un vice caché n'est pas forcément connu du vendeur au moment de la vente. © aquaArts studio - Getty images
Vendre
Il n’est pas rare de vouloir effectuer des travaux avant de vendre son bien immobilier. Or, il est nécessaire de faire contrôler la qualité de ces travaux afin d’avoir la certitude qu’aucun vice caché...
Image
terre agricole dans le Gers
Vendre
Les prix des terrains agricoles ont, en moyenne, augmenté de 60 % ces 20 dernières années. Des chiffres qui témoignent de l'attractivité de ce type d'investissement. Vous êtes propriétaire d'un...