10 priorités, 65 idées... Retrouvez le Manifeste pour le logement et l'immobilier avec SeLoger.

Accélérer la transformation des métiers de l’immobilier et revaloriser la filière

02 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Alors qu’une majorité de transactions immobilières s’effectue désormais sur Internet et que la crise sanitaire a révolutionné les pratiques des agences immobilières, le moment est venu d’aller encore plus loin en faisant une refonte de la profession immobilière dans son entièreté.

Image
Professionnels de l'immobilier
Il faut inscrire la transition écologique dans les parcours de formation des agents immobiliers © AdobeStock

Sommaire

La consultation confirme que le rôle de conseil et l’expertise technique des professionnels de l’immobilier peinent à être reconnus par le grand public, avec une dimension commerciale qui prend largement le dessus. Qualité inégale des prestations, manque d’homogénéité des formations initiales des agents immobiliers, forte compétition et faible collaboration entre professionnels sont autant de problématiques prégnantes et néfastes à l’image de la profession. Dans le même temps, les personnes consultées s’accordent sur le fait que la digitalisation bouleverse le secteur, avec de nombreuses opportunités à la clé en termes d’efficacité et de transparence des informations.

Largement consensuelles Rupturistes  
Encourager les mandats exclusifs pour renforcer notre force de conseil, à travers la généralisation d’un fichier partagé unique de tous les mandats exclusifs (“MLS à la française”). Favoriser les engagements contractuels des syndics vis-à-vis des copropriétaires sur la base de l’amélioration des performances environnementales des immeubles. 
Favoriser l’open data lié au parc immobilier de sorte à généraliser la mise en place d’un passeport numérique propre à chaque logement et à chaque immeuble - et ainsi faciliter l’action des professionnels. Inscrire la transition écologique dans les parcours de formation obligatoire des professionnels de la transaction et de la gestion : syndics, agents immobiliers, mandataires...
Rendre applicable l’obligation de formation minimum pour être habilité à faire de la transaction ou de la gestion immobilière ou autrement dit publier le décret d’application de la loi ALUR de 2014.  

Revaloriser la filière immobilière

La crise sanitaire ayant modifié les habitudes des Français, le secteur de l’immobilier a dû s’adapter : visio-visites, signatures électroniques de compromis de vente, outils collaboratifs, etc. Mais s’il est incontestable que les contraintes qui ont accompagné les confinements ont joué un rôle de catalyseur de la transformation digitale de la profession d’agent immobilier et que le révolution numérique du secteur est en marche, d’autres stratégies méritent d’être déployées pour accélérer la mutation à laquelle on assiste. Outre la digitalisation, les compétences des agents immobiliers doivent aussi être renforcées et le déficit de communication dont ils souffrent encore parfois, comblé.

Si la question de la compétence et de l’honnêteté apparaissent comme les qualités les plus attendues chez les professionnels de l’immobilier, 22 % des personnes consultées ont spontanément évoqué le digital comme un allié incontournable, notamment pour fluidifier le marché.

Un manifeste pour l’immobilier de demain

Pour faire bouger les lignes du secteur de l’immobilier, SeLoger, leader spécialiste des portails immobiliers en France, a été à l’origine d’une vaste consultation nationale, en mars dernier. Celle-ci a permis de collecter les attentes, les doutes et les espoirs, non seulement des particuliers, mais aussi des professionnels de l’immobilier. En s’appuyant sur les résultats de cette enquête 100 % collaborative, un groupe d’experts de la communauté de l’immobilier, le Collège des Penseurs, a pu rédiger un Manifeste pour le Logement et l’Immobilier. Y figurent 10 propositions et 65 idées pour améliorer le système et faire en sorte qu’il puisse être répondu aux nouvelles attentes des Français en termes d’immobilier. Cet arsenal a été remis au gouvernement lors des Assises du Logement.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !