10 priorités, 65 idées... Retrouvez le Manifeste pour le logement et l'immobilier avec SeLoger.

Relancer et faciliter la construction

02 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Face aux logements qui sont chaque année moins nombreux à sortir de terre et au déficit de construction qui ne cesse de se creuser, des solutions existent et des pistes méritent d’être explorées. Découvrez les propositions qu’a formulées le Conseil des Penseurs dans son Manifeste pour l’Immobilier et le Logement.

Image
Bâtiment en construction
500 000 nouveaux logements par an en France : c’est l’objectif communément visé pour parvenir à répondre aux besoins. © AdobeStock

Sommaire

Seulement 386 700 logements ont été mis en chantier en 2021. La consultation a mis en lumière de nombreux freins à la construction. Parmi eux, la mauvaise image des « maires bâtisseurs », la rareté et les prix du foncier constructible et des matières premières, les normes perçues comme trop rigides ou encore l’incertitude liée aux recours des tiers.

9 idées pour relancer la construction

Quasi-unanimes Largement consensuelles Rupturistes
Redéfinir et simplifier les procédures d’obtention des permis de construire en tirant mieux parti des avantages du digital, de la numérisation et de la data. Doter les intercommunalités de plus de pouvoirs en matière d’urbanisme. Redistribuer aux communes bâtisseuses tout ou partie de la TVA immobilière.
Simplifier les normes de construction sans renier la qualité des logements et les engagements environnementaux. Rationaliser l’impact des Architectes des Bâtiments de France en leur imposant de motiver davantage leurs avis et simplifier les voies de recours.  Rendre progressive la taxation des plus-values de cession de terrains (et non plus dégressive), pour inviter aux cessions.
Créer un observatoire des besoins nationaux et locaux en matière d’emploi et de logement pour ajuster la construction. Adapter la définition du « Zéro Artificialisation nette » (ZAN) en tenant compte de la mise en œuvre d'opérations d'aménagement durables, respectueuses de l'environnement. Faciliter la densification par un haussement des coefficients de constructibilité dans les PLUi.

Il y a urgence à relancer la construction

À la peine, la construction de logements neufs n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant Covid et ne montre aucun signe de reprise : chute des permis de construire, empilement des normes, flambée du coût des matériaux, retards des chantiers… Au sortir d’une crise sanitaire, qui aura vu le marché de la construction ralentir et même s’arrêter, la demande était pourtant au rendez-vous. Mais bien que l’appétence des Français pour le neuf ne se démente pas, la pénurie d’offre complique la tâche aux porteurs d’un projet d’achat immobilier. Quant aux nouvelles réglementations, elles engendrent colère et incompréhension dans les rangs des constructeurs.

500 000 nouveaux logements par an en France : c’est l’objectif communément visé pour parvenir à répondre aux besoins. En réalité, aucun outil statistique fiable ne permet aujourd’hui d’estimer précisément les besoins annuels.

Un manifeste pour le logement

Pour remettre le logement au centre des préoccupations et alerter le gouvernement sur l’urgence qu’il y a à agir rapidement, SeLoger - leader spécialiste des portails immobiliers en France - a lancé une veste consultation nationale en mars dernier. L’objectif de cette opération inédite : collecter les doléances des Français et des acteurs de la filière immobilière puis les soumettre à un groupe d’experts, le Collège des Penseurs. Ceux-ci en ont alors tiré 10 priorités et 65 idées regroupées dans un Manifeste pour l’Immobilier et le Logement, véritable feuille de route qui a été remise au gouvernement. « Nous avons ouvert un grand débat sur le sujet début 2022. Dans le cadre d’une concertation menée avec OpinionWay, nous avons donné la parole aux Français et aux professionnels de l’immobilier. Nous en avons tiré de nombreux enseignements et de très belles idées. Contre toute attente, nous nous sommes réjouis de constater qu’en matière de logement, ces deux publics dressent des constats très largement similaires » explique Caroline Evans de Gantès, Directrice générale du groupe SeLoger, Managing Director AVIV France.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !